Chronos : quand des routeurs Wi-Fi permettent de géolocaliser des utilisateurs

Au revoir les mots de passe Wi-Fi ? 23
En bref
image dediée
Crédits : shutter_m/iStock.Thinkstock
FAI
Guénaël Pépin

Une équipe de chercheurs américains a développé Chronos, un système sans fil fondé sur le Wi-Fi, qu'ils disent capable de localiser un utilisateur à quelques dizaines de centimètres près, avec un seul point d'accès. Parmi les usages envisagés, l'équipe vante le geo-fencing ou encore l'élimination du mot de passe.

Un routeur Wi-Fi et le tour est joué. Trois chercheurs du Computer Science and Artificial Intelligence Lab (CSAIL) du MIT et de l'université Carnegie Mellon ont présenté un nouveau système censé permettre de localiser un terminal à partir d'un simple routeur Wi-Fi MIMO... Avec une précision promise calculée en dizaines de centimètres. Dans un article de recherche présenté le mois dernier à la conférence NSDI '16, ils détaillent la méthode fondée sur le calcul du trajet du signal radio.

Localiser les utilisateurs et supprimer les mots de passe

Les applications proposées sont nombreuses. Cette localisation précise doit par exemple permettre de restreindre l'accès du réseau Wi-Fi à certaines pièces. Dans une vidéo de présentation, l'équipe illustre cette capacité avec les cafés, qui pourraient fournir du Wi-Fi gratuit sans mot de passe à leurs clients, tout en interdisant la connexion aux personnes à l'extérieur. Il peut également permettre à des drones de se localiser en intérieur, sans GPS, pour suivre un utilisateur par exemple.

L'une des promesses est d'éliminer les mots de passe des réseaux Wi-Fi, en identifiant l'utilisateur par sa position. De quoi, en théorie, supprimer le grand souci du partage de mot de passe d'un réseau public ou domestique. « La localisation en intérieur offre une solution naturelle à ce problème » clame l'article. Il faudra par contre voir comment, en France, ce genre de technologie pourra s'accommoder de l'obligation de sécurisation des réseaux prônée par la Hadopi.

Un calcul de distance en nanosecondes

« L'élément-clé derrière Chronos est un nouvel algorithme qui peut calculer des temps de trajet sous la nanoseconde, en utilisant des cartes Wi-Fi habituelles » explique l'équipe du CSAIL dans son article. L'outil mesure le temps de trajet entre les différentes antennes elles-mêmes et avec le sujet, puis le multiplie par la vitesse de la lumière pour déterminer la distance. Il calcule le temps parcouru par plusieurs bandes de fréquence pour être assez précis. Pour simplifier, il s'agit d'un repérage par triangulation en se servant des antennes du routeur MIMO.

Pour le moment, l'équipe l'a expérimenté avec des puces Wi-Fi 802.11n Intel 5300, relativement communes. L'erreur moyenne déclarée est de 0,47 nanoseconde sans obstacle (soit 14,1 cm) avec le sujet et de 0,69 nanoseconde avec un obstacle (soit 20,7 cm). Ses concepteurs affirment qu'il peut être aussi précis que des systèmes utilisant quatre ou cinq points d'accès, avec un seul d'entre eux.

Si sur le papier le concept semble prometteur, il faudra voir comment cela se passera dans la pratique avec des obstacles dans la pièce, des vitres, des personnes qui bougent, de la fumée, etc. Bref, dans un environnement qui n'est pas maitrisé. Affaire à suivre.


chargement
Chargement des commentaires...