Forfaits à 3,99 euros : derrière les promotions, une entente sur les prix ?

L'ennemi de mon ennemi est mon ami 55
En bref
image dediée
Crédits : Alan Crosthwaite/iStock/Thinkstock
Téléphonie MàJ
Guénaël Pépin

Mise à jour : Poisson d'avril ! Lorsque les prix baissent, la possibilité d'une entente n'est en général pas à l'ordre du jour. Mais c'est tout de même étrange cette manie croissante de baisser de plus en plus de forfaits au même tarif, le même jour, vous ne trouvez pas ? Mystère...

Depuis quelques mois, tous les opérateurs pratiquent un même tarif promotionnel pour leurs forfaits 3,99 euros. Mais voilà, derrière la guerre affichée, il pourra s'agir d'une stratégie commune. Selon nos informations, une saisine de l'Autorité de la concurrence pour entente sur les prix serait en préparation.

La guerre des prix sur le mobile en est-elle vraiment une ? Pas vraiment, si l'on en croit nos récents échanges avec une association de consommateurs qui se prépare à saisir l'Autorité de la concurrence d'ici quelques jours. Le motif ? Une entente sur les prix entre des opérateurs qui donnent pourtant l'impression de se battre depuis la fin d'année dernière. En cause, les offres pour les forfaits 4G à 3,99 euros par mois au lieu d'environ 20 euros.

« Même si de prime abord, la concurrence semble bel et bien jouer, ce nouveau prix commun nous a rapidement posé question. Outre le fait qu'il soit identique, tous les opérateurs lancent ces offres de manière récurrente, les mêmes jours, avec des forfaits presque similaires. Les remontées de consommateurs, qui ont massivement changé d'opérateurs ces derniers mois et ont pour certains eu des soucis de portabilité, nous ont confortés dans nos doutes » nous précise-t-on.

La vague de décembre et la portabilité en masse

Une première vague en décembre a été suivie d'une seconde ces dernières semaines, toujours au même prix. Cela alors que les résultats avaient été très probants. Comme nous l'écrivions, les fêtes ont été l'occasion d'une grande vague de portabilités au gré des offres, toutes réservées aux nouveaux clients.

Deux millions de demandes de portabilité ont été effectuées au dernier trimestre, selon les chiffres de l'ARCEP. Le niveau le plus élevé depuis l'arrivée de Free Mobile en 2012. En pleine restructuration du marché, certains estiment que des opérateurs pourraient avoir décidé de se mettre d'accord afin de faire évoluer les rapports de force. Le tout augurant d'une augmentation des prix à venir afin de reconstruire les marges.

De quoi alarmer l'association, puisque les ententes à trois opérateurs sont (malheureusement) un classique du secteur. Selon elle, il pourrait s'agir d'un « assaut coordonné » des concurrents au groupe détenu par l'État, ce que l'Autorité de la concurrence devra déterminer.

Des promotions permanentes pour les nouveaux clients ?

Les forfaits mobiles deviendraient simplement un produit d'appel pour ces groupes, qui en profitent pour diffuser des services et des contenus dans les tuyaux mobiles comme ils l'ont fait avec les box ADSL pendant des années, récupérant ainsi de nouveaux clients. Les offres groupées pourraient ainsi se multiplier, tous comme les accords d'exclusivités avec de grands groupes américains.

L'autre but : contrer Orange, son offre Sosh + Livebox et son avance considérable sur la fibre optique, l'opérateur revendiquant plus d'un million d'abonnés sur un marché qui en compte moins de 1,5 million. À défaut d'un réseau aussi large que celui de l'opérateur historique, ses concurrents pourraient donc jouer sur les prix, qui remontent pour la plupart au bout d'un an au tarif habituel.

« Si ce type de stratégie s'exécute, comme nous le soupçonnons, l'intérêt du consommateur serait bien la dernière considération des opérateurs, qui pensent parts de marché avant tout » nous explique-t-on du côté de l'association de consommateurs. Comme elle nous le rappelle, les formules quadruple-play sont largement considérées comme une arme anti-churn, qui permet de retenir facilement un client qui voudrait passer à la concurrence.

Dernière mise à jour le 02/04/2016 00:09:58

chargement
Chargement des commentaires...