Build 2016 : Windows 10 Anniversary Update, Xbox One Dev et conversion UWP

Windows 10, étape 2 237
En bref
image dediée
Développeurs
Vincent Hermann

À l'occasion de sa conférence d'ouverture Build, Microsoft a présenté les nouveautés à venir cette année, dont certaines sont déjà disponibles. Windows 10 aura ainsi droit à son Anniversary Update, quand les développeurs pourront facilement convertir leurs logiciels en applications Windows universelles et expérimenter sur leurs Xbox personnelles.

La conférence a commencé par le traditionnel exposé du PDG. Satya Nadella a surtout abordé la place essentielle du développeur dans l’économie numérique, et de quelle manière il s’insérait dans les problématiques d’aujourd’hui, à commencer par la sécurité et la vie privée. Un rappel évidemment du récent combat entre le FBI et Apple, que Microsoft a soutenu.

Le cloud est également une thématique puissante, puisque tous les produits ou presque du géant s’y rejoignent, d’une manière ou d’une autre : apprentissage automatique, stockage, synchronisation, Active Directory, SQL Server, Office 365, Azure est partout, ou veut l’être. Windows 10 est évidemment l’autre grand sujet de la soirée, tant une majeure partie de la stratégie du géant repose dessus.

Windows 10 : une Anniversary Update prévue cet été

Le premier gros morceau de la conférence concerne évidemment Windows 10. Huit mois après son lancement commercial, le système est utilisé par 270 millions de personnes, soit 27 % précisément de l’objectif d’un milliard d’appareils d’ici juillet 2017. Les partenaires matériels ont lancé plus de 500 nouveaux produits l’utilisant. Pour fêter cette « réponse » de l’industrie, le responsable Terry Myerson annonce l’arrivée pour cet été de l’« Anniversary Update ».

Parmi les principales nouveautés annoncées, la possibilité d’utiliser Windows Hello (authentification biométrique) pour s’authentifier sur les sites. Une capacité que nous avions abordée récemment dans une autre actualité. Une démonstration a d’ailleurs prouvé que le concept fonctionnait correctement, l’utilisateur appuyant sur un bouton sur une page web puis utilisant son empreinte digitale pour se connecter avec son compte.

La reconnaissance de l’écriture fait également un bond avec une simplification de son utilisation, et surtout son interaction avec différents services. Windows Ink est ainsi un centre regroupant tout ce qui peut intéresser l’utilisateur dans ce domaine. Par exemple, rédiger une note rappelant « d’appeler maman » permet à Cortana de comprendre automatiquement ce qui a été rédigé à la main et de créer un rappel. De nombreux autres outils sont prévus, et une démonstration assez convaincante a été faite par exemple d’une règle virtuelle permettant de tracer rapidement des traits droits au stylet.

Microsoft Build StyletMicrosoft Build Stylet

De gros ajouts pour les développeurs

Deuxième grand morceau : les applications universelles. Terry Myerson a tenu à rappeler que Windows a toujours été une plateforme conçue pour accueillir l’ensemble des partenaires logiciels et matériels, et que rien ne change avec UWP. Une petite introduction sans doute conçue pour répondre aux inquiétudes de Tim Sweeney. Le responsable a également indiqué que les applications de Facebook – le réseau social lui-même, Messenger et Instagram – allaient arriver très prochainement dans le Store. Une promesse déjà faite l’année dernière.

Les développeurs vont pouvoir puiser dans toute une nouvelle palette d’opérations graphiques, dont Microsoft garantit la fluidité (60 images par seconde). Une démonstration a permis de voir par exemple un effet de flou appliqué sur une transition. Ces effets sont utilisables via une paire de lignes de code, les développeurs pouvant cumuler avec l’API Windows Ink. Pour mieux préparer le terrain, Microsoft diffusera d’ailleurs d’ici quelques heures l’Update 2 de Visual Studio 2015 ainsi qu’une bêta du SDK de l’Anniversary Update.

Microsoft Build développeursMicrosoft Build Ink

Est venue ensuite la confirmation d’une rumeur qui n’en était plus vraiment une : Microsoft s’est associée à Canonical pour que les binaires d’Ubuntu puissent fonctionner directement sur Windows 10, grâce à un sous-système spécifique. Il ne peut s’agir que des suites du projet Astoria, qui visait à fournir un sous-système Android à Windows 10 Mobile. Conséquence directe : de nombreux outils seront disponibles directement dans le Windows Store, dont le shell Bash, comme nous l’indiquions d’ailleurs ce matin.

Autre grosse annonce attendue avec le projet Centennial : la capacité prochainement de convertir n’importe quelle application Win32 ou .Net vers UWP. Les développeurs pourront donc prendre leurs produits existants et les migrer vers la nouvelle plateforme, profitant au passage de l’exposition dans le Store, des notifications ou encore des vignettes dynamiques dans le menu Démarrer. Microsoft promet que peu de modifications seront requises, un convertisseur faisant la grande majorité du travail. Sage est d’ailleurs partenaire de l’annonce, l’éditeur préparant sa conversion de Sage 200.

Dommage cependant qu'en dépit d'un exposé des capacités de Xamarin (récemment racheté par Microsoft), aucune annonce n'ait été faite sur son intégration dans Visual Studio. Pour l'instant, la stratégie sur ce point n'est donc pas encore claire.

Microsoft Build BashMicrosoft Build Xamarin

Xbox One : conversion de jeux, applications universelles, DirectX 12...

Cette conversion pourra également se faire avec les jeux vidéo. En démonstration, Microsoft a par exemple récupéré deux jeux sur Steam, à savoir Age of Empires 2 HD et The Witcher 3, nettement plus lourd. Tous deux ont été convertis au format UWP et se lançaient particulièrement vite. Ils obtenaient par ailleurs des vignettes dynamiques, celle d'Age of Empires montrant par exemple le nombre de joueurs en train de faire des parties en ligne.

La Xbox One gagne également un mode Dev, qui permet aux développeurs de déclarer n'importe quelle console comme machine de test. Une fois ce mode actif, une liaison peut être établie avec un PC pour qu'elle puisse être pilotée à distance par Visual Studio. Les projets développés pourront donc être envoyés directement à la Xbox pour qu’ils y soient testés en conditions réelles, les capacités disponibles étant toutes celles de la console.

L’Anniversary Update, que l’on retrouve donc sur la Xbox One, sera bien l’occasion de fournir à la console l’ensemble des applications universelles que les développeurs auront déclarées comme universelles. Autres conséquences, DirectX 12, Cortana et autres fonctionnalités débarqueront en même temps. Enfin, et ce sera la fin d’une arlésienne, la musique en fond sonore reviendra sur la console, après avoir été réclamée de nombreuses fois par les joueurs.

Microsoft JeuxMicrosoft Xbox One Dev mode

HoloLens : début de la mise en vente pour les développeurs

HoloLens a bien entendu eu droit à une énième démonstration. Visuellement convaincante, elle ne se démarquait pas forcément des précédentes. On sait cependant que Galaxy Explorer, un projet pilote pour HoloLens, sera mis en open source sur GitHub. En fait, la seule vraie nouveauté concernant HoloLens, c’est qu’il sera mis en vente dès aujourd’hui pour les développeurs.

Microsoft HololensMicrosoft Hololens

Cortana va évidemment s'enrichir

Microsoft a tenu ensuite à montrer quelques futures capacités de Cortana, l’assistant étant notamment intégré dans une nouvelle version d’Outlook pour Windows 10, que Microsoft a certes montré, mais sans donner de précisions. Des commandes comme « Envoyer à Chuck le document PowerPoint sur lequel j’ai travaillé la nuit dernière » seront prises en charge.

L’unification entre la version PC et les versions mobiles continuera, Cortana devant fonctionner comme une seule et même entité partout où le même compte Microsoft est présent. Les développeurs pourront par ailleurs développer des capacités supplémentaires, notamment prévoir l’intégration de liens profonds. Les développeurs pourront s’enregistrer dans quelques heures pour tester ces futures capacités.

Microsoft CortanaMicrosoft Cortana

Le futur Skype fonctionnera sur Windows 10 Mobile et sur HoloLens

Le prochain Skype s’est également invité sur scène, et cette fois sur un Lumia 950 XL. La nouvelle version, actuellement en préparation, fera cette fois la part belle aux fonctionnalités qui manquaient jusqu’à présent. On pourra ainsi laisser un message vidéo, qui s’accompagnera pour celui qui le reçoit d’un texte qui n’est autre que la reconnaissance vocale de ce qui sera prononcé.

Les emojis et Cortana seront également de la partie. L’assistant vocal pourra d’ailleurs être appelé directement depuis Skype pour lui demander des informations, comme prévoir des rendez-vous avec des contacts. Cortana peut également prévenir les personnes qui seront dans des zones dans lesquelles l’utilisateur compte se rendre. Un message préfabriqué pourra alors être envoyé.

Une version spéciale de Skype sera en outre proposée avec HoloLens. Le principe reste le même, mais en plus de la traditionnelle vidéoconférence entre deux personnes, on ajoutera la capacité d’interagir en réalité augmentée. Par exemple, le contact appelé pourra voir ce que l’utilisateur a devant lui grâce aux caméras du casque. Il pourra alors se servir de sa tablette Surface et dessiner des éléments à même le décor, ou coller des éléments en surimpression, pour guider par exemple dans la réalisation d’un projet.

Microsoft Cortana SkypeMicrosoft Skype Hololens

Microsoft veut des bots, des bots et encore des bots

Microsoft propose également un nouveau Bot Framework. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une infrastructure permettant de créer des bots, des robots de conversation capables de comprendre le langage humain pour le convertir en commandes, instructions et ainsi de suite. Durant la démonstration, on a pu voir par exemple comment une simple phrase permettait de commander une pizza chez Domino’s. Le framework est disponible dès aujourd'hui sur GitHub.

Microsoft Bot Framework

Ont suivi enfin plusieurs démonstrations de certaines API dédiées aux tâches cognitives. Reconnaissance de peintures, analyse de sons, de nombreux cas ont été abordés. En démonstration par exemple, un fichier WAV contenant la voix d’un enfant a été passé à la moulinette d’un traitement qui en a extirpé la version texte en temps réel.

Autre démonstration, nettement plus probante, celle d’un développeur aveugle qui se sert de son smartphone pour photographier des scènes se trouvant devant lui. Cortana lui décrit alors ce qui se passe : un jeune homme faisant du skateboard, deux personnes assises avec description du sexe, de l’âge apparent, etc. Le smartphone peut également scanner un menu pour expliquer les différentes catégories de plats qu’il repère. Il s’agit probablement de la vidéo la plus impressionnante de la conférence.


chargement
Chargement des commentaires...