Quand un amplificateur d'ondes radio suffit à ouvrir et démarrer une voiture

Même pas besoin de pirater la clé 186
En bref
image dediée
Crédits : Tomwang112/iStock
Nouvelle Techno
Sébastien Gavois

L'association d'automobilistes allemande ADAC a récemment publié un rapport inquiétant sur les voitures qui peuvent s'ouvrir et se démarrer simplement lorsque la clé est à proximité. Des voleurs peuvent en effet se servir d'un amplificateur radio pour dérober la voiture.

Ouvrir et démarrer sa voiture sans avoir besoin de sortir les clés de sa poche, c'est déjà possible depuis longtemps sur certains modèles. Mais cela ne serait pas sans risque selon l'ADAC, une importante association allemande de clubs automobiles.

Les clés dans la maison, la voiture dans l'allée, un amplificateur et le tour est joué

Pour que cela fonctionne, il faut se trouver à proximité immédiate de la voiture afin que cette dernière puisse communiquer avec la clé qui se trouve dans la poche ou le sac de son propriétaire. Problème, des chercheurs de l'ADAC ont pu étendre la portée qui est de quelques dizaines de centimètres par défaut à près d'une centaine de mètres, simplement en utilisant un amplificateur radio. Cette technique fonctionne un peu de la même manière qu'un répéteur Wi-Fi.

Or, une fois que la voiture a été ouverte et démarrée, elle peut généralement continuer à rouler tant que le moteur est allumé, peu importe si la clé se trouve toujours à proximité ou non.

Une méthode qui n'est pas nouvelle, mais qui est plus « abordable »

Comme le rapportent nos confrères du Telegraph, cela n'est pas spécialement nouveau étant donné que des chercheurs suisses étaient déjà arrivés à la même conclusion en... 2011. En l'espace de cinq ans, il ne semble donc pas y avoir eu d'avancées significatives sur ce point, si ce n'est que le coût d'un tel système serait passé de plusieurs milliers d'euros à seulement 200 euros. Une liste des véhicules concernés selon l'ADAC est disponible ici.

Pour les personnes concernées, il n'est pas évident de prendre des protections contre ce genre d'attaque, tout le monde ne disposant pas d'une cage de Faraday chez lui. Dans tous les cas, il faudra certainement que les constructeurs se penchent davantage sur la sécurité des voitures connectées, tant les problèmes s'enchainent au fil des mois.


chargement
Chargement des commentaires...