Skype : vers une application unique et universelle sous Windows 10

Et personne ne s'en plaindra 39
En bref
image dediée
Applications
Vincent Hermann

Microsoft a décidé de revoir sa stratégie Skype sur Windows 10. L’éditeur prépare une nouvelle application universelle contenant l’ensemble des fonctionnalités de l’application classique. À terme, elle remplacera donc le trio Messages, Téléphone et Vidéo Skype, clarifiant enfin la situation.

La stratégie Skype sous Windows 10 était devenue pour le moins trouble. Microsoft avait indiqué l’année dernière que le client Win32 classique finirait par disparaître, remplacé par une ou plusieurs autres en WinRT. L’éditeur avait finalement fait le même choix qu’Apple avec le couple iMessage/FaceTime : une messagerie, des appels audio et des vidéoconférences, chacun de son côté.

Seulement voilà, l’éditeur s’y est très mal pris. Les trois applications – Messages, Téléphone et Vidéo Skype – sont arrivées avec la mise à jour 1511 de novembre dernier. Le changement des habitudes était assez conséquent, mais les soucis ne s’arrêtaient pas là : non seulement elles manquaient cruellement de fonctionnalités, mais elles étaient de plus en préversion, les plantages de Messages étant même assez réguliers sur les premiers mois.

Une nouvelle application Universal Windows Platform

Si l’on pouvait se douter que les retours allaient être mauvais, la confirmation en est arrivée hier, sous la forme d’une importante annonce. Microsoft revoit complètement sa stratégie, l’éditeur citant justement les retours qui allaient tous dans une seule direction : une application unique, regroupant tous les fonctions. C’est pour cela que la société proposera dans les semaines qui viennent une préversion Universal Windows Platform d’une nouvelle application, réservée dans un premier temps aux membres du programme Insider (donc ceux qui testent les préversions de Windows 10).

Ce nouveau Skype, réservé exclusivement à Windows 10, sera donc bâti pour UWP, avec une volonté de le rendre compatible avec les smartphones dans une mouture ultérieure. L’éditeur indique que les travaux se concentrent pour l’instant sur l’ergonomie globale : révision de l’interface, qui sera plus épurée, suppression des éléments redondants, simplification des contrôles, retrait de certains menus, etc.

skype uwp windows 10skype uwp windows 10

Au départ, des fonctionnalités basiques

Cette première « bêta » comprendra l’ensemble des fonctions basiques, telles que la connexion avec le compte Microsoft, la gestion du statut, la messagerie avec les contacts, les appels audio et vidéo avec une personne, l’envoi et la réception de photos, les notifications de messages et d’appels ou encore la prise en charge des groupes existants.

Ce dernier point est important, car l’utilisateur ne pourra pas au début créer de nouveaux groupes. Cette fonctionnalité, comme d’autres, arrivera plus tard. Seront ainsi ajoutés, la possibilité de parler avec n’importe qui se servant ou non de Skype, les appels audio et vidéo de groupes, le partage d’écran, l’envoi de fichiers, les messages vidéo ou encore le paramétrage des notifications pour chaque discussion en cours.

Une seule application, point barre

L’application Skype Universal Windows Platform sera bien celle qui reprendra à terme l’existant. Il ne devrait donc plus rester que celle-ci, avec dans un premier temps un retrait de Messages, Téléphone et Vidéo Skype de Windows 10, puis finalement celui du client Win32. Cela étant, aucune date n’est annoncée, Microsoft prenant soin d’indiquer que rien ne se fera tant que la nouvelle application ne sera pas complète. Par ailleurs – et c’est un point important – l’éditeur indique se focaliser en particulier sur les performances.

Les plans révisés de l’éditeur avancent sans doute dans le bon sens, avec une application universelle pour l’ensemble des PC, tablettes et smartphones. Reprenant une ergonomie à laquelle les utilisateurs sont habitués, elle ne devrait nécessiter qu’un effort assez léger d’apprentissage. Toutefois, on attendra pour juger du résultat que le téléchargement soit réellement disponible. Signalons enfin que cette préversion sera dès le départ proposée en français, comme indiqué dans la FAQ mise en ligne pour l'occasion.


chargement
Chargement des commentaires...