iPad Pro de 9,7" : une « Apple SIM intégrée », qu'en pensent les opérateurs français ?

En tout cas, ils ne sont pas très motivés... 53
En bref
image dediée
Tablettes
Sébastien Gavois

L'iPad Pro de 9,7 pouces d'Apple sera livré avec une carte « Apple SIM intégrée » pour les déclinaisons Wi-Fi et 4G. Une fonctionnalité qui permet de souscrire rapidement à une offre data, mais qui laisse pour le moment de marbre les opérateurs français.

Lors de sa keynote en début de semaine, Tim Cook présentait les nouveautés d'Apple, dont un iPad Pro de 9,7 pouces. Il reprend dans les grandes lignes les caractéristiques techniques de son grand frère de 12,9 pouces avec quelques améliorations, mais aussi avec un SoC qui serait un peu moins rapide et 2 Go de mémoire vive seulement. Il propose également une nouvelle fonctionnalité, y compris en France : une carte « Apple SIM intégrée ».

Après la carte SIM pré-installée, la carte SIM intégrée

L'Apple SIM n'est pas une nouveauté puisqu'elle a été introduite fin 2014 lors du lancement des  iPad Air 2 et mini 3, mais uniquement aux États-Unis et au Royaume-Uni à l'époque. Aujourd'hui, la carte SIM Apple est vendue dans treize pays, dont la France. Comme nous l'avions alors expliqué, elle permet de choisir et de profiter d'un forfait chez un partenaire, sans avoir besoin d'installer une carte SIM de l'opérateur. Pratique lors d'un déplacement ou pour un besoin ponctuel par exemple, puisque tout se passe directement sur l'iPad.

Mais aujourd'hui le fabricant va plus loin puisqu'il l'intègre directement dans sa tablette, il ne s'agit plus d'une carte SIM classique pré-installée. On peut d'ailleurs imaginer qu'il ne s'agit que d'une première étape et que ce genre de fonctionnalité pourrait s'étendre à d'autres terminaux Apple, comme les MacBook. Dans tous les cas, l'emplacement nano-SIM est toujours présent.

Apple SIM iPad Pro 9,7Apple SIM iPad Pro 9,7

Les opérateurs partenaires toujours très peu nombreux

Comme avec l'Apple SIM, la marque à la pomme laisse (pour le moment ?) la possibilité aux opérateurs qui vendent des iPad Pro de 9,7 pouces de désactiver la SIM intégrée. Ce sera notamment le cas de Verizon selon nos confrères de TechCrunch, tandis que chez AT&T elle sera bloquée sur le réseau de l'opérateur américain. T-Mobile ne semble pas imposer de restriction.

Si l'on se réfère au site d'Apple, seuls cinq opérateurs sont partenaires de la marque à la pomme pour le moment (que la carte Apple SIM soit ou non intégrée) : EET-Mobile USA et Allemagne, Au, AlwaysOnlineWireless (AOW) et GigSky ; ces deux derniers étant des opérateurs virtuels qui proposent des offres dans plusieurs pays. Si l'on compare cette liste à celle présente au lancement de l'Apple SIM, on remarque l'absence d'AT&T et de Sprint, deux gros opérateurs américains qui ont visiblement décidé d'arrêter. 

À titre d'exemple, AOW propose de la data en France entre 0,99 dollar pour 20 Mo pendant une heure et 89,99 dollars pour... seulement 3 Go pendant un mois. Chez GigSky, le tarif oscille entre 10 euros pour 40 Mo pendant trois jours et 50 euros pour 500 Mo pendant un mois. Dans tous les cas, c'est bien moins intéressant que ce que l'on peut trouver chez les opérateurs français.

Apple SIM iPad Pro 9,7Apple SIM iPad Pro 9,7

Quid des opérateurs français ? 

Nous les avons d'ailleurs contacté afin de savoir s'ils comptaient proposer des forfaits pour l'Apple SIM intégrée dans l'iPad Pro de 9,7 pouces. Chez Bouygues Telecom, aucune décision n'a été prise pour le moment et l'opérateur se contente de regarder les différentes solutions qui pourraient être envisagées. 

Chez Orange par contre, la réponse est sans appel : « Orange France ne proposera pas d’offre ou d’option activables sur cet iPad Pro 9.7 via l’Apple SIM intégrée ». L'opérateur en profite pour rappeler qu'il propose différents forfaits utilisables avec une SIM classique que l'on peut insérer dans l'emplacement nano-SIM... comme n'importe quel autre opérateur finalement. Free Mobile et SFR n'ont pas encore souhaité s'exprimer sur le sujet.

Comme avec l'Apple SIM classique, les opérateurs français ne semblent donc pas encore prêts à couper le cordon et à laisser leurs clients changer de mains aussi facilement, d'autant plus que les forfaits sans engagement ont toujours le vent en poupe et que les promotions se multiplient, favorisant le passage d'un opérateur à un autre.

Il faudra maintenant voir si l'un d'entre eux franchira le pas, ce qui pourrait pousser les autres à faire de même. Il sera également intéressant de surveiller les prochaines annonces d'Apple car le fabricant pourrait passer la seconde et intégrer son Apple SIM dans d'autres terminaux et, pourquoi pas, enlever l'emplacement nano-SIM à un moment donné... ce qui ne laisserait plus trop de choix aux opérateurs. Affaire à suivre.


chargement
Chargement des commentaires...