LDLC a finalisé le rachat de Materiel.net

Il n'y a plus qu'à leur trouver un nouveau surnom 82
En bref
image dediée
Société
Kevin Hottot

C'est désormais officiel : LDLC et Materiel.net ne font plus qu'un. L'Autorité de la concurrence a validé l'opération  finalisée hier soir. Le cybermarchand lyonnais acquiert ainsi son concurrent, pour un prix global de 39,215 millions d'euros.

Le groupe LDLC vient de finaliser le rachat de Materiel.net. L'entreprise lyonnaise a fait savoir hier après la fermeture des marchés financiers que l'Autorité de la concurrence lui a donné son feu vert pour l'acquisition de l'ensemble des actions et droits de votes de Materiel.net. Sur le site de l'Autorité, on apprend que cette décision a été rendue le 18 mars dernier.

Les termes exacts de la transaction ont également été dévoilés. LDLC va devoir débourser 39,215 millions d'euros, répartis en un versement de 22,708 millions d'euros et l'émission de nouvelles actions. DOMICORP, la holding à qui appartenait Domysis, la maison mère de Materiel.net, détiendra 14,01 % des actions et des droits de vote du nouvel ensemble.

Aucun changement n'est attendu à la tête de Materiel.net. Selon le communiqué publié par LDLC, le fondateur de l'entreprise nantaise occupera le poste de directeur général, ce « afin de consolider les liens entre LDLC.COM et Materiel.net ». Il reste maintenant à voir quelle stratégie sera adoptée pour faire cohabiter les deux marques dans l'hexagone.


chargement
Chargement des commentaires...