Twitter souffle sa dixième bougie et a perdu 1,8 milliard de dollars en 4 ans

« C'est compliqué, la vie » 22
En bref
image dediée
Finances
Kevin Hottot

Sortez tambours et trompettes, Twitter célèbre aujourd'hui son dixième anniversaire. Plutôt qu'une revue des dix tweets qui ont marqué l'existence du réseau social, nous nous sommes dits qu'il était temps de lui faire un petit bilan de santé. 

Le 21 mars 2006, un certain Jack Dorsey envoyait le premier tweet jamais publié : « just setting up my twttr ». Dix ans plus tard, Twttr s'appelle Twitter, les messages publiés dessus tiennent toujours en 140 caractères, le service n'est plus seulement utilisé par @Jack, mais par 320 millions d'autres personnes et Twitter.inc est une entreprise valorisée à près de 12 milliards de dollars en bourse.

Après neuf ans de croissance, un début de stagnation

En l'espace d'une décennie, Twitter est surtout parvenu à bâtir une audience très large, avec une croissance quasi continue. De moins de 10 millions d'utilisateurs début 2009, le service est rapidement passé à 105 millions en avril 2010, puis a passé la barre des 200 millions en mars 2013. Celle des 300 millions a été franchie au cours du premier trimestre 2015, mais depuis, la progression du réseau social ralentit fortement.

Sur le dernier trimestre, Twitter a vu son nombre d'utilisateurs actifs mensuels stagner à 320 millions, et même reculer d'un million aux États-Unis, alors qu'il s'agit de son premier marché en termes de publicité (et de très loin). Sur les trois derniers mois de 2015, les 65 millions de membres américains du réseau lui ont permis de générer un chiffre d'affaires de 410 millions de dollars, soit environ 6,30 dollars par personne. Dans le reste du monde, on se situe juste en dessous d'un dollar par tête, pour 254 millions de profils actifs. 

Si cette audience est importante, elle reste néanmoins significativement plus faible que celle de l'autre grand réseau social : Facebook. Celui-ci comptait au 31 décembre 1,591 milliard d'utilisateurs actifs chaque mois, et contrairement à son concurrent, la firme de Mark Zuckerberg continue de séduire de plus en plus de personnes.

Twitter perd constamment de l'argent

Si Twitter profite d'une audience solide, sur le plan financier, le constat est également très mitigé. Il faut certes noter que l'entreprise profite d'une croissance importante de ses revenus. Lors de son introduction boursière en 2013, la firme de Jack Dorsey expliquait avoir multiplié par presque 24 ses revenus entre 2010 et 2013, passant de 28 millions de dollars tirés uniquement de licences sur ses données à 665 millions de dollars, dont 595 millions de recettes publicitaires.

Sur le seul quatrième trimestre de 2015, Twitter a encaissé 710 millions de dollars, soit davantage que sur l'ensemble de l'année 2013, preuve que le service est de mieux en mieux monétisé. Seulement, il ne suffit pas de faire entrer de l'argent dans les caisses pour être rentable.

Twitter 2012-2015

Depuis début 2012, Twitter a cumulé plus de 1,8 milliard de dollars de pertes nettes, dont 1,1 milliard sur les seuls exercices 2014 et 2015. Malgré cela, le service dispose d'une dette relativement légère : environ 1,6 milliard de dollars, dont 1,45 milliard d'obligations convertibles en actions, soit environ 3 fois son EBITDA.

Pour l'instant, la barque tient bon mais les réserves de liquidités de l'entreprise tendent à se réduire rapidement. Elles sont ainsi passées de 1,5 milliard de dollars fin 2014 à 911 millions fin 2015. À ce train-là, il faudra rapidement trouver quelque chose de plus efficace que le remplacement du « Fav » par des « J'aime » pour amener de nouveaux utilisateurs, et trouver de nouvelles sources de revenus.


chargement
Chargement des commentaires...