Windows 10 : la build 14291 apporte les premières extensions pour Edge

Bon, on parlera plutôt d'ébauche 40
En bref
image dediée
OS
Vincent Hermann

Microsoft a mis en ligne hier la build 14291 de Windows 10, aussi bien pour les ordinateurs et tablettes que pour les smartphones. Disponible exclusivement pour les testeurs du Fast Ring, elle apporte des améliorations importantes pour Edge, dont la première ébauche du système d’extensions.

Les inscrits au programme Insider peuvent récupérer depuis hier la build 14291, qui marque une évolution notable pour Windows 10. Sur PC et tablettes, il suffit d’être dans le Fast Ring comme d’habitude. Côté smartphones, ces builds de la branche « Redstone » ne sont pour l’instant disponibles que sur les appareils spécifiquement conçus pour Windows 10, comme les Lumia 550, 650 et 950.

Edge gagne enfin en fonctionnalités

Les plus grosses améliorations se trouvent néanmoins sur la version PC. Le navigateur Edge y reçoit des apports majeurs, dont certains auraient dû être en place depuis la sortie commerciale de Windows 10. C’est particulièrement le cas de l’épinglage des onglets, c’est-à-dire la possibilité de les fixer à gauche de la barre, pour qu’ils s’ouvrent systématiquement à chaque lancement d’Edge. Le nom du site disparait alors, seul restant la favicon, exactement comme chez la concurrence depuis des années.

Le navigateur se veut également plus souple avec la gestion des copier/coller. Si l’utilisateur a par exemple un lien copié depuis une autre source, il pourra exécuter un clic droit dans la barre du navigateur et sélectionner « Coller et aller » pour se rendre directement sur le site, exactement comme ce que proposent déjà Chrome et Firefox. Aussi comme avec le navigateur de Google, on peut coller un terme dans la barre et lancer directement une recherche via le clic droit et « Coller et chercher ».

Le premier jet des extensions 

Mais la vraie nouveauté pour Edge est l’arrivée des extensions. On devrait plutôt dire d’une première ébauche des extensions car seulement trois sont présentes : Microsoft Translator, Mouse Gestures et une préversion de Reddit Enhancement Suite. Elles ne sont là que pour montrer aux utilisateurs et aux développeurs le fonctionnement de base de l’infrastructure mise en place, en fait très proche techniquement de ce qui est disponible dans Chrome.

L’objectif est de proposer à terme un système permettant évidemment d’installer à volonté des extensions sur Edge, en passant par le Windows Store. Après tout, la boutique concentrant déjà la plupart des téléchargements – payants ou non – conçus pour Windows 10, l’arrivée d’une section dédiée aux extensions semble logique. Microsoft indique travailler déjà avec des partenaires comme AdBlock, Adblock Plus, Amazon, LastPass et Evernote en vue d’augmenter rapidement le nombre de modules disponibles. La double mention d’AdBlock et Adblock Plus semble d’ailleurs une manière d’affirmer qu’Edge ne se laissera pas distancer par d’autres sur le terrain du blocage des publicités. L’annonce récente d’Opera y est sans doute pour quelque chose.

Il faudra donc attendre une prochaine build de Windows 10 pour tester l’infrastructure mise en place, dont l’installation et la suppression des extensions, ainsi que leur utilisation générale. Pour l’instant, les trois premières sont surtout là pour démontrer que la technologie sous-jacente fonctionne sans anicroche.

Une application Cartes largement révisée

Peut-être pour suivre l’annonce de l’arrêt complet des produits HERE sur Windows Phone et 10 Mobile, Microsoft présente une nouvelle application Cartes (qui continue de puiser ses données chez HERE) aussi bien pour la version PC que sur les smartphones. La nouvelle version se veut beaucoup plus légère, avec une interface plus cohérente.

Plus spécifiquement, elle inclut un nombre important de nouveautés, comme la possibilité de toucher une fois l’écran pour lancer une recherche ou obtenir des directions, la possibilité de stocker des itinéraires différents dans des onglets, la libération de l’interface en minimisant les résultats de recherches et autres éléments, l’affichage des noms de recherches sur la carte plutôt que des numéros et ainsi de suite.

Cartes peut également être soutenu par Cortana pour que l’assistant fournisse des indications étape par étape. Les recherches se veulent également plus précise, Microsoft indiquant avoir remanié ses algorithmes. L’utilisateur pourra en outre chercher une ville dans la liste de celles en 3D pour lui éviter de perdre du temps. Enfin, les favoris sont par ailleurs disponibles hors ligne, avec la possibilité de les annoter.

windows 10 cartes

Le Feedback Hub, hall central des testeurs

Parmi les autres nouveautés disponibles dans cette build, outre des améliorations spécifiques à la prise en charge du japonais, on notera une nouvelle version de l’application Alarmes et Horloges. L’interface de création des alarmes y est plus simple, tout comme celle pour choisir les heures et minutes.

Puisque l’on parle d’une version dédiée aux testeurs, sachez également que les applications Insider Hub et Windows Feedback disparaissent pour n’en faire qu’une : Feedback Hub. Toutes les fonctions y sont fusionnées : recherche d’éléments, votes sur des fonctionnalités à venir, annonces officielles, notes de mises à jour, listes de problèmes connus et bien entendu possibilité de faire remonter des avis et critiques. Microsoft indique que pour la première fois, les testeurs pourront voir des réponses des ingénieurs à leurs retours, s’ils sont justifiés.

De sérieux problèmes toujours présents

Enfin, la build 14291 corrige comme d’habitude plusieurs bugs, tant sur ordinateurs que sur smartphones. Cependant, certains problèmes sérieux sont toujours là, et d’autres sont apparus :

  • Des plantages sur les Surface Pro 3, Surface Pro 4 et Surface Book
  • Un plantage potentiel lors du branchement d’une manette Xbox One ou 360
  • Des soucis de réseau avec Hyper-V
  • Des plantages d’applications telles que QQ, ou d’anciennes comme Live Mail et Expression Encoder 4
  • Toujours le souci de compatibilité avec les antivirus de Kaspersky

Pour ceux qui sont configurés en Fast Ring, la nouvelle build est présente dans Windows Update. Notez qu’avec la diffusion de Windows 10 Mobile sur tout un lot de smartphones existants, ces modèles seront prochainement éligibles aux préversions Redstone.


chargement
Chargement des commentaires...