La fin du support du bitcoin dans le Windows Store annoncée par erreur

Erreur ou coup de poker ? 16
En bref
image dediée
Crédits : Antana CC-BY-SA 2.0
OS
Vincent Hermann

Une mise à jour de la FAQ de Microsoft avait provoqué une inquiétude pour le Windows Store : l’éditeur n’acceptait tout à coup plus les paiements en bitcoins. Dans une communication cependant, l’éditeur a démenti.

Jusqu’à présent, Microsoft acceptait les bitcoins comme moyen de paiement dans le Windows Store ainsi que dans plusieurs de ses services. La cryptomonnaie était gérée directement au niveau des comptes Microsoft pour régler les achats, qu’il s’agisse de jeux, d’applications, de musiques, de vidéos et ainsi de suite. En plus de la boutique principale de l’éditeur, les sections Xbox Live, Music et Video étaient donc également de la partie.

Un support ajouté il y a 16 mois

Cette fonctionnalité a été ajoutée en décembre 2014, permettait aux utilisateurs d’ajouter jusqu’à 100 dollars en bitcoin à la fois. Le prestataire BitPay s’occupe depuis du support de ces transactions. Cependant, sans que rien ne soit annoncée, une nouvelle version de la FAQ du Windows Store avait été mise en ligne lundi, expliquant que si les fonds déjà envoyés sur le compte pouvaient toujours être dépensés, il ne serait désormais plus possible d’en ajouter de nouveaux.

L’arrivée de cette déclaration était assez incompréhensible. Lors de sa prise en charge, le bitcoin était certes considéré comme pas assez grand public par Microsoft, mais la situation a évolué. Pourquoi retirer maintenant la prise en charge d’une cyptomonnaie dont l’usage s’est doucement répandu sur la dernière année ?

Microsoft argue d'une erreur et supprime la FAQ

La réponse est arrivée peu de temps après : il s’agissait d’une erreur. Le message a notamment été envoyé à Softpedia et la FAQ problématique a tout simplement été retirée du site officiel. Mais s’il s’agit d’une erreur, on peut se demander si le retrait du support n’était clairement pas envisagé, puisque le texte ne laissait aucune marge d’interprétation : le bitcoin était devenu tout simplement persona non grata sur les boutiques de l’éditeur.

Aussi, si l’hypothèse d’une erreur reste crédible, on peut imaginer que Microsoft a tenté un coup de poker en supprimant une capacité peut-être peu utilisée. La société aurait alors fait demi-tour en constatant le nombre d’articles fleurissant sur le sujet. Quoi qu’il en soit, la gestion du bitcoin n’a au final pas bougé d’un iota, les utilisateurs pouvant continuer à en ajouter sur leurs comptes.


chargement
Chargement des commentaires...