Faute d'utilisateurs, Bouygues Telecom arrête son réseau Wi-Fi communautaire

Du communautaire, sans communauté 62
En bref
image dediée
Crédits : shutter_m/iStock.Thinkstock
FAI
Sébastien Gavois

Après plus de cinq ans de service, le Wi-Fi communautaire de Bouygues Telecom tire progressivement sa révérence. L'opérateur explique que le manque d'utilisateurs et de possibles dégradations de service sont à l'origine de cet arrêt.

Début 2011, Bouygues Telecom lançait son réseau Wi-Fi communautaire. Le fournisseur d'accès à Internet emboitait alors le pas à Free, Orange et SFR qui proposaient déjà ce genre de service. Le principe de fonctionnement est assez simple : en plus d'un réseau Wi-Fi privé dédié à l'utilisateur, les Bbox se comportent comme des « hotspots » Wi-Fi publics, accessibles aux clients de la marque (fixe et mobile) via leurs identifiants et mots de passe de compte. Un maillage constitué des connexions de tous les utilisateurs, qui doit aussi profiter à tous.

Désormais, ce réseau est « progressivement désactivé et prendra bientôt fin », peut-on lire sur cette page d'aide repérée par nos confrères de Bbox NewsBouygues Telecom ne s'attarde pas sur les raisons de cet arrêt, indiquant simplement que la décision a été prise « pour des raisons techniques ». À la place, il recommande d'utiliser le mode modem de son smartphone... à condition d'être dans une zone couverte par l'opérateur.

Notez qu'il s'agit d'officialiser une information qui courait depuis plusieurs mois dans les forums du fournisseur d'accès Internet. Via différents sujets de clients qui se demandent pourquoi leur Wi-Fi communautaire ne fonctionne plus, on trouve des détails intéressants mis en ligne par Manu, un membre de l'équipe des Woobees.

Il explique en effet que « trop peu de clients utilisaient cette fonctionnalité pour que celle-ci soit maintenue ». Une position confirmée par le service presse de Bouygues Telecom, qui précise que c'est « une réalité » et que « le service a été progressivement délaissé par les utilisateurs avec la généralisation de la 4G ces dernières années ». De plus, ce service « pouvait dégrader votre Wi-Fi (baisse de débit et/ou déconnexions fréquentes) et générait un ressenti négatif » de la part des clients, ajoute le conseiller.

Chez les autres fournisseurs d'accès, rien ne change pour le moment. Orange, Free et SFR continuent de proposer du Wi-Fi partagé via leurs box respectives. 


chargement
Chargement des commentaires...