Les Beatles arrivent sur Qobuz en « vraie qualité CD »

Et la qualité vinyle ?! 25
En bref
image dediée
Crédits : Martin Wahlborg/iStock
Streaming
Guénaël Pépin

Les albums et compilations des Beatles sont désormais disponibles en streaming et téléchargement sur Qobuz, deux mois après leur entrée sur les principales plateformes de streaming. Le service français, racheté fin 2015, propose ces morceaux en « vraie qualité CD ».

Les 13 albums et 4 compilations des Beatles sont enfin sur Qobuz. Le service de musique en ligne a annoncé la disponibilité depuis hier des titres du groupe anglais, en streaming et de téléchargement. Ils sont proposés en « vraie qualité CD » (16 bits sans compression), Qobuz se vantant d'être le premier à proposer ce format en téléchargement.

Les titres du groupe sont arrivés sur les principales plateformes de streaming fin décembre, alors que Qobuz était en plein redressement judiciaire. Le service avait d'ailleurs réagi vivement à l'époque à son absence, expliquant que les livraisons d'Universal Music étaient bloquées à ce moment. « Même un mystérieux service Microsoft Groove dont la grand’mère de Steve Ballmer n’a probablement jamais entendu parler est mentionné ! Merci le patriotisme économique ! » s'indignait l'entreprise, dans un billet disparu depuis.

Fin décembre, le service a été racheté par Xandrie, propriétaire du site allbrary.com. Comme il nous l'expliquait, le nouvel actionnaire compte injecter 12 millions d'euros sur cinq ans dans l'entreprise, en accompagnant la stratégie déjà en place. Le service doit ainsi s'améliorer dans ses recommandations, dans son traitement des morceaux individuels ou encore proposer un forfait familial adapté à l'ensemble de ses offres, des plus classiques aux plus chères.

L'arrivée des Beatles sur l'ensemble des plateformes de streaming est un signe des espoirs que l'industrie musicale place en ce modèle. Alors que le téléchargement a longtemps été le mode de consommation légal phare en numérique, il est peu à peu supplanté par les abonnements. Début février, l'association américaine de l'industrie, la RIAA, a commencé à compter le streaming dans les ventes d'album, estimant que 150 écoutes équivalent à un téléchargement. En France, sa prise en compte doit commencer cette année.


chargement
Chargement des commentaires...