DJI Care : une assurance pour réparer votre drone en cas d'accident

Garantie sans bonus/malus 7
En bref
image dediée
Nouvelle Techno
Sébastien Gavois

DJI propose désormais une assurance payante pour couvrir, dans une certaine limite évidemment, les réparations de votre drone en cas d'accident. Cela comprend notamment les erreurs de pilotage, mais il faudra comme toujours être attentif aux petites lignes du contrat.

Les drones DJI coûtent cher et il faut compter plusieurs centaines d'euros même pour les modèles dits d'entrée de gamme. Afin d'apporter une protection supplémentaire à ses clients, le fabricant vient de lancer DJI Care, une assurance payante qui prend en charge certaines réparations en cas de problème.

Rassurer les clients sur les problèmes potentiels

Plusieurs situations sont ainsi prises en charge : une erreur de pilotage de l'utilisateur, un problème d'interférence dans les signaux ou un accident. Comme toujours avec ce genre de service, il faudra respecter des « conditions normales d'utilisation » pour que la garantie fonctionne.

À l'inverse, certains cas sont évidemment exclus de cette assurance : les dommages causés par (ou à cause) de l'eau, les problèmes de batteries, les hélices, la télécommande ainsi que les autres accessoires. Pour plus de détails, vous pouvez consulter la foire aux questions du fabricant.

Dans tous les cas, le but est ici de permettre aux clients de moins craindre de renconter certains problèmes lors de l'utilisation d'un drone, et de voir partir en fumée un investissement parfois conséquent.

DJI Care

Chère assurance

Pour le moment, cinq modèles sont éligibles au DJI Care : toute la gamme Phantom 3 (4K, Standard, Advanced et Professional) ainsi que l'Inspire 1 V2.0. Le tarif varie en fonction de la durée de l'assurance et du drone concerné, mais autant vous prévenir, cela peut vite coûter cher.

Il oscille entre 109 euros pour six mois de garantie sur le DJI Phantom 3 Standard (159 euros à l'année) et 749 euros pour un an sur l'Inspire 1 V2.0. Pour rappel, le premier est proposé à la vente pour un peu moins de 600 euros chez certains revendeurs, contre un peu plus de 3000 euros pour son grand frère. L'assurance vous coûtera donc grosso modo le quart du prix chaque année, ce que certains pourront trouver assez cher.

Surtout que le montant des réparations ne peut pas excéder le prix de vente du drone au moment où l'assurance est souscrite. Durant la période de validité du contrat, des réparations peuvent être effectuées tant que ce montant n'est pas dépassé. Là encore, il existe une limitation lorsqu'il faut remplacer le drone car il est trop endommagé.

Avec l'assurance 6 mois, si votre drone est complètement hors service 30 jours avant la fin du contrat, le constructeur limitera son remboursement à 80 % du prix du drone. Avec DJI Care un an, il n'est plus question que de 60 % du prix d'achat durant les 60 derniers jours. Il s'agit probablement d'un moyen pour le fabricant d'éviter que certains crashent leur drone juste avant la fin de l'assurance afin d'en obtenir un nouveau.

Quoi qu'il en soit, DJI Care est dès à présent disponible aux États-Unis et en Europe. Il est possible d'y souscrire directement lors de l'achat d'un drone, ou bien séparément si vous disposez déjà d'un drone DJI. Dans tous les cas, pensez à bien lire les conditions d'utilisation afin de vérifier que le contrat correspond à vos attentes.

DJI Care


chargement
Chargement des commentaires...