Open Connectivity Foundation : un « nouveau » consortium pour les interconnecter tous

Nouveau nom pour une nouvelle vie 4
En bref
image dediée
Crédits : Wavebreakmedia Ltd/ThinkStock
Obj. Connectés MWC
Sébastien Gavois

L'Open Connectivity Foundation est un regroupement de fabricants d'objets connectés qui souhaitent proposer des standards. Né sur les cendres de l'Open Interconnect Consortium, il récupère au passage des acteurs de l'AllSeen Alliance, un autre consortium dédié à l'IoT. Un premier pas vers une véritable interopérabilité à grande échelle ?

Depuis maintenant plus de deux ans, des acteurs du monde des objets connectés ont tenté de se regrouper afin de proposer des standards permettant d'assurer une certaine interopérabilité. Il y a tout d'abord eu l'AllSeen Alliance en décembre 2013, puis l'Open Interconnect Consortium (OIC) durant l'été 2014. Ce dernier change de nom pour devenir l'Open Connectivity Foundation (OCF)

De l'OIC à l'OCF : le nom change, les idées restent les mêmes

Le but de cette « nouvelle » organisation reste évidemment le même : proposer des standards pour l'Internet des objets afin que les sociétés puissent développer des solutions qui fonctionnent les unes avec les autres, peu importe le fabricant, le système d'exploitation ou la partie matérielle. Une belle promesse qui avait déjà été faite il y a plus d'un an, sans grand succès jusqu'à présent.

Parmi les membres de l'OCF on retrouve Cisco, Electrolux, General Electric, Intel, Samsung, Microsoft et Qualcomm. Pour rappel, ces deux derniers étaient déjà membre de l'AllSeen Alliance depuis plusieurs mois. Dans un billet de blog, le père de Windows annonce qu'il assurera une rétrocompatibilité pour les plus de « 200 millions de produits Windows 10 désigné pour AllSeen qui sont actuellement disponibles », sans donner plus de précisions. 

Quid de l'AllSeen Alliance ? 

De son côté, Qualcomm assure qu'il reste un membre de l'AllSeen Alliance et qu'il travaillera avec les deux organisations afin de mettre en place un standard unique pour l'Internet des objets. Dans tous les cas, il encourage l'ensemble des acteurs du secteur de l'IoT à rejoindre le mouvement au travers de...  l'Open Connectivity Foundation. 

L'OCF semble donc prendre le dessus sur l'AllSeen Alliance pour le moment. Il faudra maintenant voir si Google et AMR viendront rejoindre ce mouvement avec leur protocole Thread. Pour rappel, Samsung est également partie prenante de ce dernier, mais aussi de l'OCF et le fabricant pourrait donc jouer le rôle d'intermédiaire. Une affaire à suivre.

Quoi qu'il en soit, le MWC de Barcelone devrait être l'occasion pour chacun d'exposer son point de vue et de se mettre en avant. Nous serons sur place afin de voir ce qu'il en est exactement.


chargement
Chargement des commentaires...