Safer Internet Day : c'est la journée mondiale de l'Internet Sans Crainte pour les enfants

De quoi sensibiliser les enfants... et les parents ! 65
En bref
image dediée
Crédits : moodboard/ThinkStock
Web
Sébastien Gavois

Sur Internet on peut trouver de tout, du n'importe quoi, et des contenus qui ne sont pas toujours adaptés aux enfants. Afin de sensibiliser les plus jeunes et les parents aux dangers d'Internet, la journée mondiale Safer Internet Day a lieu tous les ans, au mois de février. En France, elle est organisée par Internet Sans Crainte.

Il y a un peu moins de deux semaines, nous fêtions la journée mondiale de la protection des données. Un sujet sensible, comme l'ont prouvé la CNIL (hier) et la DGCCRF (aujourd'hui) en s'attaquant de manière frontale à Facebook. Hier, c'était les 20 ans de la déclaration d'indépendance du cyberespace de John Barlow et, aujourd'hui, c'est la journée mondiale du Safer Internet Day, ou Internet sans Crainte.

Faire d'Internet un monde meilleur pour les plus jeunes

Mise en avant par la Commission européenne depuis maintenant plus de 10 ans, cette journée mondiale est célébrée dans plus de 100 pays à travers le monde, tous les ans au mois de février, afin de « promouvoir un meilleur Internet pour les jeunes ».

La Commission européenne explique qu'un internaute sur trois est un enfant et qu'il passe de plus en plus de temps sur les réseaux sociaux, des jeux en ligne et des applications mobiles. « Surfer sur Internet offre des milliers de possibilités intéressantes, mais exposent également les jeunes à des menaces telles que la cyberintimidation, des discours de haine et des publicités manipulatrices. » L'objectif de cette journée est donc à la fois de prendre conscience de des dangers et de la manière d'utiliser Internet de manière sécurisée et responsable.

Cette édition 2016 souhaite mettre l’accent « sur la création de contenus numériques par les jeunes ainsi que sur toutes les initiatives visant à les responsabiliser, pour qu’ils deviennent acteurs de leur vie numérique ». Une action qui s'inscrit parfaitement dans les récentes annonces du gouvernement qui pousse l'apprentissage du code dans les écoles.

De nombreuses actions et conférences sont organisées un peu partout dans le monde, et notamment en France. Une carte interactive est disponible afin de savoir ce qu'il en est pour chaque pays.

Safer Internet Day

Des ressources pour les enfants, les parents, les enseignants et les éducateurs

Dans l'Hexagone, la société Tralalere gère le site Internet Sans Crainte, sous l'égide de l'Agence du numérique (ministère de l'Économie-) et avec le soutien de l'Union européenne et de Qwant. On y retrouve de nombreuses ressources pour les parents, les enseignants/éducateurs, les jeunes de 7 à 12 ans et ceux de 12 à 17 ans. Cela comprend des jeux interactifs (y compris sur les dangers d'Internet) pensés pour les enfants sont également disponibles sur le site de Vinz et Lou, édité là encore par Tralalere.

De son côté, Qwant propose depuis quelques semaines une version épurée de son moteur de recherche, dédiée aux enfants de 6 à 13 ans. Google a déjà annoncé qu'il s'intéressait à ce marché, mais sans que cela se concrétise dans la pratique pour le moment, sauf via son application YouTube Kids qui n'est toujours pas disponible en France.

Certains organismes profitent de l'occasion pour rappeler certains conseils, toujours bons à prendre. C'est notamment le cas de la CNIL avec un guide envoyé dans un millier de collèges et une plaquette regroupant 10 conseils pour rester Net sur le web :

CNIL Internet sans Crainte 

L'institution annonce également qu'elle avait participé à la création de Data décode, une application qui sera bientôt disponible pour les jeunes de 8 à 14 ans. Le but est de les sensibiliser « aux bonnes pratiques en matière de données personnelles ». Un vaste sujet qui ne concerne pas que les enfants, mais aussi les parents et les entreprises.

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, en profite pour lancer une journée d'étude intitulée « Réagir face aux théories du complot », qui n'est pas sans rappeler la page « On te manipule » mise en ligne par le gouvernement (voir notre analyse). Reste maintenant à voir ce qu'il ressortira de ces échanges.

Google offre 2 Go dans Drive si vous vérifiez vos paramètres

Sachez enfin que Google profite de cette journée mondiale pour vous pousser à vérifier vos paramètres de sécurité : vos informations de récupération, les appareils sur lesquels vous êtes connectés, les autorisations de votre compte, etc. Vous pouvez d'ailleurs en profiter pour faire de même sur les autres services que vous utilisez, cela ne peut pas faire de mal, au contraire.

Une fois ces informations vérifiées et validées, le géant du Net vous offrira 2 Go de stockage dans Google Drive, valables sans aucune limitation. Si vous avez un compte gratuit avec 15 Go, il passera automatiquement à 17 Go.


chargement
Chargement des commentaires...