NVIDIA n'annonce pas de GeForce GTX 1080 Ti, mais un GeForce Now pour Mac/PC... trop cher

GameStream et GeForce Now se renforcent 27
En bref
image dediée
Carte graphique CES
Par
le jeudi 05 janvier 2017 à 09:30
David Legrand

Alors que les géants de la tech ont tendance à s'éparpiller ces temps-ci, NVIDIA était attendu sur le terrain des annonces à destination des joueurs. Et si la société a dévoilé plusieurs projets, le résultat est plutôt mitigé.

« That's it ! » C'est par ces mots que Jen-Hsun Huang a fait comprendre ce soir à la salle qu'il n'annoncerait pas la tant attendue GeForce GTX 1080 Ti. Et ce, même si AMD s'apprête à en dire plus sur ses cartes graphique de nouvelle génération, Vega

Vous avez demandé une GeForce GTX 1080 Ti, ne quittez pas

C'est en effet un peu plus tard dans la journée que l'on devrait en savoir plus sur la prochaine grande évolution des Radeon. Cela fera suite à une première présentation lors de l'évènement New Horizon de décembre dernier, où l'on a pu voir une carte faire tourner Battlefront en 4K. Une démonstration d'ailleurs reproduite par AMD ce soir lors d'un évènement réservé à la presse... mais sans plus de détails.

Quoi qu'il en soit, NVIDIA semble donc bien décidé à attendre avant de dévoiler sa nouvelle offre haut de gamme. L'annonce officielle pourrait ainsi ne pas se faire avant la Game Developers Conference (GDC) de fin février ou le CeBIT. 

La diffusion Facebook Live débarque dans GeForce Experience

Après avoir rappelé que la société se développe depuis maintenant plusieurs années dans le domaine de la recherche, du calcul scientifique et des secteurs comme la voiture connectée, NVIDIA a néanmoins tenu à évoquer le jeu PC qui reste un marché vital pour la société. 

Nous avons ainsi eu droit à plusieurs annonces. La première est que GeForce Experience proposera désormais de diffuser du contenu en direct sur Facebook Live. Une démonstration a ainsi été faite avec le premier « game footage » de Mass Effect Andromeda dont on vient d'apprendre qu'il débarquera le 21 mars prochain.

Il a ensuite été question du service de « Cloud Gaming » GeForce Now, disponible depuis un peu plus d'un an sur la SHIELD Android TV. Celui-ci va voir ses serveurs passer à des GPU de la génération Pascal plutôt que Maxwell. NVIDIA ne communique par contre pas sur le gain à espérer au niveau du rendu proposé, ni quand cela sera exactement disponible sur ses serveurs situés en Europe.

Un partenariat avec Ubisoft a été mis en place. Les joueurs pourront ainsi lier leur compte GeForce Now à celui de l'éditeur (Uplay), et jouer à des titres comme Watch Dogs 2, The Division, Assassin’s Creed Syndicate et For Honor sur le service de NVIDIA. Espérons que d'autres, comme EA avec Origin, finiront par suivre le mouvement.

Pour le moment, il n'a pas été précisé quels titres seraient proposés à l'achat ou dans l'abonnement à 9,90 euros par mois. D'autres jeux feront bientôt leur entrée comme Paragon and Marvel Heroes.

GeForce Now pour Mac/PC : à partir de 1,25 dollar l'heure de jeu

Un évènement très attendu est aussi arrivé, après une fuite sur... LinkedIn : GeForce Now débarque sur Mac/PC en mars. De quoi faire peur à Shadow et son « PC du futur » ? Pas vraiment. En effet, là où la société française à décidé de jouer la carte de l'abonnement et des conditions d'utilisation plus ou moins restrictives, NVIDIA fait dans le conservatisme, quitte à décevoir.

Ainsi, il faudra payer à l'heure d'utilisation : 25 dollars pour 20 heures de jeu sur l'équivalent d'une GTX 1060, ou 10 heures pour une GTX 1080. Ici, pas d'accès à un catalogue de jeu fournis ou à acheter, ni à une interface Windows, il est uniquement possible de jouer en utilisant des plateformes comme Steam, Battle.net, Origin, Uplay et GOG. NVIDIA précise que « Des jeux free-to-play comme World of Tanks peuvent également être installés directement à partir de leurs sites respectifs ».

Autant dire que l'on aura plutôt intérêt à acheter une nouvelle carte graphique. À moins que l'idée soit de séduire les adeptes d'Apple qui ne sont pas forcément très regardant sur le tarif et n'ont que rarement accès à des GPU puissants, le tout avec un catalogue de jeux limités sur macOS.

Il reste difficile à comprendre pourquoi c'est ce modèle qui a été choisi pour l'offre destinée aux ordinateurs alors que ce n'est pas le cas pour la SHIELD Android TV. Peut être que la marque ne veut pas trop vite basculer sur un modèle où elle vendrait beaucoup moins de cartes graphiques aux joueurs.

Nous tenterons d'en savoir plus dans les jours à venir. Le service étant annoncé en bêta dans un premier temps, avec une disponibilité complète au printemps, NVIDIA pourra de toutes façons ajuster son modèle.

GameStream s'améliore : Big Picture, UWP et retour haptique

Enfin, notez que GameStream va aussi avoir droit à quelques évolutions. Le service de streaming local proposé sur les GeForce va passer à la 4K HDR, ce qui correspond à la volonté de NVIDIA de pousser le HDR sur toutes les plateformes, comme la SHIELD Android TV ou ses écrans G-Sync.

Le mode Big Picture de Steam sera aussi désormais pleinement supporté, tout comme les jeux du Windows Store. La nouvelle manette de la SHIELD Android TV apportera aussi un retour haptique.


chargement
Chargement des commentaires...