Windows 10 : Microsoft diffuse la première préversion 11082 de la branche Redstone

Un travail sous le capot pour l'instant 78
En bref
image dediée
OS
Vincent Hermann

Microsoft a mis en ligne hier soir sa nouvelle build de Windows 10 réservée aux testeurs inscrits au programme Insider. Il s’agit de la première préversion de la branche Redstone, qui représente la prochaine évolution majeure du système. Les nouveautés sont par contre très peu nombreuses pour l’instant.

Windows 10 est développé selon des arcs successifs de progression. Le premier, intitulé Threshold, est connu puisqu’il s’agissait du nom de code du système lui-même, du moins pour sa première grande mouture, celle commercialisée le 29 juillet dernier. Il s’agissait en fait de la branche Threshold 1, ou TH1, la mouture TH2 correspondant à grande mise à jour majeure diffusée le mois dernier. Désormais, la nouvelle branche de développement se nomme Redstone, un nom qui correspond à une importante évolution de la plateforme.

Prendre en compte les retours des utilisateurs

Microsoft a justement mis à disposition hier soir la première préversion de ce nouvel arc. La build 11082 ouvre ainsi le bal pour la branche 11xxx, l’éditeur indiquant que l’enchainement des builds sera nettement plus rapide que par le passé pour ceux dont le système est configuré en Fast Ring. Cette première mouture installe les prémices de la nouvelle base technique, mais les nouveautés sont en fait très peu visibles.

L’éditeur explique en effet que l’objectif est actuellement d’intégrer les retours des utilisateurs réalisés à la fois sur le système d’origine et sur la branche TH2, disponible depuis la « mise à jour d’automne ». Ces retours comprennent notamment une très longue liste de suggestions pour améliorer le système, soit en ajoutant des éléments manquants, soit en peaufinant l’existant. On imagine également que la révision de l’interface se poursuivra, mais Microsoft ne donne pas la moindre indication sur ce qui est pris en compte.

windows 10 redstone 11082

Microsoft travaille sur OneCore, la base de Windows 10

Microsoft indique également que l’autre objectif est de travailler sur OneCore. Derrière ce terme se cache la base universelle de Windows 10 pour l’ensemble des appareils pouvant l’accueillir, à savoir les PC, tablettes, smartphones, Xbox One, objets connectés et même Hololens. La société précise qu’un travail de « refactorisation » du code doit avoir lieu pour permettre aux différentes équipes de développement d’ajouter des fonctionnalités en fonction des besoins sur chaque type de produit.

Enfin, cette nouvelle build marque le début d’un changement pour la publication des problèmes connus, qui ne seront plus affichés dans le billet de blog correspondant, mais directement dans l’Insider Hub. Les testeurs n’auront donc plus besoin de surveiller les annonces sur le site puisque l’application les préviendra des nouveautés et des éventuels soucis qui les attendent avec une build en particulier.

Attention à certains problèmes connus

Cette préversion 11082 en contient d’ailleurs quelques-uns. Le plus « perturbant » est sans nul doute l’absence de barre de progression pour les opérations de copie, déplacement et suppression de fichiers. Ces dernières s’effectuent sans problème, mais l’utilisateur ne peut en voir du coup la bonne marche. Par ailleurs, les packs linguistiques et fonctionnalités secondaires ne peuvent pas être installés, et certaines associations de fichiers seront réinitialisées. La plus curieuse est l’attribution des fichiers multimédia au Media Player, qui n’est pourtant plus présent que pour des raisons de compatibilité.

Comme toujours, la nouvelle build se récupère depuis Windows Update.


chargement
Chargement des commentaires...