Microsoft se fait plus insistant sur la migration vers Windows 10

Oui, encore 251
En bref
image dediée
OS
Vincent Hermann

Microsoft passe à une nouvelle phase de sa forte poussée de Windows 10 vers ceux qui ne l’ont pas encore. La petite application de promotion se fait ainsi plus insistante et modifie son affichage pour que l’utilisateur ressente toute « l’urgence » de la situation. Il n’y en a pourtant aucune, et Microsoft devrait éviter d'envoyer le mauvais message.

Windows 10 dispose d’évidentes qualités techniques. Malheureusement, elles sont remises en cause par une série de décisions qui écornent son image, tant par certaines options activées par défaut que dans la manière dont le produit est propulsé devant les yeux des utilisateurs ignorants de ses qualités. Les notifications invitant à mettre à jour sont régulières, sans parler du téléchargement silencieux (et donc sans aucun consentement) des données nécessaires à l’installation du système, soit de 3 à 5 Go selon les cas.

Installez maintenant... ou ce soir

Il y a quelques jours, Brad Chacos de PC World signalait que la petite application de promotion (baptisée GWX) avait été mise à jour et affichait désormais une nouvelle vue. Sur nos propres machines, nous n’avons pas vu ce nouveau panneau, mais InfoWorld en possède une capture propre :

windows 10 gwx
Crédits : InfoWorld

Il s’agit en fait d’une fenêtre présentant du contenu web, avec deux sorties possibles : « Mettre à jour maintenant » ou « Mettre à jour ce soir ». Si l’utilisateur ne fait pas attention, il ne se dira pas forcément qu’il peut simplement fermer la fenêtre avec la croix rouge habituelle, ce qui est possible. Beaucoup risquent de penser qu’ils n’ont pas le choix et doivent choisir obligatoirement l’une des deux possibilités.

Nous avons contacté Microsoft pour en savoir plus à ce sujet, mais l'entreprise n'a rien à communiquer pour l'instant.

Une certaine confusion entre vitesse et précipitation

Une idée pour le moins étrange en tout cas, et potentiellement dommageable pour l’image de Windows 10. Si Microsoft veut vraiment faire de son système un produit attractif capable de concilier à la fois les clients de Windows 7 et 8, il devrait éviter d’en passer par des techniques proches de celles utilisées par les différents adwares rencontrés au hasard des pérégrinations du web : un message à caractère urgent ou alarmiste prompt à déclencher une action de l’utilisateur.

On peut comprendre que Microsoft cherche à appliquer l’installation gratuite de Windows 10 sur un maximum de machines avant la fin de la promotion le 30 juillet prochain, mais on peut se demander si l’éditeur n’y met un peu trop du sien. Et ce d’autant plus que le mouvement se renforcera l’année prochaine puisque le module de mise à jour deviendra une mise à jour recommandée dans Windows Update. Elle s’installera donc automatiquement, même si Microsoft a déjà indiqué que l’utilisateur aurait à valider la suite de la procédure.

Rappelons que si vous êtes certain de ne pas vouloir Windows 10, il existe une procédure pour se débarrasser de GWX. Elle n’est pas forcément de tout repos, mais elle est réversible dans le cas où vous changeriez d’avis. Il existe également un utilitaire, baptisé GWX Control Panel, qui s'occupe de ces manipulations de manière automatisée. Son analyse sur Virus Total ne génère que deux erreurs minimes.


chargement
Chargement des commentaires...