Mozilla distribue 503 000 dollars pour aider sept projets open source

Certains plus que d'autres 58
En bref
image dediée
Applications
Vincent Hermann

En octobre, Mozilla avait annoncé son initiative MOSS, afin de récompenser des projets open source et les aider à se développer. Les premiers lauréats ont été sélectionnés, et sur la somme d’un million de dollars prévue au total, la moitié a été allouée. Comme on va le voir, les prix décernés peuvent varier de manière importante d’un projet à un autre.

Mozilla avait annoncé en octobre qu’une enveloppe d’un million de dollars avait été constituée pour son initiative MOSS (Mozilla Open Source Support). L’idée était d’octroyer des fonds à des projets open source, mais pas n’importe lesquels. Pour cette première édition, l’éditeur voulait avant tout remercier en quelque sorte les auteurs des outils qu’il utilisait fréquemment pour ses propres développements.

Bro et Django se taillent la part du lion

Les sept premiers projets à recevoir une somme d’argent sont donc directement utilisés par Mozilla dans son architecture globale, qu’il s’agisse de dépôts logiciels, d’analyse et de surveillance réseau, de gestion des erreurs dans le code et ainsi de suite. Loin devant les autres, on trouve ainsi Bro, un outil de surveillance réseau qui engrange 200 000 dollars. Puisque les dossiers mentionnaient directement la manière dont l’argent serait utilisé, on sait donc que la somme servira à créer le Comprehensive Bro Archive Network, un dépôt public pour les modules et extensions de Bro, ce dernier étant « au cœur du système de détection d’intrusion » de Mozilla.

L’autre projet à recevoir une somme à six chiffres est Django, avec 150 000 dollars. Ce projet est un framework de développement web côté serveur, et les fonds serviront cette fois à en faire une alternative crédible côté client. Il pourrait alors être utilisé par l’ensemble des applications web utilisant les WebSockets. On imagine facilement que ce type d’amélioration devrait servir directement Firefox OS, même en dépit de sa réorientation.

Gestion et édition du code, documentation, forums...

Voici les autres projets récompensés :

  • Mercurial, un système de gestion du code source distribué, largement utilisé par Mozilla pour ses principaux dépôts. 75 000 dollars ont été attribués pour améliorer l’interface web ainsi que la mise en avant des auteurs des modifications récentes dans le code.
  • Read The Docs, un service permettant de concevoir et héberger de la documentation technique. Les 48 000 dollars alloués serviront à ajouter une capacité importante : pouvoir générer de la documentation à partir d’un code, sans nécessiter d’installation quelconque.
  • Discourse, une plateforme de gestion de forums. 25 000 dollars ont été attribués pour qu’elle puisse remplacer à terme les mailing-lists.
  • CodeMirror, un éditeur de code basé sur les technologies du web. Les 20 000 dollars alloués permettront d’améliorer le support des langages allant de droite à gauche et des scripts complexes en entrée.
  • Buildbot, un système continu d’intégration, empoche 15 000 dollars, essentiellement pour qu’il fonctionne mieux avec l’offre EC2 d’Amazon. Plus curieusement, l’équipe en profitera pour supprimer le mot « slave » (esclave) dans la documentation, les API et les tests.

On peut déjà s'inscrire pour la prochaine fournée

Au total, ce sont donc 503 000 dollars qui ont ainsi été attribués à ces projets open source, soit à peine la moitié de l’enveloppe globale. Signalons cependant qu’il ne s’agit que d’une première fournée et qu’il ne s’agissait pas d’un concours unique. L’argent épargné sera mis de côté pour une nouvelle sélection de projets, et le formulaire d’inscription pour la prochaine sélection « Foundational Technology » est disponible.

Mozilla ne donne cependant pas de date pour les prochains résultats, mais on imagine qu’il s’écoulera au moins plusieurs mois avant une nouvelle annonce.


chargement
Chargement des commentaires...