Emails chiffrés : ProtonMail sortira de bêta en janvier et proposera une offre payante

En plus de la version gratuite, qui restera accessible 76
En bref
image dediée
Crédits : rzoze19/iStock
Applications
Sébastien Gavois

Après avoir revu son infrastructure, ProtonMail se prépare à lancer la version 3.0 de son service d'emails chiffrés, la première version qui ne sera pas en bêta. Pour l'occasion l'interface sera revue et corrigée, tandis que les applications mobiles et la liste d'attente devraient disparaitre. Il est également question d'une formule payante.

Il y a un peu plus d'un mois, ProtoMail était victime d'une attaque DDoS que la jeune société qualifiait d'« extrêmement puissante ». Le service avait alors décidé de payer une rançon de 15 bitcoins, ce qui ne l'avait finalement pas empêché de rester inaccessible pendant plusieurs jours. Le 10 novembre, ProtonMail annonçait son retour, notamment grâce à une nouvelle campagne de dons qui a récolté plus de 62 000 dollars, dont 50 000 dollars sur les trois premiers jours.

ProtonMail se prépare à passer en version 3.0 et à sortir de bêta

ProtonMail va désormais de l'avant et se prépare à lancer la version 3.0 de son service d'emails chiffrés, prévu pour le 26 janvier. À cette date, les applications mobiles pour Android et iOS devraient arriver dans le Play Store et l'App Store, alors qu'elles ne sont pour le moment disponibles qu'en bêta et sur invitation.

Plusieurs autres changements importants sont également annoncés. Tout d'abord, il s'agira de la première mouture à ne pas être en bêta. L'éditeur ajoute que cette nouvelle version 3.0 apportera de nombreuses nouveautés, à commencer par une interface revue et corrigée. Pour rappel, ProtonMail 2.0 proposait plus ou moins la même interface que la mouture 1.0, mais avec un code réécrit de zéro afin de gagner en performance et en sécurité.

La société ne cache pas ses ambitions et indique qu'elle veut « faire de ProtonMail un service d'emails chiffrés qui soit non seulement le plus sûr, mais aussi le plus facile à utiliser ». Tout un programme, dont on attendra la mise en ligne fin janvier pour juger ce qu'il en sera réellement.

ProtonMailProtonMail

Vers la fin de la liste d'attente et la mise en place d'une offre payante

Dans tous les cas, la société a aussi revu son infrastructure et pas uniquement afin de résister à une attaque DDoS. Les capacités de ses serveurs ont été triplées, ce qui lui permet désormais d'inviter toutes les personnes sur sa liste d'attente, voire de la supprimer d'ici le lancement de la version finale si tout va bien.

Enfin, ProtoMail proposera une offre payante avec plus d'espace de stockage, en complément de la formule gratuite qui restera accessible. De plus, la société proposera la prise en charge des noms de domaine personnalisés (xxx@mondomaine.com). Cette fonctionnalité sera intégrée à ProtonMail 3.0, mais on ne sait pas encore si elle sera payante ou non.


chargement
Chargement des commentaires...