Mozilla veut sensibiliser sur le « business caché d'Internet » et lance Focus sur iOS

Le temps des choix 34
En bref
image dediée
Navigateurs ANALYSE
David Legrand

Alors que la fondation Mozilla cherche à renforcer son engagement sur le terrain de la protection de la vie privée, la décision a été prise de mettre fin aux tuiles publicitaires qui pouvaient apparaître dans Firefox et de lancer Focus, un bloqueur de contenu pour iOS.

L'année dernière, Mozilla annonçait le lancement d'une nouvelle initiative visant à renforcer son modèle économique : l'arrivée de tuiles sponsorisées au sein du navigateur. La fondation avait tenté de rassurer et d'expliquer que cela se ferait à sa manière et dans le respect de ses utilisateurs, mais nombreux étaient ceux qui voyaient cela d'un mauvais œil. 

La fondation Mozilla n'est plus dépendante de Google

Depuis, du changement a eu lieu. Comme nous l'expliquions récemment, la diversification des sources de revenus et la fin de la dépendance à Google sont actées. Le positionnement choisi afin de se démarquer dans l'environnement concurrentiel des navigateurs est celui du respect de la vie privée, notamment avec l'arrivée de nouvelles fonctionnalités comme le nouveau mode de navigation privée de Firefox 42.

Une manière de commencer à expliquer à l'internaute que le modèle économique d'une bonne partie des sites internet se fait actuellement à son détriment, son pistage étant presque généralisé. Alors que les différents acteurs ou même les internautes ne prennent pas encore la mesure de l'ampleur des dégâts et du travail nécessaire (voir notre analyse), Mozilla veut être à travers Firefox un guide vers des pratiques plus saines, notamment en fournissant des outils simples à utiliser mais optionnels.

Informer l'utilisateur et lui redonner le pouvoir sur des données

Après la mise en place de Firefox 42, une campagne a ainsi été mise en place, et détaillée au sein d'un billet proposant de « visualiser l'invisible ». Jascha Kaykas-Wolff, responsable du marketing de Mozilla, expliquait que le ciblage est l'une des pratiques invisibles sur le web qui peuvent sembler assez abstraites.

En effet, si vous ne disposez pas d'une extension comme Ghostery ou que vous ne portez pas attention au nombre de cookies déposés, vous ne pouvez pas vous apercevoir de ce qu'ils contiennent et qu'ils sont présents par centaines sur certains sites.

Comme nous l'expliquions encore récemment, si la publicité est assez facilement perçue comme une nuisance, son absence ou même sa réduction en volume ne signifie pas forcément qu'un site est respectueux de ses visiteurs. Encore faut-il qu'il ne permette pas à des tiers d'assurer un pistage d'une manière ou d'une autre, que ce soit via des scripts insérés volontairement ou des éléments qui peuvent paraître plus anodins comme un outil de mesure d'audience ou un bouton de partage social. 

Un message qui se décline en vidéo, mais qui doit être plus clair

On pourra néanmoins regretter que la campagne qui a accompagné ce discours ne soit pas plus lisible. En effet, à travers deux vidéos, Mozilla a mis en avant une expérience dans laquelle elle avait mis en place un appartement à Hambourg le mois dernier, équipé de Wi-Fi. Une fois qu'un utilisateur était connecté, les murs de l'appartement étaient enlevés afin de les exposer à tous, un peu comme nous le sommes au quotidien à travers les différents pistages mis en place.

Si l'on peut comprendre le message en étant un minimum sensibilisé à la question, on peut douter de l'efficacité de l'ensemble sur un public moins initié et sur le grand public. Espérons donc que d'autres initiatives plus claires verront le jour à l'avenir.

Ce lieu a d'ailleurs été l'objet d'une table ronde sur la question de la vie protection de la vie privée en ligne, mais aucune vidéo en anglais ne semble permettre d'y accéder. Le public avait ensuite la possibilité de découvrir comment Firefox pouvait l'aider à disposer d'un meilleur contrôle sur ses données, ou prendre conscience des acteurs qui assurent un suivi à travers l'extension Lightbeam.

Mozilla abandonne la publicité pour mieux critiquer le modèle publicitaire

Dès lors, il semble compliqué de continuer à défendre une initiative visant à proposer des tuiles sponsorisées, et ce, même si des précautions étaient prises en terme de respect de la vie privée. Il a donc été décidé de cesser le projet, une fois tous les engagements actuels terminés.

Dans la décision de mettre fin à cette source de revenus, il est sans doute plus question de ne pas complexifier l'image de Mozilla et le message que la fondation veut faire passer à travers les récentes évolutions de Firefox. Darren Herman explique ainsi que « la publicité au sein de Firefox peut être un bon business, mais ce n'est pas le bon business pour nous actuellement car nous voulons nous concentrer sur les principales expériences de nos utilisateurs. »

Fort de son expérience, et de sa conviction que le monde publicitaire peut et doit faire mieux, Mozilla indique donc qu'elle va « continuer à explorer des manières d'assurer un meilleur équilibre entre l'écosystème publicitaire et l'intérêt de chacun, et construire des produits couronnés de succès qui respectent la vie privée de l'utilisateur, et proposent des expériences basées sur la transparence, le choix et le contrôle. » Un programme effectivement bien plus intéressant pour une fondation telle que Mozilla, dans ces temps troublés, que celui de nous vanter la dernière startup à la mode dans une tuile sponsorisée.

Focus : un bloqueur de contenu pour iOS par Mozilla

Et le dernier projet en date semble d'ailleurs aller dans le même sens. Ainsi, avec Focus, Mozilla veut s'assurer une présence sur le terrain des bloqueurs de contenus pour iOS. Pour rappel, cette fonctionnalité introduite avec iOS 9 permet d'assurer le blocage de certains éléments selon une liste de critères, et a été utilisée pour introduire des bloqueurs de publicité.

Ici, Mozilla veut surtout limiter les trackers, les scripts de suivi d'audience et autres modules sociaux, mais de manière permanente pas via un mode dédié, ce qui ne va sans doute pas plaire aux éditeurs... Une manière de limiter l'utilisation des données sur des appareils mobiles. « Une fois installé, Focus par Firefox bloquera les mêmes trackers que ceux qui sont bloqués dans le nouveau mode de navigation privée de Firefox pour Windows, Mac, Linux et Android, qui est basé sur la liste open source de Disconnect ».

Pour le moment, cette application ne fonctionne qu'avec Safari. Mozilla précise que « ce n’était pas le choix de Mozilla – Apple a choisi de ne pas autoriser le blocage de contenu dans les navigateurs tiers sur iOS. Mozilla continue de chercher des moyens de mettre cette fonctionnalité à la disposition des utilisateurs de Firefox pour iOS aussi rapidement que possible ». 

Focus Firefox


chargement
Chargement des commentaires...