Microsoft stoppera le support de tous les vieux Internet Explorer le 12 janvier

Internet Explorer 11 ou Edge, sinon rien 87
En bref
image dediée
Crédits : MrIncredible/iSotck Editorial/Thinkstock
Navigateurs
Vincent Hermann

Le 12 janvier, Microsoft va arrêter complétement le support technique de toutes les versions d’Internet Explorer, à l’exception de la onzième et dernière. Une date importante donc qui entraine forcément un certain travail pour les entreprises qui seraient concernées. Du côté du grand public, les solutions seront beaucoup plus simples.

Qu’on se le dise, Internet Explorer n’est plus qu’un mort-vivant. Sa part de marché, déjà largement érodée par la compétition imposée par Firefox et Chrome, est nécessairement condamnée. Windows 10 a marqué en effet le temps de la relève avec Edge. L’héritage est bien là puisque le nouveau moteur de rendu EdgeHTML est une reprise du moteur Trident tel qu’existant dans Internet Explorer 11, mais dont le vieux code a été supprimé, le reste étant retravaillé pour de meilleures performances.

Internet Explorer 7 à 10 : tout s'arrête le 12 janvier 2016

Internet Explorer 11 est donc la dernière version du navigateur, et il n’y en aura pas d’autres. Et pour mieux marquer cette passation de pouvoirs, il s’agira de la seule version encore entretenue à partir du 12 janvier prochain. À cette date, le support de toutes les anciennes versions encore disponibles s’arrêtera, ce qui représente un danger pour tous ceux qui s’en serviraient.

Comme tout le reste des produits de Microsoft, Internet Explorer dispose à chaque fois d’un support technique coupé en deux phases : une classique puis une étendue, cette dernière ne voyant plus passer que des correctifs de sécurité. Or, le 12 janvier 2016, ce sont bien ces correctifs qui seront stoppés pour toutes les versions antérieures à Internet Explorer 11.

La décision est quelque peu radicale, surtout quand on connait la politique habituelle de Microsoft sur le support, très progressive. Si l’on part pourtant du principe qu’Internet Explorer 11 est accessible à presque tout le monde, on peut comprendre que l’éditeur cherche à faire des économies en ne s’occupant plus que des deux navigateurs les plus récents.


I
nternet Explorer 9

Pour le grand public, les choix sont multiples

En effet, pour tous ceux qui ont un Windows 7 ou supérieur, la question ne se pose pas vraiment. Windows 10 est déjà livré avec Internet Explorer 11, même si Edge (d'ailleurs mis à jour avec la dernière majeure du système) est bien le navigateur par défaut. Windows 8.1 installe automatiquement la dernière version lors d'une mise à jour depuis Windows 8, qui était pour rappel livré avec Internet Explorer 10. Quant à Windows 7, lui aussi peut récupérer et installer la dernière version. Normalement, tout utilisateur ayant un Windows Update paramétré par défaut doit déjà être à jour.

Ceux qui ont un Windows plus ancien devront par contre se tourner vers un navigateur concurrent, si ce n’est pas déjà le cas. Pour Chrome, il y aura un délai supplémentaire de trois mois, Google ayant annoncé la fin du support pour avril 2016 sur Windows XP, Vista et trois anciennes moutures d’OS X. Pour l’instant, le plus sage serait donc de se tourner vers Firefox, même si on attend toujours que Mozilla se prononce sur de telles dates puisqu’il est évident que le support ne pourra pas se poursuivre ad vitam aeternam : il consomme des ressources et donc de l’argent.

Une situation sans doute plus délicate pour les entreprises

Pour les entreprises, la situation pourrait être un peu plus compliquée. La grande période des sites conçus spécifiquement pour Internet Explorer 6 est presque révolue, mais cela ne signifie pas pour autant que des projets ont été mis en place pour une version plus récente, souvent pour des questions de support allongé. Les solutions seront grosso modo les mêmes que pour le grand public, à la différence que les administrateurs, voire les départements informatiques, devront analyser la situation parfois pendant de longs mois avant de prendre une décision.

Microsoft résume l’ensemble des informations disponibles sur une page consacrée à cet arrêt. Notez que le support d’Internet Explorer 11 dépendra quant à lui de l’entretien du système sur lequel il se retrouve. Il n’existe donc pas de date commune.


chargement
Chargement des commentaires...