World of Tanks Generals débarque sur iPad et sur navigateurs

Tank à faire, une version Android aurait été bienvenue 7
En bref
image dediée
Jeux video
Kevin Hottot

En ce moment, tous les éditeurs ou presque cherchent à avoir leur propre jeu de cartes à collectionner. Wargaming ne fait pas exception et vient de lancer officiellement le sien, World of Tanks : Generals sur iPad et sur navigateurs, après de longs mois de bêta-test.

Les jeux de cartes à collectionner sont la coqueluche des éditeurs en ce moment, notamment en raison du succès rencontré par Hearthstone ou par Duel of Champions. Selon les analystes de Superdata, le premier permettrait à Blizzard de récolter environ 20 millions de dollars de revenus par mois, de quoi rappeler à une industrie toute entière que Magic : The Gathering n'a plus rien de ringard.

C'est la guerre mon général !

C'est au tour de Wargaming de réclamer sa part du gâteau, et l'éditeur a choisi d'exploiter la franchise World of Tanks pour s'attaquer à ce marché. Après plusieurs mois de bêta-test, World of Tanks : Generals sort donc de son bunker et tente d'envahir les iPad ainsi que les PC grâce à sa version sur navigateur.

Le principe du jeu est assez simple. Chaque joueur dispose d'un deck de 30 cartes comprenant des chars, que l'on peut déployer sur un terrain de 15 cases, et des cartes support permettant de soutenir ses unités ou au contraire de pilonner son ennemi. Les joueurs peuvent également déployer des escouades en marge du champ de bataille pour profiter de divers bonus. L'objectif est de détruire le QG adverse avant de se faire démolir le sien.

World of Tanks Generals

À chaque tour on peut jouer des cartes en fonction du nombre de points de ravitaillement à notre disposition. Par défaut, votre QG compte pour 5 points, et chaque carte sur le terrain pour un point supplémentaire. Il est donc important de garder un maximum d'unités en piste. Chacun leur tour, les joueurs déploieront leurs chars, les déplaceront et feront feu, en espérant défaire leur opposant. Les parties se veulent plutôt rapides, comptez environ dix à quinze minutes contre un adversaire coriace.

Devinez quoi ? Il y a des micro-transactions

Comme d'habitude avec les jeux de Wargaming, tout repose sur un modèle free-to play, calqué sur le modèle de World of Tanks. Un abonnement premium optionnel permet donc de profiter de gains de monnaie et d'expérience accélérés, comptez 8,99 euros pour 30 jours ou 4,99 euros pour une semaine.

En plus de cela, il est possible d'acheter des cartes « premium », un brin plus performantes que les cartes de base et donc susceptibles de vous donner un avantage par rapport à un joueur n'ayant pas dépensé d'argent. Une pratique qui risque de froisser bon nombre d'utilisateurs. Pour l'instant, seules des unités spéciales sont proposées à la vente, mais un onglet pour le moment grisé suggère que Wargaming proposera aussi des QG « premium ». 

Si jamais l'envie d'essayer le jeu vous prend, le titre est disponible sur l'App Store (iOS 7.0 requis) ou bien directement sur votre navigateur internet à cette adresse. Un compte Wargaming.net est requis pour jouer. 


chargement
Chargement des commentaires...