Accusé de se fournir sur le marché gris, GMG dévoile en partie l'origine de ses clés CD

Gris Man Gaming 62
En bref
image dediée
Crédits : Wavebreakmedia Ltd/Wavebreak Media/ThinkStock
Jeux video
Kevin Hottot

Depuis quelques jours, le revendeur Green Man Gaming traverse une passe difficile. La société est accusée de se fournir auprès de revendeurs peu scrupuleux et cherche désormais à montrer patte blanche devant sa communauté.

Tout a commencé il y a trois jours sur Reddit, plus précisément sur un sous-forum nommé /r/GamesDeal sur lequel des internautes partagent des « bons plans » sur les jeux vidéo. De nombreuses offres proviennent de sites de reventes de clés, et récemment l'un d'entre eux, Green Man Gaming, est passé sous le feu des projecteurs.

Quand Reddit veut faire sa loi

Il lui a notamment été reproché de ne pas se fournir directement auprès des éditeurs, mais plutôt de profiter du « marché gris » pour faire ses stocks. En conséquence, les modérateurs (bénévoles) de ce sous-forum, lu par plus de 340 000 personnes, ont décidé de ne plus publier les bons plans de la boutique.

Pour justifier ce choix, ils ont contacté trois éditeurs, Activision, Ubisoft et Warner Bros Games. Les deux premiers leur ont fait savoir que GMG ne faisait pas partie de leur liste de revendeurs agrées et qu'ils n'avaient donc aucune idée de la provenance des clés distribuées sur le site. De son côté, Warner Bros a d'abord démenti travailler avec GMG avant de finalement confirmer que cela était bien le cas. Autre point délicat pour les modérateurs de /r/GamesDeal : par le passé des joueurs ont rencontré des problèmes gênants avec ce revendeur, avec notamment des clés.

Les modérateurs ont demandé à GMG de montrer sa bonne foi en leur fournissant des copies de contrats qu'ils ont signés avec leurs fournisseurs afin de contrôler l'origine des clés. L'entreprise a catégoriquement refusé de livrer ces documents, invoquant le fait qu'il s'agit de données très sensibles qu'il ne souhaite pas distribuer à n'importe qui. 

Un peu plus de transparence sur la boutique

En réponse aux accusations, la boutique a tout simplement décidé de faire preuve d'un peu plus de transparence au sujet de la provenance des clés qu'elle vend à ses clients. Désormais, sur chaque fiche produit, une ligne « Source » permet de savoir dans les grandes lignes chez qui GMG s'est fourni. 

Green Man Gaming Green Man Gaming

Par exemple, dans le cas de Fallout 4, il est indiqué que les clés ont été achetées directement auprès de Bethesda Softworks, l'éditeur du jeu. Pour Anno 2205, un jeu édité par Ubisoft, le site précise que son fournisseur est un « distributeur autorisé », sans donner plus de détails, la transparence a donc encore quelques limites. 

Un premier pas pour mieux cerner le marché gris ?

Si le consommateur en vient à avoir besoin de connaître cette information c'est parce qu'une multitude de revendeurs en ligne proposent des clés à des tarifs plus bas que sur les échoppes officielles, mais sans aucune précision sur l'origine exacte du produit.

Cela peut poser un certain nombre de problèmes, notamment quand un jeu sort avec de nombreux bugs, (au hasard, Batman : Arkham Knight) et que l'éditeur propose des remboursements. Si vous avez acheté une clé sur un site non officiel, que vous vous retrouvez avec un code issu d'une promotion avec une carte graphique et que vous demandez à être remboursé par l'éditeur, cela ne va pas vraiment se passer comme vous l'espérez, à moins que ce dernier décide de faire preuve de clémence. Il en est de même lorsque l'on achète une clé qui s'avère être invalide. 

La Hadopi s'était notamment intéressé à ce phénomène l'an passé au cours d'une étude sur la dématérialisation du marché du jeu vidéo. La haute autorité avait alors soulevé le flou qui règne sur ces places de marché en affirmant, sondage à l'appui que 46 % des joueurs ne savent pas si ces plateformes sont légales ou non. Un peu de transparence chez l'ensemble des acteurs du marché ne ferait donc pas de mal.


chargement
Chargement des commentaires...