Spotify propose aux artistes des données sur leur public

Renforcer le lien pour ne pas qu'il se brise 8
En bref
image dediée
Streaming
Guénaël Pépin

Le service de musique en ligne Spotify a ouvert un nouveau service : Fan Insights. Celui-ci permet aux artistes et à leurs agents de mieux connaître leur public, les morceaux qu'ils écoutent et la manière dont ils le font.

Dans une période mouvementée pour ses concurrents, entre le démantalement de Rdio, le redressement de Qobuz ou l'entrée en bourse ratée de Deezer, Spotify continue d'ajouter des fonctions à son service de musique en ligne par abonnement. Hier, l'entreprise a annoncé le lancement d'une bêta limitée de Fan Insights, un accès à ses montagnes de données réservé aux artistes et à leurs agents. Il n'est donc pas ouvert aux labels, comme le note TechCrunch.

Le but est de permettre à ces artistes de mieux connaître leur public et leurs fans, via une interface dédiée, naturellement remplie de nombreux graphiques colorés. Le service propose entre autres des données démographiques sur les utilisateurs, leur géographie et leur évoutions. Il doit aussi permettre de savoir comment les morceaux sont écoutés (par exemple à partir de quelle page) et leurs préférences musicales. Il différencie d'ailleurs le public des fans, selon leur niveau d'engagement.

Spotify Fan Insights donnéesSpotify Fan Insights géographie

Cela doit par exemple aider à décider des dates d'une tournée ou encore déterminer si un single fonctionne autant qu'espéré. L'enjeu est important pour le service, qui doit désormais faire face à des concurrents comme YouTube sur la musique, qui proposent déjà des données détaillées sur la consommation de contenu à leurs producteurs.

Spotify est régulièrement critiqué pour son manque d'attachement aux artistes et pour le peu d'argent que le service leur reverserait, comparé au nombre de pistes écoutées. À l'inverse, il mise déjà beaucoup sur l'engagement de ces artistes auprès des utilisateurs, certains postant régulièrement des messages à l'intention des utilisateurs qui les suivent ou construisant des playlists thématiques. Si ouvrir la porte à ses mines de données ne contentera pas les artistes qui s'estiment lésés financièrement, cela devrait au moins les convaincre, ainsi que les labels déjà engagés sur la plateforme, de s'y investir bien plus.

Pour l'instant, l'accès est disponible en une version web classique complète et une version limitée sur mobile. Spotify ne dit pas si ces données seront proposées sous une autre forme par la suite.


chargement
Chargement des commentaires...