La DreamHack appartient désormais à Modern Times Group

I had a dream... 13
En bref
image dediée
Société
Kevin Hottot

Le mouvement de concentration entamé dans le domaine de l'e-sport semble se poursuivre. Après avoir fait l'acquisition de Turtle Entertainment, Modern Time Group, la société détentrice de l'ESL, vient de finaliser l'achat de DreamHack.

Modern Time Group, une discrète entreprise suédoise spécialisée dans le « divertissement numérique » vient de frapper un grand coup dans le domaine du sport électronique. En juillet dernier, elle s'était déjà illustrée en absorbant 74 % de Turtle Entertainment, la société détentrice de la marque ESL (Electronic Sports League) et accessoirement l'un des plus gros organisateurs d'évènements en lien avec l'e-sport dans le monde. Un achat qui lui avait tout de même coûté la bagatelle de 78 millions d'euros. 

En Suède, tout ne coute pas aussi cher que Minecraft

Loin d'être rassasié, le groupe de médias a décidé d'étendre son influence dans ce milieu, et quelle meilleure cible que DreamHack, un autre ténor de l'organisation d'évènements en Europe, à l'origine des tournois portant le même nom. Cette fois-ci, il a pu racheter l'ensemble de l'entreprise qu'il ciblait, contre un chèque de 244 millions de couronnes suédoises, soit environ 26,1 millions d'euros. 

Pour justifier ce montant, MTG explique dans un communiqué que DreamHack a généré en 2014 un chiffre d'affaires de 7,4 millions d'euros, tout en étant « rentable sur l'ensemble de l'année ». Le groupe ajoute que DreamHack « devrait afficher une croissance à deux chiffres de ses revenus en 2015 ».

Un géant prend forme

Outre ses investissements dans Turtle Entertainment et DreamHack, MTG s'est également fait une place sur YouTube en prenant des parts dans Zoomin et Splay, deux « Multi-channel networks » présents sur YouTube, et ciblant chacun de manière assez large la communauté des joueurs.

Objectifs pour le groupe suédois : « investir dans des marques complémentaires, intéressantes pour leurs contenus et communautés » et « créer un écosystème centré sur la vidéo, et l'e-sport est au centre de cette stratégie grâce à son énorme public ». S'il est encore un peu tôt pour juger des résultats de cette stratégie, il est d'ores et déjà certain que MTG est en train de se faire une place enviable dans le milieu, en ayant déjà croqué deux de ses acteurs les plus influents.


chargement
Chargement des commentaires...