Dropbox propose son offre Enterprise, destinée aux grands comptes

Les petits oignons 2
image dediée
Applications
Par
le jeudi 05 novembre 2015 à 16:15
Vincent Hermann

Dropbox donnait hier sa première conférence consacrée aux clients et aux produits proposés. L’éditeur en a profité pour lancer une nouvelle offre destinée aux entreprises. Baptisée logiquement « Enterprise », elle reprend les fonctionnalités de la « Business » tout en lui ajoutant des capacités de gestion et d’organisation à plus large échelle.

Dropbox, comme toutes les sociétés impliquées dans le stockage distant, fait face à une question qui revient sans cesse : puisque le coût du stockage diminue, comment se différencier et monétiser au mieux les capacités à disposition ? Proposer des abonnements dépendant uniquement de l’espace proposé n’est plus suffisant et il est nécessaire de fournir des fonctionnalités beaucoup plus poussées. Dans cette optique, l'éditeur a par exemple révélé récemment sa solution Paper pour le travail collaboratif.

Dropbox le fait déjà avec les abonnements Business. Réservés au monde professionnel, ils proposent des fonctionnalités d’organisation centrées sur le travail de travail en équipe, la sécurité, la gestion distante des comptes, les journaux d’activité et autres tableaux de bord, les transferts de comptes, la déconnexion des appareils perdus et ainsi de suite. Yahoo, Spotify, Expedia, News Corp ou encore National Geographic sont des clients de cette offre.

Dropbox Enterprise entre en piste

Mais la société veut aller encore plus loin et a présenté hier un nouveau segment supérieur. Baptisé Enterprise, il reprend tout ce que l’offre Business propose déjà, mais ajoute de nouveaux outils. Ils sont centrés sur l’intégration des nouveaux collaborateurs et proposent des outils de contrôle assez précis. Les nouveaux arrivants dans l’entreprise, ou les employés rejoignant une équipe, peuvent ainsi voir leur compte personnel migrer vers celui de l’entreprise, avec possibilité de changer l’adresse email ou non.

Dropbox Enterprise propose également des statistiques liées au domaine et à la manière dont les comptes sont utilisés. Les administrateurs pourront donc voir les quantités de données déplacées et des informations sur l’ensemble des flux, y compris avec d’autres entreprises (communications extérieures). Ajoutons également un accès à l’API Dropbox sans limitations, pour le développement des solutions internes et l’intégration à des infrastructures existantes.

dropbox enterprise

Des services destinés aux grandes entreprises

Il est clair que la différence entre les offres Business et Enterprise se fait sur la même base que chez Microsoft avec les licences Professional et Enterprise de Windows : la taille de l’entreprise. Les nouvelles fonctionnalités s’adressent clairement aux grands comptes, aux besoins importants. D’ailleurs, l’offre Enterprise inclut un support premium incluant notamment les conseils lors de travaux sur des solutions intégrées et utilisant l’API. Chaque grand compte disposera également d’un interlocuteur privilégié pour tout ce qui touche à la migration, au déploiement et à la formation des employés.

Puisque l’on parle de l’API, Dropbox en a profité pour aborder la nouvelle version 2. Outre la présence de nouveaux SDK, l’éditeur a ajouté une capacité demandée depuis longtemps par les développeurs : les « file ID ». Il s’agit tout simplement d’identifiant uniques pour les fichiers, invariables et donc non affectés par les modifications apportées dans les données. Les applications peuvent en outre lister et révoquer les liens partagés, programmer des partages de dossiers et tenir compte des polices en place. Enfin, l’API Explorer permet de tester des appels à l’API depuis un simple navigateur.

Cette nouvelle offre doit évidemment permettre à Dropbox de gagner en visibilité dans le monde des grandes entreprises, dont les besoins peuvent être proportionnellement plus importants. Et il est d’autant plus crucial pour Dropbox de disposer d’un tel produit que les services vendus aux grands comptes sont à forte valeur ajoutée et que des concurrents sont déjà sur le terrain, notamment Box. D’ailleurs, Aaron Levie, PDG de Box, n’a pas pu s’empêcher hier de lancer un tweet au ton moqueur : « Chaque fois que vous voulez savoir ce que fera ensuite Dropbox, regardez ce que nous avons fait il y a 3 à 5 ans ».

Aux États-Unis, la possibilité de stocker des données médicales

Soulignons également que Dropbox peut désormais s’adresser à des secteurs plus spécifiques, notamment aux États-Unis aux entreprises soumises aux lois HIPAA (Health Insurance Portability and Accountability Act) et HITECH (Health Information Technology for Economic and Clinical Health Act), respectivement de 1996 et 2009. Cette mise en conformité va notamment permettre à l’entreprise de stocker des données à caractère médical, et plus globalement des données de sociétés travaillant dans ce domaine.

La question est maintenant de savoir si ce nouveau produit Enterprise rencontrera sa clientèle. Actuellement, l’offre Business est utilisée de manière active ou en déploiement chez 150 000 clients. Le chiffre pourrait ne pas impressionner, mais il faut préciser qu’un tiers des clients sont arrivés dans les dix derniers mois seulement. À voir donc si Dropbox percera avec des entreprises plus exigeantes, et comment la concurrence y réagira.

Sachez en tout cas que Dropbox n'aborde pas la question des tarifs. Les entreprises intéressées sont invitées à contacter l'éditeur (en haut à droite de la page) pour qu'on conseiller les contacte et établisse un devis.


chargement
Chargement des commentaires...