Apple a réalisé 53 milliards de dollars de bénéfices nets cette année

Ça se passe de tout commentaire 176
En bref
image dediée
Crédits : Elnur Amikishiyev/Hemera/ThinkStock
Finances
Kevin Hottot

Apple a dévoilé ses résultats financiers et, une fois de plus, la firme de Cupertino se fait remarquer par ses chiffres, toujours en progression. Fait notable, avec un bénéfice net de 53 milliards de dollars sur un an, l'entreprise a battu un record en la matière.

Ce n'est une surprise pour personne, mais Apple se porte très bien. Ses ventes progressent d'une année sur l'autre, avec un chiffre d'affaires de 51,5 milliards de dollars sur le dernier trimestre, contre 42,1 milliards de dollars un an plus tôt, soit une hausse de 22 %. Principal facteur de croissance pour la marque à la pomme : l'explosion du marché chinois, ou elle réalise deux fois plus de ventes que l'an passé. En Europe et aux Etats-Unis, la progression est plus lente, avec respectivement 2 % et 10 % de croissance.

L'iPhone comme moteur, l'Apple Watch absente

Tous les produits de la marque n'ont pas participé de la même manière à l'augmentation des revenus. L'iPhone, bien aidé par le lancement de ses variantes 6S et 6S Plus a vu ses ventes grimper de 22 % en volume sur un an et de 36 % en valeur, pour un total de 48 millions d'unités et de 32,2 milliards de dollars au dernier trimestre. 

Du côté de l'iPad, la tendance est encore à la baisse, avec une chute de 20 % sur un an, à la fois en volume et en valeur. 9,9 millions de tablettes ont trouvé preneur ces trois derniers mois, pour un chiffre d'affaires de 4,3 milliards de dollars, une paille pour Apple. Pour les Mac, il est question d'une légère progression sur un an (de 3 % en volume et de 4 % en valeur) avec 5,7 millions d'unités comptant pour 6,9 milliards de dollars de revenus. 

Concernant l'Apple Watch, la marque ne donne aucune donnée précise à son sujet. On apprend seulement que la branche « other products », qui regroupe les ventes de la montre, de l'Apple TV, d'iPod et des produits Beats, affiche des revenus en hausse de 61 % sur un an et de 15 % sur trois mois, à 3,05 milliards de dollars.

Des bénéfices record sur l'année

Avec un bénéfice net de 11,1 milliards de dollars, Apple n'a pas réalisé ici le meilleur trimestre de son histoire, mais il a participé à l'établissement d'un record, celui du bénéfice net annuel le plus important jamais enregistré par une entreprise américaine.

L'ancien record était détenu par ExxonMobil, une compagnie pétrolière, qui avait tout juste franchi le cap des 50 milliards de dollars en 2008, désormais il est de 53,394 milliards de dollars. Sur ce bénéfice record, 11,4 milliards de dollars ont été reversés aux actionnaires sous la forme de dividendes cette année.

Des réserves de liquidités pharaoniques et une dette colossale

À force d'enchaîner les performances trimestre après trimestre, Apple s'est constitué une réserve de cash que l'on peut qualifier de pharaonique. L'entreprise dispose en effet de 205,6 milliards de dollars de liquidités. Un trésor suffisant pour racheter à peu près n'importe quelle société sur la planète, ou équivalent du PIB annuel de la Finlande en 2013, selon les calculs de la Banque Mondiale.

Depuis 2013, Apple a également fait appel de manière très fréquente à l'emprunt, et rarement pour de petites sommes. Si bien qu'au total, la dette à long terme de l'entreprise s'élève aujourd'hui à 53,463 milliards de dollars, soit tout juste un an de ses bénéfices, contre seulement 29 milliards de dollars l'an passé. Les taux auxquels Apple peut emprunter sont très bas, si bien que certaines portions de sa dette affichent des taux inférieurs à 1% pour des durées allant de 2 à 15 ans. De quoi rendre envieux bon nombre d'entrepreneurs.

En bourse, les résultats d'Apple ont été salués par une hausse de 4 % du cours de son action, ce qui valorise l'entreprise à 653 milliards de dollars. Dans les entreprises du secteur informatique, seuls Microsoft et Alphabet tiennent la comparaison, avec respectivement 435 milliards et 490 milliards de dollars de valorisation.


chargement
Chargement des commentaires...