Adobe colmate encore trois failles dans Flash, dont une exploitée depuis des mois

Chaque semaine son correctif 41
En bref
image dediée
Crédits : Henrik5000/iStock
Sécurité
Sébastien Gavois

Après une première salve de correctifs en fin de semaine dernière, Adobe revient à la charge avec une nouvelle mise à jour de sécurité pour Flash. Elle comble enfin la brèche détectée la semaine dernière, mais utilisée depuis des mois, ainsi que deux autres au passage.

Les semaines se suivent et se ressemblent pour Adobe. Après une mise à jour bouchant pas moins de 69 failles dans Acrobat, Flash et Reader, Adobe vient de mettre encore une nouvelle mouture de son lecteur Flash en ligne. Trois failles de sécurité sont ainsi comblées.

La première concerne une brèche détectée par Trend Micro et qui était déjà exploitée depuis un bon moment par des pirates, notamment afin de récupérer des données de plusieurs ministères des Affaires étrangères. Si une série de correctifs avait été mise en ligne quelques heures plus tard, aucun ne corrigeait cette brèche. C'est désormais le cas avec Flash en version 19.0.0.226 (sur la majorité des plateformes, mais dans certains cas les numéros de versions ne sont pas les mêmes).

Mais ce n'est pas tout et Adobe en profite pour combler deux autres failles, dont on ne sait pas grand-chose si ce n'est qu'elles touchent les versions antérieures à la 19.0.0.266, et donc la 19.0.0.27 mise en ligne il y a quelques jours seulement. Les bulletins CVE-2015-7647 et 7648 ne donnent que peu d'indications. On y apprend qu'il s'agit de deux brèches différentes, même si les courts descriptifs sont exactement les mêmes : la possibilité d'exécuter du code arbitraire en s'appuyant sur une « confusion de type ».

Comme toujours, il est plus que recommandé de se mettre à jour si ce n'est pas déjà fait. Certains navigateurs l'intègrent directement, dans ce cas il faut également penser à vérifier la version en place. Pour cela, vous pouvez vous rendre sur cette page. Dans tous les cas, ses failles à répétitions ne font qu'alimenter le moulin de ceux qui réclament la fin du lecteur d'Adobe.


chargement
Chargement des commentaires...