AWS Snowball : envoyer 50 To de données sur les serveurs d'Amazon par transporteur

Effet boule de neige ? 35
En bref
image dediée
Crédits : BsWei/iStock
Stockage
Sébastien Gavois

Avec AWS Snowball, Amazon veut simplifier encore plus le transfert d'une grosse quantité de données vers ses serveurs. Pour 200 dollars (hors frais de port), vous pouvez ainsi envoyer 50 To de données via un « NAS » spécialement conçu.

Amazon propose depuis plusieurs années déjà un service intéressant pour ceux qui veulent stocker de grosses quantités de données sur ses serveurs, mais qui n'ont pas de connexion suffisamment puissante, ou encore qui n'ont pas envie d'y passer des semaines : AWS Import/Export. Il vous permet d'envoyer des périphériques de stockage (généralement des disques durs) avec vos données afin que ces dernières soient directement copiées sur les serveurs Amazon S3, EBS ou Glacier.

Le géant américain part du constat que cette opération nécessite souvent d'acheter, de configurer, d'emballer et d'expédier des disques durs, et il annonce le lancement d'une nouvelle offre qui devrait simplifier cette procédure, principalement pour les entreprises : AWS Snowball.

Un NAS maison de 50 To avec une connexion 10 Gb/s

Pour faire simple, il s'agit d'un NAS avec une prise de courant, un port réseau à 10 Gb/s et pas moins de 50 To d'espace de stockage (il est possible d'en commander plusieurs si besoin). L'ensemble prend place dans un boîtier renforcé et « résistant aux intempéries ». Il pèse un peu plus de 22 kg et il n'a pas besoin de protection ou d'emballage particulier pour son transport. 

Vous passez commande depuis votre interface AWS et le Snowball est ensuite directement livré chez vous. Il suffit alors de le brancher sur votre réseau, qui n'a pas spécialement besoin d'être relié à internet, et de le débloquer via un code d'identification. Vous pouvez ensuite y copier toutes les données, qui sont automatiquement chiffrées lors de leur transfert.

AWS SnowballAWS Snowball

Une fois les données copiées, c'est l'heure du grand ménage

Il suffit ensuite de le débrancher pour que son écran (E Ink, comme sur les liseuses) affiche une étiquette d'expédition afin de retourner dans les locaux d'Amazon. Le revendeur précise que son boîtier est équipé d'un système de « détection des tentatives de falsification », sans préciser de quoi il en retourne exactement. Une fois réceptionnées par ce dernier, les données sont copiées sur ses serveurs US Standard et US West (Oregon) suivant ce que vous avez demandé. D'autres lieux seront prochainement proposés. Par la suite, l'appareil sera « nettoyé » en suivant ce protocole du National Institute of Standards and Technology (NIST).

Le tarif est de 200 dollars par transfert, hors frais d'expédition. Une fois le Snowball dans vos locaux, vous avez 10 jours pour copier les données et il vous en coûtera 15 dollars par journée supplémentaire. Un concept intéressant qui permet de ne pas être limité par une connexion capricieuse ou d'éviter de la saturer pendant plusieurs jours le temps de transférer toutes les données. Tous les détails se trouvent par ici.


chargement
Chargement des commentaires...