Microsoft : Lumia 950 (XL), Surface Pro 4 et Book, HoloLens et nouveau Band

110 millions d'appareils sous Windows 10 206
En bref
image dediée
OS
Vincent Hermann

C’était aujourd’hui que Microsoft tenait sa grande conférence Windows 10. Les annonces y sont importantes, tant sur le plan logiciel que sur le matériel. Applications universelles, Xbox One, HoloLens et Band sont de la partie, mais aussi et surtout les nouveaux Lumia 950 et 950 XL, la Surface Pro 4 et son nouveau stylet, ainsi qu'un véritable ordinateur portable, le Surface Book.

C’est Terry Myerson, vice-président de la division Devices, qui a ouvert le bal. Il a confirmé que Windows 10 était à présent installé sur plus de 110 millions d’appareils. Le Store lui-même a reçu plus de 1,25 milliard de visites, un chiffre sans doute mis en avant pour marquer la différence avec le faible succès de la boutique dans Windows 8.

Et justement, les applications universelles sont amenées à jouer un grand rôle, Myerson ayant par exemple indiqué que Facebook travaillait sur de telles moutures pour son application principale, Messenger et Instagram. On parle donc d’applications capables de fonctionner indifféremment sur les smartphones, tablettes et PC. Même chose pour d’autres sociétés comme Audible et Uber.

Xbox One et HoloLens à l'honneur

Concernant le matériel, c’est la Xbox One qui a démarré le grand tour, avec la confirmation dans un premier temps que la mise à jour Windows 10 allait bien arriver durant la période des fêtes de fin d'année. Un pack spécial Halo 5 sera proposé bientôt pour 499 dollars, avec un disque dur de 1 To.

HoloLens a eu droit de son côté à une nouvelle démonstration, assez convaincante d’ailleurs. Le projet XRay permet ainsi de transformer son chez-soi en terrain de jeu, dans un mélange de réalités virtuelle et augmentée. L’utilisateur peut s’armer d’un canon accroché à sa main et se battre contre des ennemis en 3D évoluant dans son environnement et cherchant à le détruire. Des trous apparaissent dans les murs, les ennemis peuvent se cacher, on peut générer un bouclier, etc. À noter qu’on sait enfin quand le kit de développement sera disponible : au premier trimestre 2016, pour 3 000 dollars.

Microsoft conférence 6 octobreMicrosoft conférence 6 octobre

Microsoft présente la nouvelle version de son bracelet Band

Après la Xbox One et HoloLens, place au Band, le bracelet connecté que Microsoft n’a lancé finalement que dans quelques pays. La version 2.0, présentée ce soir, est largement revue pour l’occasion. Nettement plus fin et pourvu d’un écran courbé, il présente une apparence globalement plus aboutie que le premier modèle. Microsoft indique avoir pris en compte les retours des utilisateurs.

Le verre de protection est donc désormais du Gorilla Glass 3. Parmi les capteurs, on retrouve ceux qui étaient déjà présents, notamment la puce GPS, mais avec un baromètre en plus cette fois. La firme a pensé le nouveau bracelet comme un compagnon pour les activités courantes et de sport, ainsi que la santé en général. Cortana est intégré et prend en compte certaines demandes comme les rappels. Le nouveau Band sera commercialisé 249 dollars, mais la firme doit encore indiquer les marchés qui seront concernés. Les précommandes seront ouvertes aujourd'hui, mais il faudra attendre le 30 octobre pour la disponibilité.

Les Lumia 950 et 950 XL officialisés : les rumeurs visaient juste

Après les « accessoires », place cette fois à l’un des plats de résistance : les nouveaux Lumia 950 et 950 XL. Toutes les rumeurs se retrouvent confirmées, ce qui n’est pas étonnant puisque les fuites avaient eu lieu depuis des réunions de présentation internes. On retrouve donc les puces à six et huit cœurs, les écrans de 5,2 et 5,7 pouces (564 et 518 ppi), les antennes adaptives (déjà vues chez Qualcomm) ou encore le refroidissement en partie liquide déjà utilisé sur la Surface Pro 3.

L’appareil photo est dans les deux cas de 20 Mpixels, embarque pas moins de trois LED pour le flash et une technologie de stabilisation de l’image de « cinquième génération ». Côté stockage, on reste sur du 32/64 Go, mais avec la possibilité d’ajouter une carte microSDXC jusqu’à 2 To. Les téléphones utiliseront également le connecteur USB 3.0 Type-C et Microsoft promet de récupérer plus de la moitié de l’autonomie en une demi-heure de charge.

Microsoft conférence 6 octobreMicrosoft conférence 6 octobre

Les Lumia 950 et 950 XL sont évidemment les smartphones idéaux pour faire la démonstration de la fonctionnalité Continuum en utilisant un dock spécifique, intégrant un port HDMI, trois USB et servant de lien entre l’appareil et l’écran. Nous avions déjà abordé cette technologie, qui permet d’afficher sur l’écran un Windows 10 complet : puisque les applications sont universelles, la quantité d’informations qu’elles affichent dépend seulement de l’affichage disponible. Si on lance Courrier, Calendrier, Word, PowerPoint et autres, il suffit alors que l’écran soit assez grand pour s’afficher en mode « PC ».

La démonstration était particulièrement réussie : on peut pratiquement utiliser le smartphone comme un PC, le dock permettant d’y raccorder une souris et un clavier. On utilise alors Windows 10 normalement, avec un menu Démarrer, l’affichage des tâches et ainsi de suite. Les seules limitations sont la définition maximale de 1080p, et le fait que les seules applications utilisables sont évidemment celles (universelles) qui proviennent du Store.

Les Lumia 950 et 950 XL seront disponibles le mois prochain pour 549 et 649 dollars respectivement. Un autre modèle, le Lumia 550, sera proposé pour 139 dollars avec une puce quad-core. Pour ce prix, on notera que la 4G est présente.

Microsoft conférence 6 octobreMicrosoft conférence 6 octobre

Place à une Surface Pro 4 plus fine et 30 % plus rapide

Comme prévu, Microsoft a également présenté sa nouvelle tablette, la Surface Pro 4. Plus fine et plus légère que l’actuelle Pro 3, elle est bâtie autour d’une dalle de 12,3 pouces (267 ppi), recouverte d’un verre Gorilla Glass 4 de 0,4 mm d’épaisseur. Elle est bien évidemment propulsée par un processeur Intel de sixième génération (Skylake).

La Surface Pro 4 se distingue également par son stylet. Pas question pour Microsoft de garder l’ancien sur lequel Apple vient directement le concurrencer. La firme a donc fait mieux, d’autant qu’elle était parfaitement au courant de ce que sa concurrente préparait. Le nouveau stylet gère donc 1 024 niveaux de pression et comporte de l’autre côté une « gomme » permettant d’effacer ce que l’on vient d’écrire ou dessiner. Le stylet s’attache magnétiquement sur la tablette et non plus sur le clavier, et sa batterie tient selon la firme toute une année. Par ailleurs, laisser le doigt appuyé sur le bouton permet de faire apparaître Cortana sur la Surface. L’écriture manuscrite est présentée comme beaucoup plus naturelle et cinq coloris seront disponibles : blanc, gris, rouge, bleu et noir.

Microsoft conférence 6 octobreMicrosoft conférence 6 octobre

Plus spécifiquement, la Surface Pro 4 est annoncée comme 30 % plus performante que la précédente. Elle peut embarquer jusqu’à 16 Go de mémoire vive et 1 To de SSD. L’épaisseur passe quant à elle de 9,1 à 8,4 mm, Microsoft précisant que le facteur limitant pour aller plus loin est la présence d’un port USB complet. Elle pourra être accompagnée d’un nouveau Dock intégrant deux ports DisplayPort 4K, quatre USB 3.0 et ayant l’avantage d’être compatible avec l’actuelle Surface Pro 3.

La Type Cover a lui aussi été remanié et présente désormais des touches toujours plus proches d’un clavier classique, et surtout plus espacées que précédemment. Il est également plus léger et plus fin. Elle est en outre équipée d’un lecteur d’empreintes digitales compatible avec Windows Hello. La webcam de la tablette est également compatible avec Hello et gère la reconnaissance biométrique.

Le tarif de base est de 899 dollars et les précommandes ouvriront demain. La disponibilité effective est prévue quant à elle le 26 octobre.

Surface Book : le portable « ultime » selon Microsoft

Le Surface Book est la première vraie surprise de la soirée. Il s’agit d’un ordinateur portable et Microsoft conforte ainsi son rôle de constructeur. Le Surface Book est selon la firme l’ordinateur « ultime ». il présente un écran de 13,5 pouces de 267 ppi. Le clavier est décrit comme particulièrement silencieux et dispose d’un rétro-éclairage. Difficile de ne pas y voir une concurrence directe pour les MacBook Air/Pro.

Si l’on sait cependant qu’un processeur Intel Skylake est de la partie, les détails précis manquent un peu actuellement. Microsoft indique ainsi qu’un GPU NVIDIA, mais n’a pas dit lequel. Tout juste sait-on qu’il utilise de la mémoire GDDR5. La batterie doit permettre en tout cas 12 heures d’autonomie et les performances sont annoncées comme « deux fois supérieures à celles d’un MacBook Pro ». On demande à voir évidemment.

Microsoft conférence 6 octobreMicrosoft conférence 6 octobre

Mais puisque la firme a repris l’appellation Surface, on se doute d’une caractéristique bien précise : l’écran peut se détacher. On se retrouve donc avec une vraie tablette Surface, utilisable indépendamment. On peut retourner l'écran pour l'accrocher dans l'autre sens. Un système moins souple que celui mis en place par HP par exemple sur son x360, qui permet de retourner complètement l'écran. Et tant qu’à faire, le Surface Book permet aussi de ranger le nouveau stylet.

Microsoft insiste en tout cas sur la qualité de fabrication, mais la firme présentant ici son tout premier ordinateur portable, ce n’est pas mal. Et cette qualité aura un coût : 1 499 dollars pour la version de base (Core i5 et 8 Go de RAM), mais cela peut monter jusqu'à 2 699 dollars avec un Core i7 et 16 Go de mémoire vive. Les précommandes ouvriront là encore demain, la disponibilité intervenant le 26 octobre. Reste à voir maintenant ce qu'en penseront les autres OEM, puisque Microsoft vient directement les concurrencer à présent.


chargement
Chargement des commentaires...