Manatori : Materiel.net lance sa boutique de produits geeks, et ce n'est qu'un début

FAKE ! Il n'y a même pas de vrai tournevis sonique ! 35
Accès libre
image dediée
eCommerce
Sébastien Gavois

Materiel.net a récemment lancé une boutique en ligne proposant des produits dédiés aux geeks : Manatori. Nous avons pu nous entretenir avec Chrystelle Marion, directrice du développement du groupe Domisys, afin d'évoquer sa stratégie et ses ambitions pour l'avenir.

L'arrivée d'une nouvelle trilogie de Star Wars au cinéma donne décidément des idées à beaucoup de monde. Après le drone BB-8 et alors que La Poste se prépare à mettre sur le marché une gamme de produits dérivés, Materiel.net lance une nouvelle boutique en ligne entièrement dédiée à l'univers des geeks, au sens large : Manatori.

Manatori : une boutique geek qui surfe sur les licences à succès

Le revendeur n'est pas nouveau sur ce secteur puisqu'il proposait depuis longtemps des produits de ce genre au sein de son site principal, mais il a décidé de voir les choses en un peu plus grand. Il faut dire qu'entre le retour de La Guerre des étoiles, la bataille des adaptations de comics chez DC et Marvel, ainsi que le succès de séries comme Doctor Who, The Big Bang Theory et autres retours de Dragon Ball et des Chevaliers du Zodiaque, il y a largement de quoi faire.

Ainsi, il donne naissance à un « site complémentaire au site e-commerce original de Materiel.net, qui propose de nombreux produits issus de grandes licences comme Lego ou Marvel et provenant d’univers incontournables tels que Star Wars, Game of Thrones, Les Lapins Crétins ou encore Batman ». Mais comment s'est construit Manatori et quels sont ses objectifs ? Afin d'en savoir un peu plus, nous nous sommes entretenus avec Chrystelle Marion, directrice du développement chez Domisys, à qui appartient Materiel.net.

D'où vient le nom Manatori ? 

La première question que nous nous sommes posée est celle de l'origine du nom Manatori. En effet, faire original et significatif tout en restant court n'est jamais chose aisée. Et sur un secteur aussi attaché à la symbolique que l'univers geek, c'était sans doute encore plus complexe.

Notre interlocutrice nous indique qu'il s'agit de l'assemblage de deux mots : mana et tori. Elle ajoute que la première partie incarne « la puissance », bien que cela fait plus souvent référence à de l'énergie magique, dont la symbolique est justement reprise par le logo du site en forme de fiole. Des geeks aux joueurs, il n'y a parfois qu'un pas que Materiel.net franchit donc allégrement, probablement afin de s'assurer une plus large visibilité.

Concernant la seconde partie, Chrystelle Marion nous explique que cela représente « une posture d'art martial de combat ou de défense ». De manière générale, le terme tori est utilisé conjointement avec uke pour désigner une personne qui mène la danse lors d'un entrainement au combat, et cela peut être aussi bien défensif qu'offensif suivant les cas. Bref libre à chacun d'interpréter la symbolique de Manatori comme il le souhaite.

Manatori

Viser un public plus large et plus féminin 

Derrière la volonté d'externaliser les produits « geeks », qui rencontraient un certain succès chez Materiel.net, le but de Manatori est aussi de chercher un public différent et d'attirer une clientèle « notamment féminine ». Car le revendeur reste avant tout un site de high-tech attirant majoritairement des hommes, dans lesquels ces produits étaient peu visibles.

Si Materiel.net dispose déjà d'une Geek Zone, notre interlocutrice nous précise que les produits proposés par les deux boutiques ne sont pas identiques, bien qu'il puisse parfois y avoir des points communs. Le Raspberry Pi par exemple aura sa place sur Materiel.net, mais pas sur Manatori qui vise un public moins spécialisé, tandis que les jeux de société aux couleurs des films et séries seront sur Manatori, mais pas sur Materiel.net.

Par contre, les drones et les t-shirts peuvent se trouver aussi bien chez l'un et l'autre. La frontière est parfois mince et il faudra voir si les deux revendeurs arriveront bien à marquer leurs différences de manière franche. D'autant plus que les prix ne sont pas toujours les mêmes entre Materiel.net et Manatori. Le premier est parfois moins cher que le second pour un produit identique.

C'est par exemple le cas du fameux t-shirt « Pierre Feuille Ciseaux Lézard Spock » pour femme : 18,05 euros chez Materiel.net, contre 19,90 euros chez Manatori. Il faudra donc bien penser à comparer les prix, y compris entre les deux boutiques du même groupe... pas simple !

Manatori Materiel.netManatori Materiel.net

Un site développé sur de nouvelles bases, avec certaines équipes dédiées

Pour conquérir une nouvelle cible, il fallait donc partir sur de nouvelles bases, que ce soit au niveau graphique ou de l'ergonomie. Probablement afin d'éviter de tomber dans les lourdeurs d'un système informatique qu'il faut adapter à de nouveaux besoins, ce qui n'est jamais simple. La décision a donc été prise de développer un nouveau site en partant de zéro, via la plateforme d'eCommerce libre Magento. Le site s'adapte à toutes les tailles d'écran, du smartphone à l'ordinateur, et va évoluer progressivement en fonction des besoins et/ou des demandes des clients.

Manatori partage une partie de ses ressources avec Materiel.net, notamment pour la livraison et le service après-vente, mais il dispose également de ses propres équipes pour deux services : « le catalogue et l'informatique », qui sont installées dans les locaux de Materiel.net.

Une situation qui n'est pas sans rappeler le cas de feu Joe Mobile. Pour rappel, l'opérateur virtuel avait été lancé par un ancien de SFR, se trouvait dans les locaux de la marque au carré rouge et utilisait son réseau mobile. Afin de proposer un concept différent, le MVNO avait lui aussi développé son propre système informatique, bien moins lourd et donc plus facilement ajustable en fonction des besoins. Si Joe Mobile avait réussi à proposer des services innovants, l'expérience n'avait pour autant pas été suffisamment concluante puisqu'il avait été fermé suite au rachat de SFR par Numericable. Un concept intéressant et de bonnes idées ne sont donc pas toujours suffisants afin de réussir.

Une présentation simple, mais un catalogue qui devra grossir

Au final, on retrouve une page d'accueil relativement dépouillée avec une partie supérieure qui comprend un champ de recherche (avec une autocomplétion sur certains mots clés), des liens vers les différentes catégories et la gestion du compte. On retrouve ensuite un large bandeau publicitaire pour assurer une autopromo... un design qui n'est finalement pas sans rappeler celui de Materiel.net.

Viennent ensuite trois blocs de produits : « À la une », « Faites-vous peur », afin de préparer Halloween, et enfin « Notre sélection Star Wars », l'univers à l'honneur à l'occasion de ce lancement. On imagine aisément que ces deux derniers devraient changer régulièrement en fonction de l'actualité et/ou des sorties au cinéma. Lorsque l'on navigue dans les différentes pages du site, des filtres permettent d'affiner la liste des produits proposés, mais uniquement via des cases à cocher, on a connu plus intuitif notamment pour la fourchette tarifaire. 

L'esprit communautaire n'est pas oublié et il est possible de laisser des avis et une note sur les pages des produits, mais avec une modération a priori : il faudra qu'il soit accepté par les équipes de Manatori avant d'être affiché sur le site et donc visible par les autres clients. Reste à voir quel niveau de modération sera appliqué, à quelle vitesse et si certains retours ne seront pas favorisés par rapport à d'autres.

ManatoriManatori

Quoi qu'il en soit, l'idée de Manatori est de venir se positionner en face de sites comme CoinDuGeek, mais il faudra pour cela disposer d'une base de produits bien plus conséquente qu'elle ne l'est actuellement. Lors de nos différentes recherches, il arrivait parfois d'être un peu déçu par le peu d'articles disponibles.

Sur la série Doctor Who par exemple, Manatori ne propose que 10 articles au moment où nous rédigeons ces lignes (et pas le moindre tournevis sonique, excepté un porte-clef), là où la même requête sur CoinDuGeek donne plus de 110 résultats. Sur des licences qui profitent d'une aura plus importante comme Star Wars et l'univers de Marvel, le nombre de références disponibles est par contre assez proche entre les deux boutiques en ligne. Dans tous les cas, la concurrence devrait être bénéfique pour le consommateur.

Manatori Materiel.netManatori Materiel.net

Pas de retrait en point colis et des frais de port élevés

Si vous souhaitez passer commande, il faudra obligatoirement créer un compte, même si vous en avez déjà un chez Materiel.net car aucune passerelle n'existe entre les deux revendeurs. Dans tous les cas, seuls deux modes de livraison sont disponibles pour le moment : Colissimo suivi en 48 heures ou Chronopost en 24 heures. Dommage qu'il ne soit pas possible de récupérer son colis dans un point relais, ce que permet Materiel.net. Un point d'autant plus regrettable que le Colissimo en 48 heures n'est pas donné : près de 7 euros pour une petite clé USB Stormtrooper (4,8 x 2,6 cm) par exemple.

Nous avons demandé à la directrice du développement si un « Pass » permettant de profiter d'une livraison gratuite pendant une certaine durée (par exemple un an) sera proposé, couplé ou non avec une offre similaire sur Materiel.net. Pour rappel, de nombreux revendeurs se sont lancés dans ce genre de service, Amazon en tête avec son Premium. Un moyen de capter le client qui y réfléchira probablement à deux fois avant de payer des frais de port chez un concurrent, mais qui a également un coût important ; les bilans financiers d'Amazon peuvent en attester par exemple. Quoi qu'il en soit, rien ne semble décidé pour le moment chez Materiel.net/Manatori.

Pour le paiement, trois choix s'offrent à vous : carte bancaire (via un partenaire, ATOS Worldline), PayPal ou virement bancaire. Étant donné l'orientation geek assumée et voulue par le site, nous avons demandé à Chrystelle Marion si Manatori acceptera prochainement les bitcoins. Elle nous précise que cette possibilité est en cours d'étude et qu'elle pourrait arriver prochainement dans le module de paiement, sans plus de précision. 

Manatori Materiel.netManatori Materiel.net

Une première étape avant, peut-être, d'autres boutiques en ligne

Mais la boutique en ligne Manatori est surtout une façon pour le groupe de tâter le terrain. La directrice du développement ne nous cache d'ailleurs pas sa volonté de de pousser ce concept de déclinaisons sur d'autres catégories de produits comme les objets connectés ou la domotique.

Les produits pour les geeks sont donc une sorte de laboratoire de tests grandeur nature et, suivant les résultats, d'autres sites dédiés pourraient être mis en ligne avec de nouvelles thématiques. Affaire à suivre, donc.


chargement
Chargement des commentaires...