Rififi entre Apple et iFixit

Un kit de développement, pas de démontage 236
En bref
image dediée
Crédits : iFixit
Applications
Sébastien Gavois

iFixit a démonté un kit de développement envoyé par Apple, ce qui a entrainé la suspension de leur compte développeur. Problème, l'application iOS de nos confrères est rattachée à ce dernier, ce qui a entrainé sa disparition.

Habitué des démontages dans les règles de l'art, iFixit vient de publier un billet de blog où la société explique que son application iOS a été retirée de l'Apple Store. Il ne s'agit pas d'une action volontaire, mais de la conséquence du démontage d'une des dernières nouveautés de la société de Cupertino.

Quand iFixit démonte un kit de développement de l'Apple TV

Nos confrères s'expliquent : « Le kit de développement que nous avons démonté nous avait été envoyé par Apple. Évidemment, ils ne pensaient pas que nous allions le démonter. Mais nous sommes une entreprise de démontages et de réparations, les démontages font partie de notre ADN ». Ils ajoutent qu'ils ont « mesuré les risques » et qu'ils ont tout de même décidé de démonter ce kit de développement.

Quelques jours plus tard, ils ont reçu un email de la part d'Apple les informant qu'ils avaient violé « les conditions d'utilisations » de leur compte développeur et que ce dernier était donc suspendu. La raison invoquée par Apple est que cela « peut nuire à la performance ou détourner l'utilisation prévue de l'App Store, du Programme B2B ou du Programme ». Dans ce dernier cas, il est probablement fait mention du programme développeur.

Apple toujours aussi rigide sur ses conditions d'utilisation

Bref, d'un côté iFixit a démonté un kit de développement qui n'avait pas été envoyé dans ce but et qui peut très bien ne pas être une version définitive, et de l'autre Apple qui bannit purement et simplement leur compte développeur, entrainant dans son sillage l'application iOS qui y était rattachée.

Si l'on peut comprendre la volonté d'une sanction, celle-ci aurait tout de même pu être moins lourde. Une façon de faire relativement brutale, dont on imagine les conséquences si cela avait touché un site de presse par exemple. Car un tel cas aurait pu se produire et l'on imagine bien l'impact, alors que le service Apple News est désormais disponible.

Quoi qu'il en soit, l'équipe précise que son application était de toute façon dépassée et que plusieurs bugs étaient apparus avec iOS 9. Pour corriger le tir, cela aura demandé un gros travail de réécriture du code et iFixit préfère se concentrer sur son site mobile et son application Android. iFixit en profite pour annoncer avoir largement revu et corrigé son site mobile avec « toutes les fonctionnalités dont vous avez besoin ».


chargement
Chargement des commentaires...