Opera renouvelle son identité, son logo et lance son Mini 11 pour iOS

Tu sais ce qu'il te dit le cassis ? 46
En bref
image dediée
Navigateurs
Par
le mardi 22 septembre 2015 à 14:06
Vincent Hermann

La société Opera veut changer son image et son identité. Un nouveau logo accompagne cette évolution et la version mobile pour iOS est la première à en profiter. Désormais, la société se veut un fournisseur de services se focalisant tous sur une expérience de « qualité » pour le web. 

On savait que la société préparait de gros changements et il est probable que ceux annoncés ce matin soient liés. Opera ne veut en effet plus être connue seulement comme un pourvoyeur de navigateurs : elle propose un ensemble de services dont les liens apparaissent plus évidents depuis que la solution VPN EasySurf est mise en avant dans la mouture 32.

Un logo modernisé qu'on retrouve dans Opera Mini 11 pour iOS

La nouvelle identité passe par une évolution du logo, qui reste centré sur le fameux « O » rouge, mais est modernisé pour l’occasion. La présentation d’Opera insiste d’ailleurs sur l’idée que ce « O », donc le navigateur principal, devient un portail pour de nombreux services. Il rappelle également qu’à travers Turbo (pour accélérer les connexions lentes) et Découvrir (pour la synthèse des principales actualités), Opera peut améliorer l’expérience de navigation.

Toute la communication va donc s’orienter sur ce point désormais, y compris via la nouvelle version 11 d’Opera Mini pour iOS, premier à présenter le logo remanié. Ce dernier doit servir dans tous les cas de porte d’entrée aux services et aux principales fonctionnalités. Dans le cas présent, on retrouve le mode de compression sélectionné (Turbo classique par défaut, le plus compatible avec les pages web), le taux effectif et les économies réalisées, le mode nuit, le menu de partage, la recherche dans la page ou encore l’accès aux réglages.

Plus spécifiquement, Opera Mini 11 assure en premier lieu la compatibilité avec iOS 9, en plus d’ajouter un formulaire de contact pour créer des retours aux développeurs. La nouvelle mouture ajoute également une possibilité qui entre vite dans les habitudes : ajouter des entrées dans le Speed Dial, les pages sauvegardées hors ligne et les favoris depuis la barre d’adresses. Cette version contient également des améliorations sur la compression du mode Turbo, mais il est difficile pour l’instant d’en mesurer la réelle différence.

La nouvelle identité diffusée partout dans les prochains mois

Cette nouvelle identité sera diffusée au cours des prochains mois sur les autres versions du navigateur, à commencer par Opera et Opera Mini sur Android. À ce titre, on ne peut s’empêcher de se demander pourquoi l’éditeur ne simplifie pas son catalogue en ne proposant plus qu’une version unifiée, d’autant que de nombreuses fonctionnalités sont communes. Les versions pour ordinateurs (Windows, OS X et Linux) suivront dans la foulée des autres applications, notamment Opera Max et Opera Coast.

Opera compte donc redevenir une alternative particulièrement crédible à un Chrome qui devient omniprésent, un Firefox dont l’érosion lente des parts de marché continue, un Internet Explorer déclaré mort par Microsoft et un Edge qui a encore tout à prouver. Cependant, de nombreux utilisateurs ne pardonnent pas à Opera cette transition cataclysmique entre les moteurs de rendu Presto et Blink, qui s’était surtout signalée par une coupe radicale dans les fonctionnalités dont certaines – comme la synchronisation des mots de passe – viennent tout juste de revenir. Il faudra donc qu'Opera se batte aussi sur le terrain des fonctionnalités pour les versions classiques, les moutures mobiles devenant particulièrement agréables à utiliser.


chargement
Chargement des commentaires...