iOS 9 est disponible : rappel des nouveautés et faible fragmentation à prévoir

Tout le monde peut l'installer, mais... 123
En bref
image dediée
OS MàJ
Par
le mercredi 16 septembre 2015 à 19:06
Vincent Hermann

Mise à jour : Le déploiement d'iOS 9 est désormais commencé. Il suffit de se rendre dans les paramètres puis dans Mise à jour logicielle pour l'installer.

iOS 9 sera disponible ce soir et de nombreux utilisateurs vont mettre à jour leurs appareils. Pas d’évolution cette année dans la grille de compatibilité et on s’attend donc à une faible fragmentation. C’est également l’occasion de rappeler les principales évolutions du nouveau système, dont tout le monde ne profitera pas.

Pour la première fois depuis des années, une nouvelle version d’iOS ne change rien à la grille de compatibilité. Les appareils actuellement sous iOS 8 (installé sur 87 % du parc actuel) peuvent tous être mis à jour vers la mouture 9, et on espère d’ailleurs que la situation ne sera pas pire pour les possesseurs d’iPhone 4S notamment, pour lesquels iOS 8 avait été synonyme de chute drastique des performances. Cela étant, Apple semble s’être focalisé un peu plus sur les performances, stabilisant au moins la hausse de la gourmandise de son système.

Une faible fragmentation à prévoir

Un effort a surtout été fait sur la place nécessaire pour installer iOS 9. On se rappelle que la version 8 nécessitait entre 4 et 5 Go d’espace libre, la faute à une phase de décompression qui prenait bien trop ses aises. iOS 9 ne réclame en moyenne que 1,3 Go, simplifiant cette étape qui avait finalement retardé la migration vers iOS 8. Ce dernier avait ainsi affiché une courbe de progression nettement plus lente qu’iOS 7, les utilisateurs ayant été échaudés par les différents soucis et l’impossibilité d’installer la mise à jour sans d’abord faire un gros ménage.

Attention cependant, car iOS 9 consomme un peu plus d’espace de stockage au final, en moyenne 500 Mo supplémentaires. Comme d’habitude, ce sont les modèles 16 Go qui pourraient en pâtir, sans parler de l'entrée de gamme n'ayant que 8 Go. Rappelons que le nouveau système, une fois en place, sera capable de désinstaller temporairement les applications les plus gourmandes pour se mettre à jour, avant de les réinstaller une fois l’opération terminée.

Apple devrait dans tous les cas faire face à très peu de fragmentation, surtout grâce à la compatibilité inchangée des appareils et aux gros efforts sur la procédure d’installation. Cependant, on a pu noter un changement dans la perception des mises à jour, les utilisateurs faisant preuve de plus de méfiance : iOS 8 et ses problèmes sont passés par là.

iPhone 6S

D’importantes nouveautés, mais pas forcément pour tout le monde

Question nouveautés, on notera particulièrement l’arrivée d’une forme de multitâche sur iPad, avec la possibilité d’afficher une deuxième application sous forme de colonne à droite, appelable depuis un glissement du bord vers la gauche. Tous les iPad sont compatibles avec cette fonctionnalité, de même que l’intégration dans le coin supérieur droit une vidéo, qui peut provenir d’à peu près n’importe quelle source, y compris un appel FaceTime. Par contre, il faudra avoir un iPad Air 2 (ou un iPad Pro plus tard) si l’on souhaite couper l’écran en deux pour y afficher deux applications de manière fixe.

Parmi les autres apports, signalons :

  • La possibilité d’installer des bloqueurs de contenus (dont les publicités), mais uniquement si l’on possède un appareil équipé d’une puce 64 bits, donc à partir des iPhone 5, iPad 4, mini 2 et iPod Touch de 6e génération.
  • Une meilleure autonomie, Apple ayant annoncé que son système consommait moins. Sur iPhone (uniquement), un mode économie d’énergie fait également son apparition. Il fonctionne comme celui apparu avec Windows Phone : coupure des notifications push, blocage de toutes les opérations en arrière-plan, et plus d’allumage d’écran pour signaler un évènement. On aurait aimé cependant que cette fonction soit accessible depuis l’Action Center et soit activable automatiquement sous un certain seuil de batterie.
  • Une amélioration générale de Siri, avec la prise en charge de requêtes plus complexe, un fonctionnement plus proactif (par exemple en préparant des informations utiles sur un déplacement ajouté dans le calendrier), ou encore l’utilisation de « Dis Siri » sans que le téléphone soit en charge, mais uniquement avec les iPhone 6S (puce M9 requise).
  • Un clavier virtuel remanié avec (enfin) un affichage clair de la casse des lettres, affichées par défaut en minuscules, puis en majuscules quand on utilise Shift (ou le verrouillage). À gauche des mots suggérés, on trouve également des raccourcis pour les copier, couper, coller, annuler, gras et autres fonctionnalités, selon l’application utilisée.

Notez que nous préparons actuellement un dossier complet sur ces nouveautés pour les présenter en détails. Nous reviendrons donc sur les autres apports ainsi que sur l’utilisation concrète de ces apports. Pour l’installation proprement dit, rendez-vous ce soir, le système étant probablement prévu pour une diffusion entre 18h et 20h.

Dernière mise à jour le 16/09/2015 19:07:00

chargement
Chargement des commentaires...