Skype : des excuses et explications à propos de la grosse panne de lundi

Près de 15h d'indisponibilité ! 40
En bref
image dediée
Crédits : AnaBGD/iStock
Web
Sébastien Gavois

Skype s'excuse et s'explique sur la panne qui a touché sa messagerie instantanée dans la journée de lundi. Une mise à jour de l'infrastructure est en cause, avec un effet domino.

Durant quasiment toute la journée de lundi, Skype a connu une panne d'envergure, ce qui a empêché de nombreux utilisateurs de se connecter et/ou d'envoyer des messages, de passer des appels, etc. Elle a débuté dans la matinée (aux alentours de 10h00 en France), mais elle ne s'est terminée que dans la nuit de lundi à mardi. Microsoft annonçait officiellement un retour à la normale mardi matin à 1h53 très précisément.

La firme a publié hier un billet de blog intitulé « une mise à jour, et des excuses ». Elle y explique avoir « mis en ligne un changement de configuration plus important que d'habitude, ce qui a empêché certaines versions de Skype de fonctionner correctement et donc de déconnecter les utilisateurs du réseau ». Les multiples tentatives de reconnexion ont alors engendré un « trafic lourd », ce qui n'a évidemment pas aidé à rétablir sa messagerie.

« Nous avons travaillé rapidement afin de mettre en place des mesures pour rééquilibrer la charge du trafic afin que le service Skype puisse reprendre normalement » explique la société, avant d'ajouter que « peu importe à quelle vitesse nous avons réussi à résoudre ce problème, cela n'a pas été assez rapide ». En effet, plus de 15 heures de pannes, c'est long, très long même. Pour rappel, Skype for Business qui utilise un réseau différent n'était pas concerné.

Hasard du calendrier, le week-end dernier c'était Amazon Web Services (AWS) de subir une panne de cinq heures environ dans la journée de dimanche. Dans sa chute, il a entrainé avec lui des services comme Netflix, Pocker, Viber, etc.


chargement
Chargement des commentaires...