iPhone 6S et 6S Plus : les précommandes sont lancées, tout savoir en dix questions

Dix, pas une de plus 62
En bref
image dediée
Téléphonie
Sébastien Gavois

Apple a dévoilé mercredi soir les iPhone 6S et 6S Plus qui sont disponibles en précommande dès aujourd'hui. Afin d'y voir plus clair sur les changements apportés, nous avons décidé de faire le tour des smartphones en dix questions.

Apple dévoilait cette semaine de nouveaux iPhone. Ces modèles 6S et 6S Plus viennent compléter l'offre haut de gamme de la marque, et se veulent des versions améliorées des actuels iPhone 6 et 6 Plus. Mais dans la pratique, qu'est-ce qui change vraiment, et surtout à quel prix ?

Combien coûtent les iPhones 6S et 6S Plus...

Pour le savoir, commençons donc avec les tarif et la disponibilité des iPhone 6, un point que nous avons déjà évoqué il y a peu. Pour rappel, ils seront en précommande dès aujourd'hui à 9h, avec une disponibilité pour le 25 septembre. Néanmoins, certains semblent décidés à ne pas attendre, à l'image de Top Achat qui avait déjà ouvert les précommandes, pour 90 centimes de plus que le tarif officiel. Maintenant que les précommandes sont ouvertes, c'est également le cas de boutique en ligne comme Boulanger, Darty et La Fnac pour ne citer qu'eux. Pas de surprise sur les prix, ce sont les mêmes que ceux d'Apple à quelques centimes près :

  • iPhone 6S 16 Go : 749 euros
  • iPhone 6S 64 Go : 859 euros
  • iPhone 6S 128 Go : 969 euros
  • iPhone 6S Plus 16 Go : 859 euros
  • iPhone 6S Plus 64 Go : 969 euros
  • iPhone 6S Plus 128 Go : 1 079 euros

On regrettera au passage que les modèles de 16 Go soient encore de la partie, une telle capacité de stockage étant de plus en plus une source de limite rapide. Dommage pour des appareils proposés à un tel tarif, surtout lorsque la « 4K » est vantée pour le capteur optique utilisé pour la prise de vidéo (nous y reviendront).

Comme à chaque fois, les iPhone des générations précédentes (5s, 6 et 6 Plus dans le cas présent) baissent légèrement. De son côté, l'iPhone 5c disparait purement et simplement du catalogue du fabricant :

  • iPhone 5s de 16 Go : 509 euros
  • iPhone 5s de 32 Go : 559 euros
  • iPhone 6 16 Go : 639 euros
  • iPhone 6 64 Go : 749 euros
  • iPhone 6 Plus 16 Go : 749 euros
  • iPhone 6 Plus 64 Go : 859 euros

iPhone 6S

Nous avions également interrogé les opérateurs français afin de savoir s'ils proposeront ou non les nouveaux iPhone 6S. Comme on pouvait s'en douter, la réponse est oui, mais tous les détails ne sont pas encore connus. Bouygues Telecom est le plus prolixe et nous « confirme qu'il commercialisera bien les iPhone 6S dès le 25 septembre », tandis que SFR et Free Mobile nous indiquent qu'ils les proposeront à la vente, mais sans détail supplémentaire, que ce soit sur la date ou le prix. Orange n'a pas encore répondu à nos questions, mais la situation devrait être la même, d'autant plus qu'un formulaire d'alerte a été mis en place pour la disponibilité de l'iPhone 6S.

... y compris chez les opérateurs ?

Mais avec l'ouverture des précommandes, on en sait désormais davantage. Chez Bouygues Telecom d'abord, l'iPhone 6S est à partir de 739,90 euros sans engagement, ou bien de 149,90 euros avec une ODR de 200 euros, un forfait Sensation 24/24 40 Go à 89,99 euros par mois et, en plus, 8 euros par mois pour le smartphone ; le tout avec un engagement de deux ans. Free Mobile les propose à partir de 719 et 819 euros respectivement, soit 30 et 40 euros de moins que le tarif d'Apple, avec la possibilité de payer en quatre fois sans frais.

Orange propose un tarif réduit si vous vous engagez sur 12 ou 24 mois, et il est possible de l'acheter à partir de 239 euros, via une ODR de 100 euros, avec un forfait Jet 20 Go Intensif à 89,99 euros par mois sur 24 mois minimum. Autant dire que cela ne sera pas le plus attractif. Surtout que du côté de Sosh, il est question de 709 euros pour l'iPhone 6S et de 809 euros pour le 6S Plus, soit encore 10 euros de moins que Free Mobile, avec en plus la possibilité de payer en 4, 12 ou 24 fois sans frais. Dans ce dernier cas, il est question de 635 euros à la commande, puis de 8 euros par mois pendant 23 mois.

SFR est plus agressif avec un prix d'appel de 29,99 euros, mais via une ODR de 200 euros cette fois-ci. Mais pour bénéficier de ce prix, il faudra souscrire à un forfait Premium 15 Go à 89,99 euros par mois avec engagement de 24 mois, et ajouter encore 8 euros de plus par mois ou bien 221,99 euros en une seule fois. RED le propose également, à partir de 748,99 et 858,99 euros, ce qui n'est pas du tout intéressant face à Free Mobile et Sosh.

Si les iPhone 6S augmentent d'une quarantaine d'euros par rapport aux iPhone 6, ce n'est pas tout : AppleCare+ prend aussi une hausse au passage et passe de 99 à 149 euros, soit pas moins de 50 % d'augmentation. Mais ce n'est pas tout puisque la société de Cupertino explique que « l’AppleCare+ pour iPhone est un produit d’assurance qui offre une assistance technique téléphonique assurée par des experts et jusqu’à deux ans de garantie matérielle supplémentaire couvrant jusqu’à deux incidents relevant de dégâts accidentels, chacun d’eux étant soumis à des frais supplémentaires (de 69 € pour l’iPhone 6 et les modèles antérieurs et de 99 € pour l’iPhone 6s et l’iPhone 6s Plus) ».

Pour les iPhone 6S la franchise peut donc grimper jusqu'à 99 euros, contre 69 euros pour les anciens modèles. Il n'est par contre pas précisé pourquoi une telle différence, mais on peut se douter que l'écran tactile avec 3D Touch ne soit pas totalement étranger à cette affaire.

Les mensurations sont elles les mêmes ?

La réponse est simple : non. Si le design est clairement le même et que les iPhone 6S et 6S Plus ressemblent comme deux goûtes d'eau aux iPhone 6 et 6 Plus, les dimensions ne sont pas exactement les mêmes :

  • iPhone 6 : 138,1 x 67 x 6,9 mm pour 129 grammes
  • iPhone 6S : 138,3 x 67,1 x 7,1 mm pour 143 grammes
  • iPhone 6 Plus : 158,1 x 77,8 x 7,1 mm pour 172 grammes
  • iPhone 6S Plus : 158,2 x 77,9 x 7,3 mm pour 192 grammes

Même si cela ne se joue pas à grand-chose, les nouveaux sont un peu plus imposants et lourds, surtout l'iPhone 6S Plus qui prend 20 grammes, soit une augmentation de 10 %. Plusieurs raisons peuvent expliquer cet embonpoint. Tout d'abord, une coque revue et corrigée à base d'aluminium série 7000, « le même que celui utilisé dans l’aérospatiale » et qui « renferme une composition unique d’éléments qui en font l’alliage le plus résistant jamais utilisé pour un iPhone ».

Bref, il est plus solide, probablement afin d'éviter un nouveau Bendgate. Ensuite, l'intégration de la technologie 3D Touch n'est probablement pas étrangère à l'épaisseur un peu plus importante (nous y reviendrons rapidement). Quoi qu'il en soit, les iPhone 6S sont disponibles dans un nouveau coloris or rose, en plus des classiques argent, gris sidéral et or :

iPhone 6S

La question qui se pose maintenant est de savoir ce qu'il en est des coques de protection. Apple n'avait pas évoqué le sujet durant sa conférence, mais le descriptif des accessoires sur sa boutique en ligne indique que les coques en cuir sont « taillées sur mesure pour l’iPhone 6S et l’iPhone 6 », tandis que celles en silicone épousent « parfaitement les boutons de volume, le bouton Marche/Arrêt et les courbes de l’iPhone 6S et de l’iPhone 6 ». Même chose pour les iPhone 6 Plus et 6S Plus. Il faudra maintenant voir si cela sera le cas pour tous les accessoires prévus pour les iPhone 6.

Quoi qu'il en soit, les dalles IPS des écrans ne changent pas d'un iota. Celle de l'iPhone 6S affiche donc toujours 4,7 pouces et 1 334 x 750 pixels, contre 5,5 pouces et 1920 x 1080 pixels pour pour le 6S Plus. Même chose pour le contraste de respectivement 1400:1 et 1300:1 avec une luminosité de 500 cd/m² dans les deux cas. La vitre de protection est par contre renforcée par « un procédé unique de double échange d’ions, qui le rend plus solide à l’échelle moléculaire et en fait le verre le plus durable qui soit sur smartphone »... tout un programme.

Qu'attendre de la nouvelle puce A9 et du coprocesseur M9 intégré 

Comme à chaque nouvelle série d'iPhone, Apple intègre une nouvelle puce dont il promet qu'elle est toujours plus puissante que la précédente. L'A9 (la troisième génération en 64 bits) ne déroge pas à la règle et, selon le fabricant, « elle offre des performances de traitement et graphiques jusqu’à respectivement 70 % et 90 % plus élevées que la génération précédente ». Des chiffres qu'il faudra confirmer dans la pratique.

L'autre nouveauté concerne le coprocesseur M9 qui est désormais intégré directement au sein de la puce A9, et non plus à part sur le PCB, une source d'économie pour la marque. Mais d'après Apple, ce changement  renforce surtout « la performance et l’autonomie de l’appareil. Vous pouvez ainsi en faire plus, plus longtemps ».

L'une des nouvelles fonctionnalités mises en avant est la possibilité d'appeler Siri avec « Dis Siri », même sans lancer l'assistant numérique via le bouton de l'iPhone. Pour rappel, cette fonctionnalité était déjà présente sur les précédentes moutures d'iOS, mais uniquement lorsque le smartphone était en charge. Avec les iPhone 6S, il sera possible de le faire tout le temps, si vous décidez de l'activer, et de voir votre micro allumé en permanence.

iPhone 6S

Quels changements pour l'autonomie ?

Justement, parlons de l'autonomie des nouveaux iPhone 6S : Apple n'annonce aucun changement, les chiffres sont rigoureusement les mêmes que ces des iPhone 6. 10 jours en veille, 14 heures en conversation 3G, 10 heures en surf 3G/4G et jusqu'à 11 heures en lecture vidéo pour les iPhone 6 et 6S, contre respectivement 16 jours, 24 heures, 12 heures et 14 heures pour les 6 Plus et 6S Plus.

Cette fois encore, la capacité des batteries n'est pas précisée officiellement. Impossible donc de dire s'il y a des hausses du côté de la consommation, contre-balancées par une batterie Lithium-ion de plus grande capacité, ou bien le contraire. Néanmoins, un indice a été laissé durant la conférence. Sur l'une des vidéos de présentation, on pouvait voir que la batterie de l'iPhone 6S  affichait 1715 mAh, alors que nos confrères d'iFixit en annoncent 1810 pour l'iPhone 6, soit 95 mAh de moins pour le nouveau venu. 

Détail intéressant, Apple indique dans son protocole de test de l'autonomie : « quand la fonction « Dis Siri » est activée, l’autonomie en veille peut atteindre 9 jours avec l’iPhone 6s et 15 jours avec l’iPhone 6s Plus ». Dans les deux cas, c'est donc un jour de moins que lorsque « Dis Siri » n'est pas activée, ce qui n'est pas totalement anodin.

On regrettera par contre encore qu'Apple ne propose toujours pas de système de recharge sans fil pour ses smartphones. Cette technologie est de plus en plus répandue chez les concurrents, et se développe même dans les restaurants, les aéroports ou chez les fabricants de meubles, à l'instar d'Ikea par exemple

À quoi sert exactement la technologie 3D Touch ? 

En plus d'une nouvelle puce, les iPhone 6S intègrent une nouvelle technologie baptisée 3D Touch, un autre nom pour désigner Force Touch qui est déjà disponible sur certains MacBook. Pour faire simple, elle permet de prendre en compte la force d'appui sur l'écran, et ainsi réaliser des actions différentes. Deux niveaux sont pris en compte : Peek (appui léger) et Pop (appui plus fort) :

Plusieurs exemples sont donnés. Peek permet par exemple d'afficher l’aperçu d’un email ou d'une page web lorsque vous recevez une URL. Avec Pop, vous accédez directement à l'email ou au site dans le navigateur Safari. Même chose pour les photos, les lieux lorsque vous recevez des coordonnées, etc.  L'application Notes prend également en compte la pression exercée sur l'écran afin d'afficher un trait plus ou moins soutenu suivant le cas.

Apple inaugure en même temps les Quick Actions, qui « fonctionnent directement depuis l’écran d’accueil par simple pression ».  Avec Peek vous ouvrez un menu, vous déplacez votre doigt sur l'option qui vous intéresse, puis vous validez avec Pop. Voici quelques exemples avec l'appareil photo, les messages et la navigation. On regrettera ainsi que ces menus contextuels ne soient pas du tout proposés sur les modèles précédents d'iPhone.

Apple précise enfin que, via le SDK d'iOS 9, les développeurs d'applications pourront également tirer parti de 3D Touch. On devrait donc voir apparaitre de nombreuses mises à jour dans les semaines et les mois qui viennent. Il sera d'ailleurs intéressant de voir ce que cela donnera dans la pratique et comment cette technologie sera utilisée par les clients de la marque, qu'ils soient accros ou non aux nouvelles technologies.

iPhone 6S

Les capteurs optiques sont-ils plus performants et qu'est-ce que Live Photos ? 

Comme à chaque lancement ou presque, les nouveaux terminaux d'Apple intègrent un capteur optique que l'on nous promet comme encore plus performant que celui de la précédente génération. Dans le cadre des iPhone 6S, c'est le nombre de pixels qui est mis en avant par Apple : le capteur iSight passe de 8 Mpixels sur les iPhone 6 et 5s à 12 Mpixels, toujours avec une ouverture f/2.2. Cette fois encore, seul un des deux modèles dispose d'un stabilisateur optique : le plus cher et le plus grand, c'est-à-dire l'iPhone 6S Plus.

Détail intéressant, la taille des pixels est en baisse puisqu'il n'est plus question que de 1,22 µm contre 1,5 µm auparavant sur les iPhone 6, 5s et 5c (rien n'était précisé pour les générations précédentes). Pour rappel, Apple avait vanté le gain en qualité de cette hausse des pixels, tout comme HTC avec son capteur UltraPixels.

Tous les algorithmes de traitement de l'image présents sur les iPhone 6 sont reconduits sur les 6S, mais certains sont améliorés au passage. C'est le cas du mappage de ton local et de la réduction du bruit. Pour vanter les performances de son capteur, Apple propose de nombreuses photos par ici, dont voici deux exemples :

iPhone 6S

En plus des photos, la qualité des vidéos est également revue à la hausse avec la possibilité de filmer en Ulitra HD (3840 x 2160 pixels) sur les deux iPhone 6S, contre du 1080p maximum pour la génération précédente. Attention tout de même si vous utilisez un appareil doté de seulement 16 Go. On ressentira une fois de plus la frustration de l'existence d'un tel modèle et l'absence d'un lecteur de carte mémoire...

Le mode ralenti est désormais possible en 1080p à 120 ips et en 720p à 240 ips ; si la vitesse reste la même, la définition augmente. Notez qu'il est possible de prendre des photos pendant que l'on filme en « 4K », mais à 8 Mpixels « seulement ». De son côté, le capteur avant cède à la mode des selfies et passe de 1,2 à 5 Mpixels. Des vidéos peuvent toujours être enregistrées en 720p maximum et un « Retina Flash » est de la partie. Comme son nom l'indique, il s'agit d'utiliser l'écran du smartphone comme source de lumière afin d'éclaire les visages si besoin. Des exemples sont disponibles par ici.

Enfin, Apple propose une nouvelle fonctionnalité baptisée Live Photos, qui n'est pas sans rappeler des Vine ou des vidéos Instagram, même si la société de Cupertino refuse de parler de vidéos : « À la base, une Live Photo est une photo de 12 mégapixels. À la différence qu’elle capture également les instants qui précèdent et suivent la prise de vue, et y ajoute son et mouvement ».

Pour prendre une Live Photo, il suffit d'appuyer sur le symbole en forme de rond concentrique. Pour les visionner, vous n'avez qu'à poser votre doigt dessus. Bref, rien de bien nouveau, mais une intégration dans l'ensemble des produits Apple est prévue. Rien n'est par contre précisé concernant la possibilité de visionner une Live Photo sur une autre machine, sous Android, Linux ou Windows par exemple.

iPhone 6S Live Photos

Quelles sont les nouveautés de Touch ID 2.0 ?  

Apple ne s'est pas vraiment épanché sur les nouveautés de son capteur d'empreintes digitales de seconde génération : Touch ID 2.0. Le fabricant s'est contenté d'annoncer des performances deux fois plus élevées et... c'est tout.

Sur son site, on n'apprend pas grande chose de plus, mais on a la confirmation que l'agencement reste exactement le même avec un cristal de saphir au laser, un anneau de détection en acier inoxydable, un capteur capacitif et un commutateur tactile. Bref, il faudra attendre les premiers tests afin d'en savoir davantage.

Enfin de la 4G+ chez Apple ? 

Les nouveaux smartphones d'Apple prennent enfin en charge la 4G+ (ou LTE Advanced) permettant d'agréger plusieurs bandes de fréquences afin de multiplier la bande passante. De 150 Mb/s sur les iPhone 6 on passe ainsi à un maximum de 300 Mb/s sur les 6S (probablement avec deux bandes à 150 Mb/s chacune). Cela reste malgré tout en dessous des 450 Mb/s annoncés par certains, notamment Qualcomm et Intel.

Apple en profite pour ajouter trois nouvelles bandes de fréquences, mais il est impossible de dire si les prochains blocs de 700 MHz qui seront mis en vente à la fin de l'année seront pris en charge par l'iPhone 6S. Dans tous les cas, les opérateurs n'en prendront pas possession avant avril 2016 pour la région parisienne, mais cela s'étendra jusqu'à fin juin 2019 pour une partie du sud-est de la France. Nous aurons donc largement le temps de refaire le point d'ici là.

iPhone 6S

Toujours du côté de la connectivité, le Wi-Fi 802.11ac peut grimper jusqu'à 866 Mb/s (théorique), tandis que le Bluetooth est désormais à la norme 4.2 au lieu de 4.0 sur les précédents iPhone.

Quelles nouveautés avec IOS 9 ?  

En plus d'une partie matérielle améliorée, Apple livrera ses nouveaux bébés avec iOS 9 qui avait été dévoilé début juin lors du WWDC. La liste des nouveautés se trouve par ici.

Que sait-on du programme de location d'Apple ? 

Lors de sa conférence de presse, Apple a présenté un service qui pourrait en intéresser certains : « iPhone Upgrade Program ». La promesse est simple : un nouvel iPhone chaque année, avec en plus la garantie AppleCare+, contre le paiement d'un forfait mensuel.

Mais, comme on pouvait s'en douter, cette offre n'est (pour le moment ?) disponible que dans les Apple Store américains. Il faut s'engager sur 24 mois, avec des tarifs qui débutent à 32,41 dollars par mois pour l'iPhone 6S de 16 Go et 36,58 dollars pour le 6S Plus :

On rappellera qu'en France, Free Mobile propose aussi la location d'un smartphone à ses clients. C'est notamment le cas pour les iPhone 6 que l'on peut louer à partir de 19 euros par mois, avec un premier versement de 119 euros. Il n'y a par contre pas de possibilité de changer son smartphone en cours de route. De son côté, la Fnac propose également son Pass location, y compris pour les iPhone, mais avec la possibilité de changer de modèle tous les 12 mois cette fois-ci.


chargement
Chargement des commentaires...