Acer : Skylake, USB 3.1, Thunderbolt 3 pour les portables et un mini-PC modulaire Revo Build

Comme des Lego 37
En bref
image dediée
Portable IFA
Sébastien Gavois

Les portables Acer Aspire R 13, V et Predator passent à Skylake, à l'USB 3.1 Type-C et parfois à Thunderbolt 3. Au-delà de la mise à jour de ses gammes, le fabricant présente un mini-Pc modulaire : le Revo Build.

Acer n'est pas en reste à l'IFA de Berlin et le fabricant dévoile de nombreuses nouveautés. Nous aurons l'occasion de revenir prochainement sur les smartphones et les tablettes, mais commençons de suite par les ordinateurs portables.

Aspire R 13 : un hybride avec Thundernbolt 3 et Skylake

Tout d'abord, l'hybride Aspire R 13 a droit à une petite mise à jour. Pour rappel, il peut prendre plusieurs positions grâce à son écran monté sur des charnières spéciales. Cette nouvelle mouture porte la référence R7-372T et exploite les nouveaux processeurs Intel Core de 6e génération qui viennent d'être annoncés.

La connectique est également revue à la hausse avec du Thunderbolt 3 et un connecteur USB Type-C (réversible). Du Wi-Fi 802.11ac et un nouveau touchpad encore plus précis sont de la partie, et il est possible d'installer deux SSD en RAID, le tout dans un châssis de 18,5 mm d'épaisseur pour 1,6 kg. 

Le nouvel Aspire R 13 sera disponible dans le courant du mois d'octobre, pour un prix qui débutera à 1 099 euros, mais l'addition pourra rapidement grimper en fonction du processeur et du type de dalle qui peut aller du 1920 x 1080 au 2560x 1440 pixels.

Acer R 13

Aspire V et Predator : Skylake et USB 3.1 Type-C, Thunderbolt et NVMe pour certains

Le fabricant met également à jour sa gamme Aspire V 13, 15 Nitro et 17 Nitro. Ils disposent tous d'une finition en aluminium et intègrent eux aussi un processeur Core de 6e génération. On retrouve de l'USB 3.1 Type-C, tandis que les « Black Edition » des Aspire V Nitro profitent en plus de Thunderbolt 3, d'une GeForce GTX 960M et d'un SSD plus rapide en NVMe. 

L'Aspire V 13 ne mesure que 19,65 mm d'épaisseur et pèse 1,5 kg. Son autonomie est de 8 heures selon le fabricant et il sera disponible en octobre, à partir de 699 euros. Il faudra débourser au moins 899 euros pour l'Aspire V 15 Nitro (disponible avec un écran 4K en option) et 999 euros pour la version de 17 pouces, toutes les deux disponibles en septembre.

La série des portables pour joueurs Predator a droit au même traitement. Ils intègrent des CPU Skylake (jusqu'au Core i7-6700HQ), une GeForce (jusqu'à la GTX 980M), un maximum de 64 Go de DDR4 et un SSD NVMe pouvant atteindre 512 Go suivant les modèles. L'USB 3.1 Type-C est également de la partie, mais pas Thunderbolt 3. La dalle affiche 1920 x 1080 pixels par défaut, mais le modèle de 15 pouces peut monter jusqu'à 3840 x 2160 pixels.

Le Predator 15 arrivera en novembre, à partir de 1 499 euros, contre 1 799 euros pour le Predator 17. Il s'agit bien évidemment des tarifs de base, qui peuvent grandement changer en fonction des options.

Acer Predator

Chromebook R 11 : un portable Chrome OS convertible en tablette

Toujours du côté des portables, le Chromebook R 11 sous Chrome OS fait son apparition. Il s'agit du premier Chromebook convertible en tablette de chez Acer. Pour cela, il dispose d'un écran équipé de charnières qui peuvent pivoter à 360°. 

Pour le reste, c'est du classique avec un écran tactile de 11 pouces de 1366 x 768 pixels, un Celeron d'Intel, du Wi-Fi 802.11ac, de l'USB 3.0, etc. Il sera disponible en Europe en novembre, à partir de 299 euros. 

Acer Chromebook

Revo Build : un mini-PC modulaire avec des blocs que l'on peut ajouter

Du côté des ordinateurs fixes, Acer présente une nouvelle version de ses mini-PC : le Revo Build. Comme son nom le laisse supposer, il s'agit d'une machine modulaire sur laquelle on peut ajouter des « blocs » qui viennent se fixer via des attaches magnétiques. Il n'est pas nécessaire de les relier par des câbles, des connecteurs propriétaires permettent d'établir la liaison lorsqu'ils sont emboités les uns dans les autres.

Le châssis de base mesure 125 x 125 mm et intègre un Pentium ou un Celeron suivant les modèles, avec jusqu'à 8 Go de mémoire vive. On vient y poser des blocs supplémentaires afin d'ajouter, par exemple, un disque dur, de l'audio avec des enceintes et un micro ou un powerbank qui fait également office de système de chargement sans fil pour votre smartphone, etc. Il est également possible d'ajouter une carte graphique externe via un autre module, qui se place cette fois-ci en dessous du boîtier de base, ce qui n'est d'ailleurs pas sans rappeler ce que nous présentait Shuttle lors du Computex.

Le Revo Build sera disponible à partir du mois d'octobre, dès 199 euros pour la version de base. Le prix des modules supplémentaires n'a par contre pas été dévoilé.


chargement
Chargement des commentaires...