The Witcher 3 fait exploser la rentabilité de CD Projekt

Geralt de Fric 159
En bref
image dediée
Finances
Kevin Hottot

CD Projekt, l'éditeur de la plateforme GOG et de la saga The Witcher, vient de publier ses résultats pour le premier semestre. Comme on pouvait s'y attendre, le lancement de The Witcher 3 a quelque peu chamboulé les comptes de la société, mais dans le bon sens.

Les petits éditeurs aussi publient leurs résultats financiers de temps en temps, et aujourd'hui nous nous intéresserons à ceux de CD Projekt. Si ce nom ne vous dit rien du tout, sachez qu'il s'agit de celui de l'entreprise derrière la saga The Witcher et de la plateforme dématérialisée GOG. Habituellement, la publication de ses résultats semestriels passerait inaperçue, mais cette fois-ci, le lancement de The Witcher 3 est passé par là.

The Witcher 3 a tout changé

Sur la période allant du 1er janvier au 30 juin 2015, CD Projekt a réalisé un chiffre d'affaires de 512,6 millions de zlotys, soit l'équivalent de 121,2 millions d'euros. Un an plus tôt, sur la même période, les revenus de l'éditeur n'étaient que de 74,6 millions de zlotys, soit 17,6 millions d'euros. Une multiplication par 7.

Dans le même temps, le bénéfice net a suivi la même courbe, mais avec une variation encore plus importante. Les 4,65 millions de zlotys (1,1 million d'euro) de bénéfice du premier semestre 2014 laissent ainsi place à un très coquet profit de 236,3 millions de zlotys, soit 55,8 millions d'euros.

Il faut dire qu'au 30 juin 2015, les ventes de The Witcher 3 étaient déjà plus que satisfaisantes. À une semaine de son lancement, 1 million de précommandes avaient été enregistrées, un chiffre qui grimpera à 1,5 million d'unités cinq jours plus tard. Lors des six premières semaines de commercialisation, CD Projekt a écoulé très exactement 6 014 576 copies du jeu, dont plus d'un million via sa propre plateforme : GOG.

GOG, une affaire qui tourne

L'éditeur a également pris soin de distinguer les revenus issus de la vente de ses propres jeux de ceux générés par sa plateforme de distribution. Et si les montants récoltés par GOG sont moins impressionnants que ceux tirés de The Witcher, ils restent néanmoins suffisants pour assurer une certaine rentabilité à l'entreprise. 

Ainsi, sur ce semestre, GOG a réalisé un chiffre d'affaires de 63,9 millions de zlotys, soit 15,1 millions d'euros, pour un bénéfice net de 6,86 millions de zlotys, soit 1,6 million d'euros. Une somme déjà coquette pour une si petite plateforme, nous vous laissons donc imaginer ce que Steam peut rapporter à Valve.


chargement
Chargement des commentaires...