Carrefour veut croquer Rue du Commerce et Top Achat

Bientôt un Rue des Achats ou bien un Top Commerce ? 103
En bref
image dediée
Crédits : Lerk - Wikipédia CC-BY 3.0
Société
Sébastien Gavois

Après Grosbill qui s'est fait racheter par Mutares, c'est au tour d'un autre revendeur français d'être au centre des négociations. Carrefour veut en effet mettre la main sur Rue du Commerce et Top Achat.

C'est via un communiqué de presse que Carrefour vient d'annoncer être entré en négociations exclusives avec la société foncière Altarea Cogedim afin de racheter 100 % du capital de Rue du Commerce, et donc de Top Achat qui appartient à Rue du Commerce. Comme toujours en pareille situation, « la réalisation de la transaction est conditionnée à la signature d’accords finaux après consultation des instances représentatives du personnel de la société Rue du Commerce et à l’autorisation des autorités de la concurrence ». La finalisation de cette opération est attendue pour « début 2016 ».

Carrefour explique que ce rachat devrait lui permettre « d'accélérer sa stratégie omnicanal en France et de se renforcer sur l’e-commerce non alimentaire », et donc de venir compléter son propre site, Carrefour Online. De son côté, Altarea Cogedim indique que Rue du Commerce a été un « formidable accélérateur dans la définition du concept de « Commerce connecté » : le développement de la connaissance client, au moyen de la Digital Factory, a ainsi permis de comprendre, analyser et interagir avec l’ensemble des clients offline et online des centres commerciaux ». Pour rappel, Rue du Commerce dispose également d'une « Galerie Marchande », lancée dès 2007, qui permet à d'autres revendeurs de proposer leurs produits. Cette catégorie fonctionne d'ailleurs relativement bien avec 11,1 millions d'euros de commissions perçus en 2014, en hausse de 17 % sur un an.

Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé, mais selon nos confrères de Journal du Net il ne serait question que de 20 à 30 millions d'euros. Une somme bien inférieure aux 100 millions d'euros déboursé par Altarea Cogedim en 2012 lorsque la foncière avait racheté Rue du Commerce.

Il faut dire que les résultats de Rue du Commerce ne sont pas vraiment bons avec un chiffre d'affaires de 316,7 millions d'euros en 2014 contre 328,1 millions en 2013, soit une baisse de 3 % environ. Mais surtout avec un cash-flow opérationnel de -19 millions d'euros, contre -12 millions un an auparavant, soit une baisse de 53 % tout de même. Dans son bilan financier de 2014, Altarea Cogedim expliquait que, « au total, la perte opérationnelle s’est accrue en 2014, les mesures de réduction des frais de structure n’ayant qu’un impact partiel sur l’année écoulée ».

Si la transaction devait être approuvée par les différents intervenants, il faudra voir si Carrefour conservera les deux enseignes que sont Rue du Commerce et Top Achat ou bien si le groupe mettra en place de nouvelles synergies. Rappelons enfin que ce n'est pas le premier cybermarchand à changer de mains cette année puisque Grosbill a récemment été revendu par Auchan à Mutares, un groupe allemand qui possède déjà Pixmania. Le paysage du e-commerce pourrait donc bouger au cours des prochains mois.

Altarea Rue du CommerceAltarea Rue du Commerce


chargement
Chargement des commentaires...