Orange : résultat net largement en hausse, tout comme le nombre de clients

La locomotive tourne à plein régime 138
En bref
image dediée
Téléphonie
Sébastien Gavois

Orange vient de publier ses chiffres concernant le deuxième trimestre de l'année. La société annonce une large hausse de son résultat net qui s'établit à 1,273 milliard d'euros. La situation est également confortable du côté des recrutements avec 227 000 clients supplémentaires sur le mobile et 75 000 sur le fixe.

Comme souvent, Orange ouvre le bal des résultats des opérateurs au premier semestre. Demain ce sera au tour de Numericable-SFR, tandis qu'il faudra attendre fin août pour connaitre ceux de Bouygues (Telecom) et d'Iliad (Free).

Chiffre d'affaires en baisse, mais résultat net en hausse

À base comparable, le groupe annonce que « la baisse du chiffre d’affaires est limitée à -0,2% » au deuxième trimestre 2015, après -0,9% au premier trimestre. Hors mesures de régulation, « le chiffre d’affaires du Groupe Orange s’élève à 19,557 milliards d’euros au 1er semestre 2015, soit une baisse de -0,6% à base comparable. Hors l'impact des mesures de régulation (-121 millions d'euros) le chiffre d’affaires est stable sur le semestre, comme au 4ème trimestre 2014 ».

De son côté, l'EBITDA est de 5,807 milliards d'euros, soit 1,2 % de moins que l'année dernière. En l'espace de six mois, la dette du groupe est passée de 26,090 milliards d'euros à 26,384 milliards (soit 294 millions supplémentaires) pour un ratio d'endettement de 2,13x. À titre de comparaison, Numericable-SFR était de son côté à 3,3x au premier trimestre.

Au final, Orange annonce un résultat net de 1,273 milliards d'euros sur le premier semestre, soit 545 millions d'euros de plus que l'année dernière sur la même période (données historiques).  La société précise que cette forte hausse « est liée à l'augmentation du résultat net des activités en cours de cession (+441 millions d'euros) qui concerne la co-entreprise EE au Royaume-Uni ; à la diminution de la charge d'impôts sur les sociétés (+194 millions d'euros) avec le contre effet de la charge d'impôt payée au titre de la cession d'Orange Dominicana au 1er semestre 2014 ; et à l'amélioration du résultat financier (+22 millions d'euros) ». 

Les investissements sont en hausse de 6,5 % par rapport à l'année dernière avec 2,672 milliards d'euros au premier semestre. Parmi les secteurs mis en avant, il est évidemment question de la fibre, « principalement en Europe et notamment en France », avec 74 % de plus qu'au premier semestre 2014.

Concernant les prévisions sur l'année, « le groupe confirme pleinement l'objectif d'atteindre un EBITDA retraité situé entre 11,9 et 12,1 milliards d’euros pour l’exercice 2015 ainsi que l'objectif d'un ratio retraité dette nette/EBITDA autour de 2x à moyen terme pour préserver la solidité financière d’Orange et sa capacité d’investissement ». 

Toujours de bons chiffres dans les recrutements

En France, Orange dispose au 30 juin 2015 d'une base de 27,507 millions de clients mobile, soit 227 000 de plus. Un bon score, d'autant qu'au premier trimestre l'opérateur avait déjà engrangé 193 000 clients de mieux. Sosh revendique 2,722 millions de clients, contre 2,611 millions trois mois plus tôt, soit 111 000 de mieux, ce qui correspond quasiment à un nouveau client sur deux. L'ARPU est par contre toujours en baisse avec 22,5 euros contre 22,6 et 22,8 euros les trimestres précédents, la part importante de Sosh n'étant probablement pas étrangère à cela.

Sur le fixe, ce sont 76 000 nouveaux clients haut et très haut débit qui sont arrivés en plus sur le deuxième trimestre. La fibre continue de bien se porter avec 720 000 clients au 30 juin 2015 selon Orange, soit 157 000 de plus depuis le 31 décembre, « avec une part de conquête estimée à 46% au deuxième trimestre ». Comme sur le mobile, l'ARPU est légèrement en baisse avec 33,1 euros, contre 33,2 et 33,3 euros les trimestres précédents.

Voici le résumé des chiffres d'Orange pour le deuxième trimestre 2015 :

Sur le mobile :

  • Nombre de clients total : 27,507 millions (27,280 millions au 1er trimestre et 27,087 millions au 31 décembre)
  • Clients disposant d'un forfait : 22,826 millions (22,412 millions au 1er trimestre et 21,961 millions au 31 décembre)
  • ARPU : 22,5 euros (22,6 au 1er trimestre et 22,8 euros au 31 décembre)

Sur le haut et très haut débit fixe :

  • Nombre de clients total : 10,497 millions (10,421 millions au 1er trimestre et 10,346 millions au 31 décembre)
  • ARPU : 33,1 euros (33,2 euros au 1er trimestre et 33,3 euros au 31 décembre)

Dans le reste du monde, Orange réaffirme sa volonté « d'optimiser » son portefeuille d’actifs : « Nous avons ainsi renforcé notre présence en Europe avec l’acquisition de Jazztel en Espagne, et en Afrique où nous avons récemment annoncé un projet très prometteur d’acquisition de quatre nouveaux pays ». Reste maintenant à attendre les résultats des autres acteurs du marché afin de voir qui réussit à tirer son épingle du jeu.


chargement
Chargement des commentaires...