Canal+ : refonte de la grille, les Guignols sur Dailymotion, MyTF1 dans Canalsat à la demande

Vous avez l'été pour tout changer 96
En bref
image dediée
Streaming
David Legrand

Le changement, c'est maintenant pour le groupe Canal+. En effet, Dailymotion prend de plus en plus de place dans la stratégie de diffusion des contenus alors que la grille de la chaîne est revue et que l'offre à la demande de Canalsat est renforcée.

Le groupe Canal+ profite de l'été pour effectuer de gros changements, et préparer sa rentrée. Récemment, on apprenait qu'une chaîne Dailymotion venait d'être créée pour Canal+, une manière d'assurer une synergie entre ces deux propriétés de Vivendi. Mais cela ne va pas s'arrêter là.

En effet, dans une interview accordée il y a quelques jour au Figaro, Maxime Saada en disait un peu plus sur ses ambitions pour la chaîne. Le nouveau directeur général, qui vient de prendre la place d'un Rodolphe Belmer fraichement débarqué, a décidé de revoir en profondeur certains programmes, mais aussi de prendre des décisions concernant ceux qui sont accessibles en clair ou en crypté. De quoi inciter Libération à publier une application vous permettant de créer votre propre grille idéale.

Canal+ renforce son offre de programmes cryptés

Pour rappel, Canal+ est une chaîne payante avec une offre à 39,90 euros par mois, qui dispose de plages en clair, financées par la publicité. Le reste du temps, le contenu est réservé aux seuls abonnés. Actuellement, cela concerne quelques rares émissions, mais surtout le sport, le ciné ou les séries. Un équilibre qui va changer. L'effet papillon ne sera ainsi plus accessible qu'aux abonnés, mais pas seulement. 

« Je suis persuadé qu'aux côtés des piliers traditionnels de la chaîne - le cinéma, le sport et les créations originales - nous devons ajouter un nouveau pilier, le divertissement » a déclaré Maxime Saada à nos confrères, qui a évoqué l'arrivée d'un « Late Show » à la française animé par Antoine de Caunes en seconde partie de soirée, en crypté.

Ce sera aussi désormais le cas des Guignols de l'info (excepté le dimanche), que certains craignaient de voir disparaître suite à de récentes déclarations du Président du Conseil de surveillance de Vivendi, Vincent Bolloré. Certains y voient une manière de mettre ces derniers au placard tout en annonçant la conservation de l'émission à budget constant (17 millions d'euros par an), d'autant plus que Le Parisien annonce qu'ils viennent de perdre leurs principaux auteurs. Mais c'est aussi un moyen de renforcer l'autre nouveau pilier de la diffusion du contenu du groupe : Dailymotion.

Dailymotion diffusera les Guignols de l'info et du contenu Premium

C'est en effet à travers la plateforme de streaming que l'on pourrait retrouver ce programme en clair. De quoi continuer à attirer les jeunes et les non abonnés, pour peu qu'ils ne boudent pas Dailymotion et son expérience utilisateur souvent critiquée (votre notre précédente analyse).

Actuellement, les Guignols étaient exploités par le groupe à travers les réseaux sociaux, où des sketches étaient publiés. C'était aussi le cas de YouTube via la chaîne de Canal+ (voir cette liste de lecture). Comme nous avons déjà pu l'évoquer, il sera intéressant de voir ce qu'il en est à la rentrée.

De son côté, Dailymotion sera aussi utilisée à d'autres fin puisque le groupe indique vouloir « investir massivement dans les contenus premium » notamment pour les diffuser via Dailymotion, qui dispose pour rappel d'une offre payante (voir notre dossier). 

La question du tarif de Canal+

De quoi assurer une bonne synergie entre la chaîne et la plateforme, si celle-ci arrive à évoluer. Mais l'on regrettera qu'un autre point ne soit pour le moment évoqué nulle part : celui de l'abonnement. En effet, c'est actuellement l'un des points les plus critiqués de l'offre de Canal+, tant au niveau des pratiques, que du système de promotions presque permanentes, que de l'impossibilité de se composer un bouquet au choix.

Une façons de faire qui pourrait techniquement être mise en place facilement puisque Canal+ est désormais organisé en un bouquet de différentes chaînes (Family, Cinéma, Séries, Sports, etc.). On pourrait ainsi imaginer un tarif plus accessible pour les amateurs de films et de séries qui n'aiment pas le sport ou inversement, par exemple. La rentrée et la fin de l'année seront l'occasion de voir si cette direction est prise ou non.

Canalsat à la demande : plus complet, plus complexe

Mais Canal+ n'est pas le seul élément du groupe à subir des changements profonds ces derniers temps. Les chaînes en clair du groupe viennent ainsi de changer de tête, Ara Aprikian quittant son poste selon nos confrères de BFM Business. C'est aussi le cas de la patronne de Canalsat, Alice Holzman. Le bouquet est d'ailleurs lui même en train d'évoluer, mais de manière plus discrète.

En effet, outre la fin de plusieurs chaînes (Canal Jimmy, Cuisine+ et Maison+) on a récemment eu droit à l'arrivée de nouveaux contenus référencés dans l'offre à la demande. Ces derniers mois, les programmes de nombreuses chaînes « secondaires » ont débarqué dans les listings. Depuis, dans les séries, la dernière saison de Game of Thrones ou de Masters of sex se retrouve à côté de Sous le soleil. Il en est de même pour les divertissements. 

Si cela intéressera les adeptes de ces programmes, c'est un problème à deux niveaux : le rangement des contenus est parfois de qualité aléatoire au sein de Canalsat à la demande et il n'y a quasiment aucun système de filtre et de tri efficace, pensé pour pallier ce genre de chose. Impossible par exemple de n'afficher que les programmes qui ont été produits il y a moins de deux ans, ou d'exclure des chaînes qui ne nous intéressent pas des listings par exemple. Heureusement, un moteur de recherche est disponible, même sur les applications mobiles désormais, mais ce n'est pas toujours la panacée. 

Les équipes continuent d'ailleurs leur intégration de nouvelles chaînes. Récemment, Arte+7 était annoncé, et nous avons pu constater au sein de l'interface du Cube S (sur lequel nous reviendrons bientôt) que des programmes du groupe TF1 étaient désormais aussi de la partie.

MyTF1 et 6Play arrivent, mais...

Plus précisément, il est possible d'accéder à MyTF1 depuis l'interface, avec un peu d'astuce, et des programmes comme Arrow, Flash ou encore Koh-Lanta sont désormais disponibles en replay. La chaîne n'apparait pour le moment pas encore dans la liste de celle officiellement présentes, mais ses programmes sont bien là, au même titre que ceux de NT1 ou TMC. Sur ses forums, Canal+ indique que « son arrivée est bien prévue sur nos CUBE mais l'intégration prend du temps. »

C'est d'ailleurs aussi le cas de W9 qui rejoint Téva ou Paris Première, des chaînes du groupe M6. Pour autant, M6 elle-même est encore une grande absente malgré nos différents essais. Cela semble néanmoins bien prévu si l'on en croit cette image diffusée par les équipes :

Canalsat à la demande Chaînes

Autre particularité, si les programmes du groupe TF1 sont bien référencés sur le Cube S, il nous est pour le moment impossible de les regarder à travers les applications de second écran MyCanal, donc encore moins de les diffuser à travers l'Apple TV ou le Chromecast. Preuve que si les chaînes de TV françaises savent évoluer et s'accorder, il reste encore des secteurs où elles sont encore largement en retard.


chargement
Chargement des commentaires...