Ford : quand un bug empêche le conducteur d'éteindre le moteur

Même pas de mise à jour OTA disponible... 234
En bref
image dediée
Crédits : Tomwang112/iStock
Obj. Connectés
Sébastien Gavois

Ford rappelle plus de 430 000 voitures construites entre avril 2014 et maintenant à cause d'un bug informatique qui peut empêcher le moteur de s'éteindre. Une mise à jour du logiciel est disponible pour régler le problème.

L'informatique occupe une place de plus en plus importante dans les objets de la vie quotidienne, que ce soit du côté des montres, de l'électroménager ou encore des voitures. Un bug peut toujours arriver, mais peut aussi avoir de fâcheuses conséquences. Ford vient d'en faire les frais et le constructeur rappelle au garage plusieurs centaines de milliers de Focus, C-Max et Escape.

La raison ? Un bug informatique dans le module de contrôle central qui peut « laisser tourner le moteur après avoir tourné la clé de contact sur la position "off" et l'avoir retiré, ou bien après avoir appuyé sur le bouton Engine Start/Stop » suivant les cas. Ironie du sort, le fabricant ajoute que ce problème « est lié à la norme FMVSS 114 de protection contre le vol et l'immobilisation ». Ford avait déjà rappelé des véhicules fin 2014 à cause de cette même norme qui semble décidément poser bien des problèmes.

Au total, 374 781 voitures sont concernées aux États-Unis, 52 180 au Canada et 5 135 au Mexique, mais aucune en Europe ou dans les autres pays du monde. Bien évidemment, les concessionnaires effectueront la mise à jour sans frais pour les clients impactés. Ford précise qu'il n'y a, à sa connaissance, eu aucun incident lié à ce bug.

On rappellera que ce n'est pas la première fois que les voitures font parler d'elles pour des problèmes de sécurité. On se souviendra par exemple du cas de BMW et d'une faille de sécurité sur son système ConnectedDrive qui permettait à des pirates d'ouvrir la voiture à distance. La résolution du problème était plus simple puisque BMW avait alors déployé une mise à jour OTA (Over The Air).


chargement
Chargement des commentaires...