Un député suggère de bloquer par défaut tous les sites pornos

Internet décimé 289
En bref
image dediée
Crédits : Pseudopixels/iStock/Thikstock
Loi
Marc Rees

Et si on imposait un code par défaut pour tous les sites pornos ? Ne pourrions-nous pas pousser la régulation plus loin en bloquant par défaut l’accès à ces contenus sulfureux ? Telles sont les suggestions du député GDR, Jean-Jacques Candelier.

Jean-Jacques Candelier vient en effet de saisir la secrétaire d'État chargée de la famille et de l'enfance, notamment, d’une question touchant à « la pornographie véhiculée grâce aux nouvelles technologies, accessible dès le plus jeune âge ». Il demande ainsi au gouvernement s’il « entend lutter contre ce fléau », prétendant du même coup que les mesures actuelles sont inefficaces. En guise de pistes, il lui propose de rendre obligatoire « un code d'accès pour les sites à caractère pornographique » voire de bloquer tous ces sites « par défaut, comme l'envisage David Cameron au Royaume-Uni. »

On rappellera que cette mesure préparée outre-Manche en 2013 a provoqué au début de l'année suivante une série de dommages collatéraux, avec le blocage de sites qui n’étaient en rien pornographiques. En France, la solution est différente : en application de la loi sur la confiance dans l’économie numérique, les FAI ont l’obligation de proposer aux abonnés des solutions restreignant l’accès à certains services en ligne. Cependant, chaque abonné conserve le choix de les activer ou non, en conscience. Une optionnalité qu’aimerait du coup faire sauter le député.


chargement
Chargement des commentaires...