Windows 10 : le rythme des préversions s'emballe

Au galop ! 92
En bref
image dediée
OS
Vincent Hermann

Microsoft a publié hier soir la troisième build de Windows 10 en moins d’une semaine. Il est clair désormais que le système est proche maintenant de son état final, et le responsable du programme de test Insider, Gabe Aul, en a profité pour souhaiter la bienvenue dans le « faster Fast ring ».

Depuis hier, les testeurs de Windows 10 peuvent mettre à jour leur système avec la build 10162. Il s’agit de la troisième préversion publiée en moins d’une semaine, après les 10158 et 10159 qui s’étaient suivies à moins de 24 heures d’intervalle. Comme nous l’avions indiqué, la 10158 représentait une étape décisive dans le processus de test car il s’agissait de la première préversion à être fournie sans aucun problème sérieux connu. La 10159 avait suivi avec 300 corrections de bugs, un nouveau fond d’écran et un écran de connexion légèrement remanié.

Un rythme plus rapide pour s'occuper des bugs restants

La nouvelle 10162 n’apporte aucun gros changement, car il ne s’agit là encore que d’améliorations diverses : corrections de bugs, optimisations, meilleure fiabilité et ainsi de suite. Selon Gabe Aul, cette 10162 est en fait la version la plus stable du système sortie à ce jour. Conséquence, elle est actuellement en cours de validation pour la diffusion auprès du Slow Ring, ce qui devrait être fait au tout début de la semaine prochaine. Des images ISO sont cependant déjà fournies.

Windows 10 10162

Sur son billet d’annonce, Aul explique par ailleurs que les builds devraient continuer à s’enchainer à un rythme soutenu : « Nous en sommes à un stade du développement de Windows 10 où presque chaque build peut sortir de nos rings internes et remplit les critères de diffusion aux [participants] Windows Insider. Nous nous concentrons désormais sur la correction de bugs et la finalisation, et il est donc plus facile pour chaque build d’atteindre la sortie que précédemment quand nous ajoutions de grosses fonctionnalités ».

Le rythme n’est cependant pas fixé et Aul indique que l’équipe doit encore déterminer le temps qui sera laissé à chaque testeur pour s’essayer à une préversion avant qu’une autre n’arrive. Mais étant donné la proximité de la RTM, il est clair qu’il ne faudra pas attendre plus de quelques jours.

La distribution commencera bien le 29 juillet... mais en partie seulement

Dans un autre billet, Terry Myerson, qui dirige toute la division Systèmes d’exploitation, a indiqué cette fois qu’une version allait très prochainement être envoyée aux constructeurs, puis peu de temps après aux intégrateurs. Par ailleurs, la distribution au grand public commencera bien le 29 juillet... mais pas forcément pour tout le monde. Le déclenchement des installations se fera sur plusieurs jours, en commençant par les inscrits au programme Insider. Microsoft veut ainsi observer comment se passe le déploiement au quotidien.


chargement
Chargement des commentaires...