Windows 10 : la build 10159 prend déjà le relai et corrige 300 bugs

À quelques semaines de la RTM en même temps... 142
En bref
image dediée
OS MàJ
Vincent Hermann

Mise à jour : Moins de 24 heures après la publication de la build 10158, Microsoft en a diffusé une nouvelle. Estampillée 10159, elle corrige essentiellement 300 bugs et met en place un nouvel écran de connexion accompagné de ce qui sera le fond d'écran officiel de Windows 10. Signalons quand même qu’une partie des utilisateurs est dans l’incapacité actuellement de trouver l’une de ces deux préversions dans Windows Update et qu’en dépit des conseils de Gabe Aul, la situation ne semble pas réglée. Un fil de discussion existe cependant, certaines solutions données ayant résolu le souci dans quelques cas.

Microsoft a publié cette nuit une nouvelle build de Windows 10. Estampillée 10158, elle est dans la même lignée que la récente 10149 pour la version Mobile : moins de nouveautés, mais davantage de finalisation. A l’usage, on remarque effectivement que le système approche clairement de sa version finale.

La build 10158 ne brillera pas forcément par le nombre de ses nouveautés. Comme pour Windows 10 Mobile, on retrouve le navigateur Edge qui s’affiche en tant que tel et non plus comme le projet Spartan. La nouvelle mouture permet aux utilisateurs d’afficher le bouton Accueil (réclamé par les testeurs), d’importer les favoris depuis d’autres navigateurs, de changer ce qui est affiché au démarrage, de basculer sur un thème sombre, de continuer à écouter de la musique quand Edge n’est plus au premier plan ou encore de déplacer les onglets d’une fenêtre à une autre. 

Améliorations multiples et mise à jour des applications

On retrouve également les mêmes améliorations pour l’applications Photos qui devient plus véloce et plus stable. Là encore, les outils d’édition fonctionnent enfin correctement sans crainte de faire planter l’application et la prise en charge des GIF animés est bien au rendez-vous. Cortana aussi se renforce mais reste pour l’instant trop axé sur l’anglais, avec par exemple la possibilité de dicter d’une traite l’envoi d’un email à une personne particulière avec sujet et texte à la suite.

Windows 10 Edge

Globalement, cette build 10158 se distingue par un meilleur fonctionnement global et des petites retouches dans l’interface. Pour la barre des tâches par exemple, Microsoft a fini ses tests et a obtenu suffisamment de retours pour remettre la progression horizontale des tâches en cours sur les icones (comme les téléchargements ou les copies de fichiers), un vert plus sombre remplaçant la variante presque fluo qui existait jusqu’à présent. Quand une fenêtre réclame votre attention, c’est l’orange qui est utilisé.

L'assistant mobile fait son apparition

On notera en outre l'apparition de deux nouvelles applications, mais dont nous avions déjà parlées. On trouve ainsi un assistant pour aider à la configuration des appareils mobiles de type Windows Phone, Android ou iOS. Comme on le savait déjà, le raccordement d'un smartphone par exemple affiche diverses informations et permet d'installer les applications Microsoft. Ces dernières, une fois en place, feront donc le lien avec les versions présentes dans Windows 10, ou que l'on peut y installer. On pourra ainsi installer OneDrive sur un iPhone, activer la sauvegarde automatique de la pellicule et retrouver ses clichés dans Photos une fois de retour sur Windows 10. L'autre application est Microsoft Wi-Fi, qui n'est pas encore totalement fonctionnelle. L'objectif est d'utiliser le compte Microsoft pour acheter du temps de connexion sur les hotspots compatibles un peu partout dans le monde.

Windows 10 10158Windows 10 10158

Dans sa forme actuelle, la préversion de Windows 10 devrait commencer à intéresser ceux qui s’étaient retenus jusque là. Cette build fonctionne bien et nous n’avons pas relevé de comportement suspect, de plantage ou de ralentissement sur notre Surface Pro 3. Cette dernière reçoit d’ailleurs pour l'occasion, comme la Surface 3, des améliorations spécifiques pour augmenter l’autonomie et régler certains soucis.

En fait, s’il fallait un signe que le système a reçu un bon coup de polish, il suffit de signaler qu’à la différence des builds précédentes, la nouvelle préversion ne contient aucun problème connu. Ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a plus aucun bug, mais aucun souci sérieux ne devrait empêcher l’utilisation normale de l’ensemble des fonctionnalités. Certains utilisateurs qui s’étaient tenus à l’écart seront donc peut-être tentés de se lancer dans le programme Windows Insider, mais l’application pour proposer des retours n’est plus intégrée et ne reviendra qu’après la RTM (l'Insider Hub reste quant à lui disponible dans les fonctionnalités facultatives du système).

Dernière mise à jour le 02/07/2015 08:34:28

chargement
Chargement des commentaires...