Valve ne remboursera plus les victimes de scam sur Steam

Alors on ouvre bien grand les yeux pendant les échanges 45
En bref
image dediée
Jeux video
Kevin Hottot

Valve a changé sa politique concernant les arnaques lors des échanges d'objets entre utilisateurs de Steam. Jusqu'ici, l'éditeur redonnait aux victimes l'ensemble des biens perdus, mais depuis peu il n'est plus question de faire une telle faveur aux joueurs.

Valve a discrètement mis à jour sa FAQ concernant les « scams » sur Steam avec une nouvelle clause qui ne fera pas spécialement plaisir aux plus étourdis d'entre nous. L'ajout se résume à un paragraphe intitulé « Pourquoi Steam ne retournera pas les objets arnaqués », dont le titre est plus qu'explicite.

L'éditeur explique que la valeur de chacun des objets disponibles sur la plateforme dépend de sa rareté et que par conséquent, à chaque fois que Valve créé une nouvelle copie d'un objet pour venir en aide à un joueur inattentif, la valeur des copies présentes dans les inventaires d'autres joueurs baisse. « Nous compatissons avec les personnes qui se font arnaquer, mais nous fournissons assez d'informations sur notre site et dans notre interface d'échange pour aider les utilisateurs à prendre les bonnes décisions. Toutes les arnaques peuvent être évitées », ajoute l'éditeur.

Effectivement, Valve propose dans sa FAQ sur les scams un très large éventail de conseils couvrant la plupart des tours de passe-passe dont sont capables les utilisateurs les moins scrupuleux. Cela va d'astuces vieilles comme le monde comme « envoie-moi tes objets, je sais comment les dupliquer », à l'utilisation de malwares camouflés dans de fausses mises à jour de Steam Guard ou de logiciels de communication.

Dans les cas avérés de piratage, c'est-à-dire quand l'utilisateur malveillant prend le contrôle de votre compte Steam pour parvenir à ses fins, les remboursements restent d'actualité, ces cas étant plus difficiles à éviter et n'étant pas forcément causés par une maladresse de l'utilisateur.


chargement
Chargement des commentaires...