Numericable-SFR et les promotions : des paroles et des actes

Les soldes, c'est presque toute l'année chez les opérateurs 62
En bref
image dediée
Crédits : s_lena/iStock
FAI
Sébastien Gavois

Alors que Patrick Drahi annonçait récemment que sa stratégie ne consiste pas à casser les prix, nous avons pu constater que dans la pratique, la situation semble légèrement différente. Le groupe Numericable-SFR propose en effet plusieurs promotions sur les offres de ses différentes marques et va même parfois plus loin pour attirer ou retenir ses clients.

Lors d'une récente audition devant la Commission des affaires économique à l'Assemblée nationale (voir notre compte rendu), Patrick Drahi détaillait sa stratégie afin de remettre dans le droit chemin sa dernière acquisition : SFR, surnommée pour l'occasion « la fille à papa ». Parmi l'ensemble des points évoqués, il était question de la guerre des prix qui agite le secteur, notament depuis l'arrivée de Free Mobile.

Patrick Drahi : « Je refuse de rentrer dans la politique de brader les prix »

Le dirigeant expliquait alors que « se battre pour garder les clients : ce n’est pas une bonne stratégie. Il faut se battre pour offrir mieux aux clients. Ce n’est pas en cassant les prix qu’on va les garder [...] Je refuse de rentrer dans la politique de brader les prix. Les clients qui font la stratégie de la porte tournante dans un magasin (vous entrez, vous sortez, vous entrez, vous sortez), qui passent d’un opérateur à un autre, je n’en veux plus. »

Mais si l'on y regarde de plus près, le groupe multiplie actuellement les promotions ces derniers temps, quoi qu'en dise son dirigeant lorsqu'il est devant les députés. Il faut dire que les premiers mois de Numericable-SFR ont été marqués par des hausses de prix, parfois avec la mise en place d'une option obligatoire. Cela a pour le moment mené à la perte de près d'un demi-million de clients sur le premier trimestre.

Néanmoins, l'activité est bénéficiaire et, sur environ 23 millions clients au total, cela ne représente que 2 %. Mais il va falloir inverser la tendance et surtout, ne pas permettre aux concurrents de marquer des points au passage.

Pluie de promotions chez RED, Numericable, SFR et Virgin Mobile

Pour cela, plusieurs opérations commerciales ont été mises en place. C'est notamment le cas pour l'offre RED qui a lancé ses troisièmes journées guerrières le 9 juin dernier. Alors qu'elles devaient se terminer mi-juin, elles ont finalement été repoussées de près de deux semaines. Mais ce n'est pas tout puisque, comme l'indiquent notamment nos confrères d'Univers Freebox, l'opérateur a envoyé des SMS à certains de ses clients : 

« Exclu RED SFR : Une bonne nouvelle vous attend sur votre forfait RED ! Pour bénéficier de 2€/mois [NDRL : parfois c'est 5€/mois] de remise sur votre forfait pendant 6 mois [NDLR : parfois 12 mois], répondez gratuitement oui au 882 avant demain minuit. Offre nominative réservée au destinataire de ce SMS ».

Et n'en déplaise à Patrick Drahi, ces textos envoyés par SFR ressemblent tout de même furieusement à une tentative de garder des clients qui pourraient être tentés d'aller voir ailleurs d'ici la fin du trimestre. Hasard ou pas du calendrier, ils ont d'ailleurs été envoyés alors que Free mettait en place une nouvelle Vente Privée sur le mobile. Comme nous avions analysé dans cette actualité, la multiplication des promotions par la société de Xavier Niel lui a probablement permis de booster un peu ses chiffres dans des périodes creuses, tout en limitant le recrutement de ses concurrents. Mais cela se fait au prix d'une baisse du revenu moyen par abonné (ARPU).

Quoi qu'il en soit, l'offre de SFR n'est pas la seule concernée par ces promotions. En effet, depuis ce matinNumericable propose deux de ses forfaits « fibre » jusqu'à 100 Mb/s maximum sur Showroomprive : iStarter à 4,99 euros et Power à 10,99 euros par mois au lieu de respectivement 29,99 et 48,99 euros par mois. Ce n'est par contre pas une première puisque des offres du même acabit avaient déjà été mises en ligne en octobre et avril de l'année dernière :

Shoroomprivé Numericable

Et si l'on se penche sur les nouvelles offres de Numericable-SFR, on constate qu'elles sont quasiment toutes proposées avec une « remise exceptionnelle pendant un an » comprise entre 9 et 16 euros par mois. La situation est d'ailleurs identique sur le site de Numericable, les deux entités proposant désormais quasiment les mêmes offres.

Si l'on regarde enfin du côté de Virgin Mobile, on trouve également des promotions, notamment sur la Virgin Box qui est proposée à 19,99 euros par mois pendant 12 mois, au lieu de 29,99 euros. Bref, la situation de Numericable-SFR ne semble pas très éloignée de celle de ses concurrents pour ce qui est de la capacité à multiplier les promotions et autres remises « exceptionnelles », même si cela s'est accompagné d'une hausse de nombreux tarifs à l'occasion de la réorganisation des offres.

Après le grand chamboulement viendra l'heure du bilan

Et si cela n'est pas un problème en soi, il faudrait sans doute assurer une plus grande cohérence entre les paroles tenues lorsqu'il est question d'évoquer la stratégie du groupe, et les actes lorsqu'il s'agit de s'assurer de l'intérêt de ses offres dans un environnement fortement concurrentiel.

Nous attendons maintenant les chiffres du second trimestre concernant les recrutements des opérateurs et des FAI ainsi que les bilans financiers, afin de les analyser. Il sera d'ailleurs intéressant de faire un point détaillé d'ici la fin de l'année, pour voir le résultat et les forces en présence un an après la reprise en main de la « fille à papa ». On pourra alors plus clairement juger de la politique de Patrick Drahi et voir si elle s'avère payante ou non.


chargement
Chargement des commentaires...