Windows 10 Mobile 10136 : de nets progrès, mais le chemin est encore long

Pour les aventuriers « mais pas trop » 23
En bref
image dediée
OS
Vincent Hermann

Microsoft a publié hier soir sa build 10136 de Windows 10 Mobile à destination des testeurs. Après plus d’un mois sans aucune préversion, les progrès sont manifestes. Mais en dépit des nombreuses corrections et modifications, il est clair que le système n’est pas dans un stade aussi avancé que la version PC.

Windows 10 Mobile est en net progrès

La nouvelle build pour les smartphones peut donc être utilisée depuis hier soir, et elle est arrivée en provoquant des problèmes chez ceux qui avaient déjà la build 10080. Comme nous l’expliquions, il est nécessaire de formater son appareil pour le repasser temporairement à Windows Phone 8.1, avant de remettre en place l’application Windows Insider et ainsi rapatrier la build 10136.

Une fois le nouveau système en place, on sent bien que Microsoft ne s’est pas reposé durant les dernières semaines. Les progrès sont évidents, notamment la réactivité globale du système. Sur notre Lumia 930, on note toujours un décalage entre l’appui sur une vignette et le lancement de l’application, mais l’ensemble est bien plus rapide qu’avec la 10080, particulièrement pénible à cet égard. L’écran d’accueil fonctionne également mieux : des animations beaucoup plus fluides, un papier peint qui s’affiche correctement, une transparence plus agréable et plus de soucis de tuiles qui deviennent invisibles.

Windows 10 MobileWindows 10 MobileWindows 10 MobileWindows 10 Mobile

Des améliorations et de nouvelles fonctionnalités, mais...

À l’utilisation, la build 10136 révèle un mélange de bons et de mauvais points. Les améliorations sont manifestes un peu partout, Microsoft signalant d’ailleurs dans son billet d’annonce qu’une « tonne » de petits changements a été apportée à l’interface en général. Des améliorations plus conséquences sont disponibles dans Cortana, avec l’apparition notamment d’un thème sombre (demandé par les utilisateurs), mais trop de fonctionnalités sont encore réservées aux marchés anglo-saxons, l'activation vocale ne fonctionnant par exemple toujours pas.

Lors de la dernière conférence Apple, beaucoup ont remarqué que la firme allait puiser franchement des idées ailleurs, notamment le mode Snap présent dans Windows 8/8.1. Mais Microsoft vient de rapatrier une fonctionnalité apparue sur les iPhone 6 et 6 Plus : l’utilisation simplifiée à une main. Dès que l’écran atteint ou dépasse les 5 pouces, un appui prolongé sur le bouton Démarrer permet de faire « descendre l’écran » pour que les éléments situés en haut soient plus facilement accessibles avec le pouce. On revient à la vue normale via un appui sur Retour, ou ne faisant rien pendant quelques secondes. On notera par ailleurs au sujet de Retour qu’une animation montre quand il n’y a plus aucune application à afficher dans l’historique.

Windows 10 MobileWindows 10 MobileWindows 10 Mobile
On voit la correspondance entre la version mobile de Photos et son aspect sur PC

Photos gagne une vue dézoomée pour transiter rapidement de mois en mois, ce qui permet de retourner plus vite dans le passé. Mais l'application se révèle surtout nettement plus stable et rapide. Elle jouera un rôle important sur la plateforme globale Windows 10 car elle est universelle et a pour vocation de servir de visionneuse, de photothèque et de trousse à outils de base pour retoucher les clichés. Un smartphone Windows 10 Mobile enregistrera ainsi les clichés dans OneDrive, Photos sur le PC mettant alors automatiquement à jour son contenu. Un système équivalent à la bibliothèque Photos iCloud chez Apple, à ceci près que OneDrive existe sur Android et iOS et peut donc y fournir le même bénéfice dès qu'on possède également un PC.

... il reste un important travail à fournir

Et pourtant, en dépit des très nombreuses améliorations, le travail encore nécessaire est manifeste. Les performances ne sont clairement pas encore là où elles devraient être et on note encore trop de latence entre l’action et sa réalisation, et ce, un peu partout dans le système. La configuration de l’écran d’accueil présente toujours des bugs et des vignettes disparaissent parfois lors d’un redémarrage. La migration depuis Windows 8.1 provoque toujours l’apparition d’applications en double, notamment Téléphone (dont l'une ne fonctionnera pas), sans que l’on puisse la supprimer de la liste globale.

En fait, d’après notre expérience avec cette build 10136, une bonne solution est de partir d’un système Windows Phone 8.1 fraichement installé, de mettre à jour, puis de faire une remise à zéro immédiatement après. Windows 10 Mobile bascule alors en configuration par défaut, réglant de nombreux soucis qui peuvent survenir pendant la mise à jour. Cela ne changera rien en revanche sur les petits soucis présents depuis les premières builds, notamment les icônes trop petites dans les vignettes ou leur affichage flou pour certaines d’entre elles.

Toujours une build pour les testeurs qui ne veulent pas attendre

Dans son billet, Microsoft indique que « l’expérience de mise à jour est très importante » pour l’éditeur, mais ce point a clairement besoin de progresser. Actuellement, il existe un décalage manifeste et de trop nombreux soucis dans le passage d’un système à l’autre. Certes, Windows 10 Mobile est loin d’être terminé et les progrès sont nombreux, mais si l’on tient compte de l’évolution de la version PC, il reste alors plusieurs mois de travail. D’ailleurs, le responsable du programme Windows Insider, Gabe Aul, conclut en indiquant : « […] j’ai reçu des questions sur la date de distribution de Windows 10 Mobile. Bien que nous ayons nettement progressé, nous avons besoin de plus de temps pour fournir l’expérience optimale sur les appareils mobiles », ajoutant que l’arrivée se fera plus tard dans l’année et que l’équipe de développement intègre de nombreux retours des testeurs.

Aussi notre conclusion ne sera pas très différente que pour la build 10080 : Windows 10 Mobile n’est pour l’instant réservé qu’à ceux qui veulent réellement tester le système. L’utilisation quotidienne pourra se révéler pénible, d’autant que la compatibilité avec les applications n’est absolument pas garantie. Ceux qui se sentent l’âme aventurière « mais pas trop » attendront donc volontiers une préversion plus proche du résultat final.


chargement
Chargement des commentaires...