Grosbill : Auchan accepte l'offre de rachat de Mutares (Pixmania)

Et Prosbill alors ? 37
En bref
image dediée
Crédits : ollo/iStock
eCommerce MàJ
Sébastien Gavois

Mise à jour : En pleine période de soldes, Mutares annonce que le groupe Auchan a accepté son offre de rachat afin de mettre la main sur Grosbill. Bien évidemment, cette transaction (dont le montant n'est pas précisé) ne sera finalisée qu'après avoir été approuvée par les autorités de la concurrence. Sans s'étendre d'avantage, Mutares indique que « la coopération de Grosbill et Pixmania donnera naissance à un acteur majeur du e-commerce français, présent dans 14 pays européens ».

Après la concentration dans les médias, va-t-on assister à la même chose du côté des revendeurs ? Le groupe allemand Mutares, qui détient Pixmania, vient en tout cas de déposer une offre de rachat irrévocable pour acquérir Grosbill.

Mutares, une société allemande spécialisée dans l'acquisition de PME, vient d'annoncer avoir déposé une offre de rachat irrévocable pour racheter Grosbill à Auchan. Pour rappel, l'e-commerçant dispose également d'un réseau de neuf boutiques physiques dans la région parisienne ainsi que dans les banlieues de Lille et Lyon.

Le montant mis sur la table par la holding n'a pas été précisé. Dans son communiqué de presse, qui est des plus succincts, la holding précise que son offre de rachat sera exposée aux représentants du groupe Grosbill et que de plus amples détails seront donnés par la suite. Dans tous les cas, ce « projet reste soumis à l'approbation par les organes compétents et les autorités de la concurrence » ajoute Mutares AG. De son côté, le groupe Auchan n'a pas encore donné sa réponse concernant cette proposition.

Cette société n'en est pas à son coup d'essai puisque, en septembre 2013, elle avait déjà déposé une offre irrévocable pour racheter Pixmania. En décembre de la même année, l'affaire était conclue et Pixmania passait donc des mains de Dixons à celle de Mutares. Dans les mois qui ont suivi, la maison mère a sabré dans les effectifs afin de redresser les comptes.

Rien n'est précisé officiellement concernant le devenir des deux marques, mais selon plusieurs de nos confrères elles devraient rester toutes les deux. Quoi qu'il en soit, il y aura forcément des synergies et donc probablement des réductions d'effectifs à la clé. Ce rachat donnerait par contre plus de poids à Mutares qui pourrait ainsi acheter de plus gros volumes et ainsi réduire les coûts.

Dernière mise à jour le 26/06/2015 16:36:18

chargement
Chargement des commentaires...